Drogue

Même légalisé, le weed pourra vous valoir un dossier criminel

Gardez-vous une balance et du ruban à mesurer.
20 juillet 2017, 4:47pm

On est en juillet, le décompte est lancé, plus que 345 jours avant que le weed devienne légal partout au pays. Attention, par contre, car malgré sa légalisation, la possession de cannabis pourrait quand même vous mettre dans de beaux draps.

On apprenait ce matin dans Le Devoir que posséder plus que la limite permise de cannabis vaudra aux contrevenants une amende de 200 $ ainsi qu'un dossier criminel.

Les limites de possession de cannabis récréatif sont fixées à 30 grammes par personne ou quatre plants par ménage. La taille maximale des plants est quant à elle fixée à un mètre, et tout dépassement de cette taille sera aussi passible d'une amende.

Ces infractions seront considérées comme « mineures » et traitées à part. Le ministère de la Justice veut ainsi éviter les comparutions des contrevenants et l'encombrement des tribunaux.

Si ces infractions vous vaudront un dossier criminel, c'est aussi par souci de garder des données sur les contrevenants dans le but de « pouvoir s'y donner accès à des fins statistiques », a affirmé le ministère fédéral de la Justice au Devoir. Ces dossiers ne seront apparemment pas consultés par les ministères et les agences gouvernementales, mais seront conservés dans la base de données du Centre d'information de la police canadienne, qui est accessible par tous les corps de police du pays, ainsi que par le Bureau des douanes et le FBI.

Ces infractions, aussi mineures soient-elles, pourraient donc vous coûter 200 $, un dossier criminel et une interdiction d'entrer aux États-Unis.

Billy Eff est sur internet ici et .