Société

Quand les champignons hallucinogènes remplacent la thérapie de couple

« C'était comme si on pouvait voir l'âme de l'autre. »

par Tarn Rodgers Johns; traduit par Sandra Proutry-Skrzypek
23 Mai 2019, 7:38am

Illustration : Ashley Goodall

Une fois par mois, Fern*, 32 ans, et son fiancé Connor*, 25 ans, consacrent du temps à leur relation. Ils tamisent les lumières de leur deux pièces, s'enveloppent dans une couverture, allument des bougies et éteignent leur téléphone. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ils ne se préparent pas à chiller devant Netflix, mais à prendre des champignons hallucinogènes.

Les champignons font partie de la culture humaine depuis des milliers d'années : bien avant qu'Alice ne tombe dans le terrier du lapin, les anciennes civilisations, des Égyptiens aux Aztèques, avaient ritualisé la prise de psychédéliques. Puis, dans les années 1950 et au début des années 1970, les hippies se sont tournés vers les champignons à la recherche d'une expansion spirituelle.

Au cours des dernières années, cependant, leur potentiel en tant que boosters de santé mentale a fait l'objet d'un examen plus approfondi. Non seulement nous avons découvert que les champignons réduisent les symptômes de la dépression et de l'anxiété, mais les recherches montrent aussi que leur consommation peut entraîner des expériences spirituellement significatives et provoquer des changements à long terme des comportements et des valeurs associés à l'ouverture. En d'autres termes, les personnes qui mangent des champignons peuvent devenir plus sensibles aux sentiments des autres et accepter davantage leurs opinions.

Fern est naturopathe et Connor fabricant de meubles. Ils ont pris des champignons ensemble pour la première fois après un an de relation. Fern s'était familiarisée avec le monde de la thérapie psychédélique grâce à son travail avec les plantes médicinales. « J'ai rencontré des gens qui en consommaient comme vous feriez du yoga ou de la méditation – comme une pratique régulière pour la santé et l'exploration de soi, dit Fern. Nous n’en prenons pas pour nous amuser, mais pour en savoir plus l'un sur l'autre. »

« Connor et moi avons toujours établi une intention, et notre intention pour le premier trip était de faire confiance au champignon et à ce qu'il pouvait nous montrer, poursuit-elle. Au début, j'ai senti des bouffées de chaleur partout dans mon corps et j'ai pris conscience des membres et des poils de mon corps, ainsi que des textures et de l'ambiance autour de moi. Cette énergie et cette connexion que nous avons partagées ont créé une bulle qui nous a permis de voir l'un à travers l'autre. Nous n'avons pas arrêté de rire comme des enfants. »

Pendant le trip, chacun a commencé à regarder subjectivement sa propre vie et celle de l'autre. « J'ai commencé à voir les événements de ma vie non pas d'un point de vue émotionnel, mais factuel. Je me suis rendu compte des efforts que j'avais faits pour supprimer certaines pensées et sentiments négatifs et, en les reconnaissant, je pouvais les libérer. » Après le trip, ils se sentaient plus connectés et avaient une meilleure compréhension l'un de l'autre. « On se faisait des câlins et on avait l'impression de se fondre l'un dans l'autre, c'était comme si on pouvait voir l'âme de l'autre, dit Fern. On découvre les problèmes et les peurs de l'autre, sans les juger. »

Ros Watts est psychologue clinicienne à l'Imperial College de Londres. Elle a guidé des patients au cours d'un récent essai sur les effets des champignons sur la dépression. « Les gens développent des moyens d'éviter certaines pensées et certains sentiments, mais pendant le trip, nos patients en étaient complètement submergés, dit-elle. C'était parfois effrayant, mais ça leur a aussi donné l'occasion de surmonter ces sentiments et de les affronter. »

Plus de la moitié des patients ayant participé à l'essai ont connu une amélioration significative de leur dépression grâce à des changements dans leurs relations avec les autres et dans la façon dont ils traitaient leurs propres émotions. « L'un des deux thèmes clés était de passer de la déconnexion à la connexion avec les autres et le monde qui les entoure, explique le Dr Watts. L'autre était de passer de l'évitement de l'émotion à l'acceptation. »

Six mois après l'étude, tous les patients ont également rapporté des bénéfices positifs pour leurs relations amoureuses. « Pendant le trip, ils ont eu des révélations sur l'importance de leur partenaire pour eux, dit le Dr Watts. Un homme est allé dîner au restaurant avec sa femme pour la première fois en six ans. Ils se sentaient à nouveau comme des adolescents ». Ce changement a également été remarqué par leurs partenaires. « Ils ont trouvé que leur partenaire était plus ouvert, plus à même d'exprimer ses émotions et plus disposé à avoir des conversations profondes après l'expérience. »

Selon Hilda Burke, psychothérapeute et conseillère conjugale basée à Londres, le point commun entre les couples qui cherchent une thérapie est qu'ils ont perdu la capacité de communiquer entre eux. « Ils sont tellement polarisés qu'ils n’arrivent plus à se mettre à la place de l’autre. »

Les personnes qui prennent des champignons décrivent souvent un sentiment de transcendance et d'unité, comme si les frontières entre elles et les autres étaient moins définies. Le Dr Carhartt-Harris, directeur de la recherche psychédélique à l'Imperial College, écrit que la « dissolution temporaire de l'ego » que les gens ressentent sous psychédéliques signifie que « la conscience de soi habituelle est brisée et remplacée par un sentiment de reconnexion avec soi-même, les autres et le monde naturel ».

Après leur premier trip, Fern et Connor ont décidé de faire des séances sous champignons sur une base régulière. « Nous ne parlons pas pendant quelques heures et nous nous concentrons sur l'introspection, dit Fern. Après ça, nous avons toujours cette incroyable conversation dont nous ne pensions même pas avoir besoin, puis nous dormons aussi bien que possible. Le lendemain nous y voyons plus clair. Nous pouvons faire des plans pour mettre en œuvre les changements et résoudre les problèmes. »

Eric, 38 ans, dirige un groupe de plaidoyer pour l'application thérapeutique des plantes psychédéliques. Lui et sa femme Rose*, 27 ans, ont commencé à prendre des champignons ensemble peu après leur rencontre. « Dès le début de notre relation, nous avons fait face ensemble à de nombreux scénarios différents en tripant. Les relations passées et les blessures émotionnelles de l'enfance sont toutes remontées à la surface », dit Eric.

« En prenant des champignons ensemble, nous avons guéri les blessures de mon passé. Mon meilleur ami est décédé dans un accident de voiture à l'âge de 16 ans, et en communiant avec les champignons, j'ai fait face à la douleur que j'avais ressentie pendant plus d'une décennie. En partageant cette expérience, nous sommes tous les deux parvenus à une compréhension et une acceptation plus profondes l'un de l'autre et du passé de l'autre. »

Eric pense que l'intégration des champignons dans son mariage a été la clé pour créer une relation heureuse. Cela ne veut pas dire que toutes les révélations inspirées par les champignons fonctionnent nécessairement en faveur de la relation. « L'une des patientes de l'étude était dans une relation qui ne lui convenait pas depuis un certain temps, mais ce n'est qu'après le trip qu'elle s'est sentie suffisamment sûre d'elle pour mettre fin à cette relation et passer à autre chose », dit le Dr Watts.

Dan*, 35 ans, a vécu cela de l'autre côté. « D'abord, les champignons nous ont rapprochés, mais ensuite ils nous ont séparés, raconte-t-il. « Nous étions fiancés, mais pendant le trip, mon copain s’est rendu compte qu'il s'était menti à lui-même et à moi. »

Pour Fern et Connor, cependant, les champignons sont devenus un rituel mensuel qu'ils considèrent tous deux comme faisant partie intégrante de leur relation. « Non pas que nous serions moins proches si nous n’en prenions pas, dit Fern, mais j'ai vraiment l'impression de faire 10 ans de thérapie en une nuit. »

Les champignons poussent naturellement dans le monde entier, mais vous ne les trouverez pas dans votre supermarché local car ils sont actuellement illégaux en France. Le Dr Watts insiste sur le fait que, bien qu'il puisse y avoir de nombreux avantages, il s'agit d'une substance puissante qu'il ne faut pas prendre à la légère.

*Les noms ont été modifiés.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.