VICE News

Les batteries Tesla vont-elles faire disparaître les factures d’électricité ?

La nouvelle batterie du PDG de Tesla ne sert pas à alimenter ses voitures électriques de luxe mais à soutenir la production d’électricité à domicile par des panneaux solaires.

par Darren Ankrom
04 Mai 2015, 9:30pm

Photo by Noah Berger/AP

Elon Musk, le PDG de Tesla semble avoir fait des progrès significatifs en vue d'atteindre un objectif qui, selon ses propres termes, « a l'air fou » et qui consiste à « changer l'intégralité de l'infrastructure énergétique mondiale vers le zéro carbone ».

M. Musk a dévoilé jeudi un nouveau type de batterie destiné non pas à sa ligne de voitures électriques de luxe, mais aux maisons et aux entreprises.

Les batteries mesurent moins d'un mètre de long, pour un mètre 20 de hauteur et moins de 20 centimètres d'épaisseur. Elles reçoivent l'énergie créée par exemple par des panneaux solaires afin de fournir l'électricité nécessaire aux maisons et aux commerces pendant la nuit. Elles peuvent aussi réduire la demande adressée au réseau électrique pendant les pics de consommation en journée, et assurer une meilleure sécurité énergétique pendant les coupures d'électricité.

Pour Brian Keane, président de SmartPower, une organisation à but non-lucratif spécialisée dans les énergies renouvelables, ce moment était attendu depuis longtemps par les partisans des énergies vertes.

« Ça change la donne dans le stockage de l'énergie, qui a toujours été le Graal de l'énergie, » estime Brian Keane, contacté par VICE News. « Là, il semble que nous avons vraiment trouvé le Graal. Ce que nous allons commencer à voir maintenant, je pense, c'est une vraie transformation du secteur de l'énergie dont on parle depuis une, peut-être deux décennies. »

Aux États-Unis, les personnes qui ont installé des panneaux photovoltaïques sont de plus en plus nombreuses à être en conflit avec les fournisseurs d'électricité à propos des politiques de « net-metering ». Le « net-metering » consiste, pour un client, à générer de l'électricité à partir des panneaux solaires pour faire marcher leur compteur d'électricité à l'envers, en injectant eux-mêmes de l'électricité dans le réseau et en diminuant leur facture, quand ils produisent plus que ce qu'ils consomment.

Quarante-trois états américains, ainsi que le district de Columbia, ont mis en place des politiques de « net-metering ». Mais ces dernières années, en Californie, en Arizona et dans le Colorado, les compagnies d'électricité ont souhaité revenir en arrière et limiter la capacité de leurs clients à se passer de l'électricité venue du réseau habituel.

À lire : Le fer de lance de l'énergie solaire revient au charbon

Les batteries domestiques de Tesla, coûtent 3 500 dollars, soit environ 3 080 euros, pour le modèle de 10 kilowatt heure (kWh) et 3 000 dollars, soit 2 640 euros, pour le modèle de 7 kWh. Pour mesurer la quantité d'énergie correspondante, un kilowatt heure d'électricité permet de recharger son téléphone portable 278 fois ou d'alimenter un ordinateur portable pendant 20 heures.

Elon Musk a également annoncé le lancement d'une plus grande batterie, le « PowerPack », avec une capacité de stockage de 100 kWh et qui est « infiniment extensible », selon l'entreprise.

Katie Ottenweller, une avocate qui dirige le programme « Solar initiative » du Southern Environmental Law Center (le Centre juridique environnemental du Sud), estime qu'on ignore encore comment les fournisseurs d'électricité vont réagir quand les technologies utilisées dans les batteries vont arriver à maturité et vont tailler dans leur clientèle traditionnelle.

« Le stockage dans des batteries a le potentiel d'augmenter réellement la valeur d'une ressource comme l'énergie solaire. Si les fournisseurs d'électricité sont malins, ils trouveront un moyen de capter cette valeur pour qu'elle bénéficie à tous leurs clients, et qu'elle bénéficie au réseau dans sa totalité, » a déclaré Katie Ottenweller à VICE News. « Mais c'est une arme à double-tranchant si les fournisseurs 'électricité continuent de se battre avec leurs clients qui utilisent de l'énergie solaire. Une fois que le stockage dans les batteries est disponible, tous ces clients pourront sortir du réseau. »

Randy Wheeless, porte-parole du plus gros producteur d'électricité du pays, Duke Energy, basé en Caroline du Nord, a dit que la compagnie travaillait déjà sur une technologie de stockage dans des batteries, et que n'importe quelle révolution solaire permise par ces batteries inclurait les producteurs d'électricité traditionnels.

« Entre le prix d'achat d'une installation solaire et la maintenance d'une batterie, cela coûte beaucoup d'argent. Certaines personnes aiment cette liberté et ont l'argent pour y accéder, mais je ne pense pas que vous verrez des désertions en masse chez les fournisseurs, » estime M. Wheeless, contacté par VICE News. « Là où nous sommes, le prix de l'électricité est plutôt raisonnable, ce qui compromet le bénéfice économique d'une telle opération. »

Randy Wheeless a ajouté que si cette technologie fait preuve de fiabilité et que les coûts diminuent, les fournisseurs d'énergie devraient s'y mettre.

« Je ne pense pas que vous verrez [des départs] en masse jusqu'à ce que le prix devienne raisonnable, » affirme-t-il. « Ensuite, si ce prix est raisonnable, je pense que les fournisseurs feront aussi partie du marché. »

Malgré tout, l'avocate Katie Ottenweller estime que l'annonce de Tesla devrait être un « avertissement » pour les fournisseurs.

« Ici, dans le Sud-Est, beaucoup de fournisseurs envisagent de faire payer des charges et des frais aux clients qui veulent passer au solaire. Plus ces clients vont avoir d'options, moins ils vont tolérer ce genre de traitement, » explique Katie Ottenweller. « Je suis optimiste sur le fait que c'est un pas dans la bonne direction pour les fournisseurs, afin qu'ils comprennent vraiment la réalité à venir et revoient sans fard leur modèle économique. »

À Hawaii, douze pour cent des maisons disposent d'une source d'énergie solaire — un record parmi les états américains — et toute cette énergie emmagasinée dans le réseau électrique dépasse les capacités de celui-ci. En laissant chaque client stocker une partie de leur énergie surabondante, les batteries de Tesla peuvent apporter une solution aux fournisseurs, plutôt que de les inquiéter.

« Les fournisseurs sont à un moment important où, s'ils parviennent à aligner leurs intérêts avec ceux de leurs clients, le stockage d'électricité dans des batteries pourrait résoudre beaucoup de conflits, » estime Katie Ottenweller. « Mais c'est à eux d'en décider. »

Brian Keane, le président de SmartPower, pense que cette annonce majeure de Tesla pourrait faire partie des innovations technologiques récentes les plus importantes.

« Imaginez simplement où nous en serons dans cinq ans. Pensez à votre premier téléphone et regardez celui que vous avez maintenant. En très peu de temps, ces deux appareils sont devenus tellement différents, » a-t-il répondu à VICE News. « On dirait que Tesla a résolu l'énigme du stockage sur batterie. C'est un succès incroyable et, honnêtement, nous n'en sommes qu'au début. »

À lire : Une « anomalie sérieuse » détectée au coeur de l'EPR de Flamanville

Suivez Darren Ankrom sur Twitter: @darrenankrom