Internet

Comment faire définitivement avaler son « hand spinner » à un gosse

Sans surprises, il existe des versions – plus ou moins – comestibles du jouet phénomène.

par Nick Rose
01 Juin 2017, 11:43am

Screengrab via YouTube user EhAudie.

On n'a strictement rien contre le phénomène des « hand spinners ». Ces jouets qui ont soudainement envahi le monde et « font un malheur » dans les cours de recré. C'est une preuve supplémentaire que l'humanité a besoin d'être constamment stimulée. Et qu'un gadget, composé de trois cercles tournants autour d'un quatrième, est capable d'apaiser le malaise existentiel de toute une génération.

Les fabricants de « hand spinners » ont souligné que leur création était d'abord destinée à atténuer les symptômes du TDAH (trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité), de l'autisme ou de l'anxiété. Ils n'avaient probablement pas prévu qu'elle leur échappe pour satisfaire une autre de nos obsessions : la junk-food.

LIRE AUSSI : Comment les restos vont se gaver grâce à Pokémon Go

Parce que voilà, il existe des « hand spinners » fabriqués à base de nourriture. Peut-être que les auteurs de ce virage à 180° se sont inspirés de l'histoire de cette petite fille qui a failli mourir après avoir ingéré une pièce de son « hand spinner ». Peut-être qu'Internet regorge tout simplement de génies créatifs. En tout cas, c'est là qu'on peut y voir les premiers « hand spinners » dit comestibles – bien qui ne le soient pas du tout.

Clearly Cookies, une boulangerie de Dallas, s'est jetée sur la tendance en concoctant par exemple un « hand spinner » uniquement fait avec des cookies – comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus rythmée par un entêtant remix d'EDM. D'autres « chefs » s'étaient déjà emparés du jouet.

À part Eric Ripert, triplement étoilé au Michelin, qui a carrément décidé de les interdire dans sa cuisine parce qu'ils étaient une distraction, les « hand spinners » sont devenus une étonnante source d'inspiration culinaire pour les cuistots maisons et les utilisateurs de YouTube.

Munis de roulements de skate et de super glu pour les cercles et l'adhésif, ils élaborent des « hand spinners » comestibles (en vrai, ils ne le sont vraiment pas, on préfère le répéter). Des kaléidoscopes de frites, de Skittles, de Maynards ou de Mini-Eggs que vous pouvez toujours utiliser pour hypnotiser des enfants à la sortie de l'école.

Bien sûr, il y a des créations beaucoup plus soignées qui reprennent ce concept. Certaines utilisent même de véritables techniques de cuisine pour éviter que quiconque ne s'étouffe avec de la colle forte ou des morceaux de métal. Une vidéo montre par exemple comment faire fondre des Jolly Ranchers dans un moule géant pour obtenir des « hand spinners » qui ne vous enverront pas à l'hosto après dégustation.

LIRE AUSSI : Mon royaume pour un jambon-fromage à l'effigie de Vin Diesel

On ne sait pas trop jusqu'où la mode ira. On constate simplement que n'importe quel truc qui se mange et qui tourne, que ce soit de la pâte à pizza, de la barbe à papa ou une broche de kebab, est captivant. C'est aussi le cas des « hand spinners », probablement jusqu'à l'arrivée du prochain jouet qui les remplacera.