Les gangs du Salvador (Partie 3/5)

Une journée à Usulután, une région rurale de 300 000 personnes, touchée par un phénomène jusqu'ici cantonné aux grandes villes : les meurtres et disparitions liées aux gangs.

|
07 Décembre 2015, 4:14pm

> Pour activer les sous-titres dans votre langue, cliquez sur l'icône "CC" sous la vidéo puis sélectionnez "options" et « Français".

Le Salvador est sur le point de remplacer le Honduras en tête du classement des pays avec le plus fort taux d'homicide dans le monde. Il y a déjà eu plus de 5 700 meurtres en 2015 dans ce pays qui compte seulement 6 millions d'habitants. Le taux d'homicide dans le pays est aujourd'hui à son plus haut niveau depuis la fin de la brutale guerre civile qui a fait rage dans le pays. Il y a en moyenne 1 meurtre toutes les heures au Salvador.

Cette augmentation exponentielle du nombre d'assassinats dans le pays fait suite à la fin de la trêve entre les gangs et le gouvernement salvadorien. La police et l'armée font désormais la guerre aux gangs — les autorités souhaitant faire preuve de leur fermeté. Les membres de gangs sont depuis peu inculpés pour un nouveau crime : appartenir à une "organisation terroriste". 

Dans la troisième partie de ce reportage en 5 volets, le journaliste de VICE News Danny Gold a passé une journée à Usulután, une région rurale de 300 000 personnes, touchée par un phénomène jusqu'ici cantonné aux grandes villes : les meurtres et disparitions liées aux gangs. 

Regardez la première partie : Les gangs du Salvador (Partie #1)

Regardez la deuxième partie : Les gangs du Salvador (Partie #2)


Rejoignez VICE News sur YouTube

Suivez VICE News FR sur Twitter

VICE News FR sur Facebook