Publicité
Tech by VICE

Salvador Dali exhumé pour vérifier s'il est le père biologique d'une voyante

Le peintre surréaliste est mort en 1989 et est enterré à son musée éponyme situé à Figueras, une ville du nord-est de la Catalogne.

par David Gilbert
27 Juin 2017, 10:45am

« La seule chose qu'il me manque c'est une moustache. » C'est de cette manière que Maria Pilar Abel Martínez a décrit sa ressemblance avec l'artiste espagnol Salvador Dali, qui serait son père, selon ses dires. Et, à Madrid, un juge semble être d'accord avec elle, ou du moins, assez pour ordonner au gouvernement espagnol d'exhumer le corps du maître surréaliste pour un test de paternité.

Née en 1956 à Gérone, Martínez soutient que sa mère, Antonia, a eu une liaison avec le célèbre artiste en 1955, à Cadaquès, alors que celui-ci était marié à sa muse Elena Ivanovna Diakonova (plus connue sous le nom de Gala). Antonia était la femme de ménage d'une famille qui passait du temps dans une maison près d'une des demeures appartenant à Dali. Antonia a démissionné en 1955 avant de déménager dans une autre ville et de se marier avec un autre homme.

Selon le juge, le corps doit être exhumé, car il n'existe pas d'autres restes biologiques ou personnels qui pourraient être utilisés pour le test de paternité.

Martínez, une liseuse de cartes de tarot de 61 ans a déjà effectué deux tests de paternité, mais elle n'a jamais reçu les résultats. Le peintre surréaliste est mort en 1989 et est enterré à son musée éponyme situé à Figueras, une ville du nord-est de la Catalogne. Il n'a pas eu d'autres enfants.

La procédure judiciaire a été lancée contre le gouvernement espagnol après que Dalí ait laissé tous ses biens à son pays natal. Si Martínez gagne, elle aura le droit de porter le nom de l'artiste. Elle pourrait aussi déposer une demande auprès du gouvernement pour recevoir une partie de son patrimoine.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR