techno

Vos clés d’auto peuvent déverrouiller l’auto de quelqu’un d’autre

Les mécanismes de sécurité physiques sont nuls.
29.5.17

Foutues clés d'auto. D'abord, elles sont beaucoup trop faciles à perdre. Ensuite, elles ne font pas ce qu'on attend d'elles. Saviez-vous qu'il est possible de déverrouiller la voiture de quelqu'un d'autre avec vos clés?

Je le sais parce que j'ai parlé à Joanne Fluegel, une femme de 24 ans d'Oakville en Ontario. Après une soirée dans festival de musique à Mississauga dimanche soir, elle a déverrouillé avec la clé de sa Toyota Echo l'Echo de quelqu'un d'autre, qui se trouvait dans le même stationnement. J'ai pris contact avec elle après avoir vu son message sur la page Facebook de la communauté rave de Toronto.

Publicité

Elle raconte qu'elle a utilisé sa clé pour déverrouiller ce qu'elle pensait être sa voiture, puis elle s'est rendu compte que ce n'était pas la sienne. « Le couvre-siège est différent… Il y a un siège pour enfants… Merde, c'est pas mon auto! »

Elle remet tout en place et referme la portière. « J'espérais que la propriétaire ne se sente pas trop violée dans son intimité. J'en ai parlé sur Facebook pour que la propriétaire le voie et qu'elle sache que je ne lui ai rien volé », explique-t-elle.

En fait, les clés d'auto ne sont pas uniques. Il a par ailleurs été rapporté que Honda, par exemple, n'a qu'environ 3500 combinaisons de serrure. Il est donc possible, même si ce n'est pas très probable, que quelqu'un d'autre puisse déverrouiller votre auto avec sa clé, et vice-versa. C'est un problème relativement connu selon Jacob Botden, expert en crochetage et cofondateur de la division torontoise de l'Open Organization of Lockpickers (TOOOL). D'après lui, c'est une question de coût de production.

« Les clés de voiture ne sont jamais un critère d'achat de voiture. D'ici à ce qu'il y ait plus d'inquiétude, de publicité ou de plaintes, ce ne sera pas une grande préoccupation pour les constructeurs, et ils n'investiront pas les sommes nécessaires pour corriger la situation. »

Pourquoi la clé de Joanne permettait-elle de déverrouiller la portière, mais pas de faire démarrer l'auto? Encore, répond Jacob, c'est une question de coût.

Publicité

« Normalement, une serrure de portière, de coffre à gant ou de coffre arrière ne comprend pas tous les cylindres de la serrure de contact pour des raisons de coût. Ça réduit davantage le nombre de clés possibles et fait en sorte qu'il est plus probable de déverrouiller une porte que de faire démarrer la voiture. »

Chez Toyota, un porte-parole m'a dit que la compagnie n'était pas informée de ce problème et m'a transmis cette réponse par courriel : « Les clés de la Toyota Echo 2005 sont conformes à toutes les normes réglementaires et elles dépassent le nombre de combinaisons uniques obligatoires. Comme c'est le cas pour la plupart des véhicules de la plupart des modèles et des marques, si la serrure d'une portière a été endommagée, il est possible qu'elle ne se verrouille plus correctement. »

Le porte-parole m'a aussi demandé de proposer à Joanne de communiquer avec la compagnie pour qu'elle puisse régler le problème, ce que j'ai fait.

Tout ça montre que les mécanismes de sécurité physiques sont nuls. Toutefois, si votre adversaire est un être humain avec un petit cerveau et quelques outils, ça peut aller. Ce n'est pas comme si les voleurs de voitures allaient commencer à se promener avec les clés de tous les modèles de voitures jamais construits et espérer qu'une d'entre elles lui permettra de déverrouiller un jour une portière.

Sauf si votre auto tombe entre les mains du voleur le plus chanceux en ville.