Culture

Ne gâchez pas votre week-end - 24/01/2020

Faites un tattoo pour la bonne cause, lisez de la littérature porno flamande et fêtez le Nouvel An Chinois.
22 janvier 2020, 3:39pm
Culture porn, Rare Akuma et Rare Akuma

Cette semaine est supposée être la plus déprimante de l’année. Du coup on a décidé de vous présenter une sélection d'activités (plus ou moins) sensées pour vous occuper le week-end et éviter le coup le blues. Et on a aussi des trucs à vous offrir. Voici notre sélection d'événements Nightlife, Culture, et puis encore D'autres trucs.

NIGHTLIFE

23 janvier - Teuf de Meufs (Bruxelles)

On ne peut plus clair : Teuf de Meufs, c’est une teuf pour les meufs et les personnes s’identifiant au genre féminin. Ça se passe au Pianofabriek pour celles qui ne bossent pas le vendredi ou qui n’ont pas peur des conséquences d’un jeudredi…

24 janvier - Full Scale | Premiesku live, Mihigh, Giuliano Lomonte (Anvers)

Le label minimal bruxellois Full Scale bouge à Anvers avec une soirée micro-house avec le trio Premiesku en live, et Mihigh, le daron de la scène minimale roumaine à qui on doit le festival MIORITMIC. Pour les amateur·ices de sons deep, dark et groovy.

25 janvier - MOM'S 2 Year Anniversary (Anvers)

Pour ses deux ans, le collectif nightlife MOM vous invite à De Studio pour une soirée divisée en deux parties : l’une pour les couche-tôt, et l’autre pour les guerrier·es de la nuit. On sait de quoi iels sont capables, puisqu’on les avait déjà invité·es à notre after-party du Slamfest.

24 janvier - Rare Akuma, Silent Strike & Derilic (Bruxelles)

Envie de retourner sur les lieux du crime de la dernière VICE Party ? Le VK invite le rappeur/producteur anversois Rare Akuma pour un live aux côtés de deux artistes qui font la fierté du hip hop roumain : le beatmaker Silent Strike et le rappeur Deliric. Décidément, la musique romaine est à l’honneur ce week-end. On a 5 x 2 tickets à vous offrir**. Envoyez-nous un DM sur Instagram en nous disant pourquoi vous voulez absolument y aller.**

CULTURE

Jusqu’au 14 février - Porno, pulp & literatuur (Anvers)

Le sexe aussi c’est bon pour le moral. On vous recommande vivement un petit tour à la bibliothèque patrimoniale Hendrik Conscience. Pas tant pour tirer votre coup entre les rayons de la bibli, mais pour y découvrir une expo osée sur les magazines et romans érotiques flamands. La face cachée de la littérature et de la culture du cul flamande.

25 janvier - Nouvel An Chinois (Anvers)

On vous avait déjà filé des tips pour ne pas passer un Nouvel An de merde, ça vaut aussi pour le Nouvel An chinois. Workshops de Tai Chi et de thé chinois, parade du Lion et du Dragon, puis surtout, plein de bonne bouffe vous attendent dans le China Town d’Anvers. On entre dans l’année du Rat, va falloir tout donner.

26 janvier - Colonialism then and now (Bruxelles)

La (dé)colonisation est un sujet qui reste épineux en Belgique. Flagey propose un débat sur la question de la restitution d’objets d’arts africains qui se trouvent dans les musées européens depuis l’époque coloniale. Faut bien mettre le doigt sur la plaie.

25 janvier - R.E.V Parties (Charleroi)

R comme Rockerill, E comme Eden et V comme Le Vecteur ; les trois lieux musicaux carolos s’allient pour lancer un tout nouveau concept, les R.E.V Parties. C’est la première d’une série de trois soirées qui, on l’espère, continueront de raviver la scène culturelle du pays noir.

Jusqu’au 26 janvier - Berlin : Writing Graffiti (Bruxelles)

L’exposition par K. Hermann et M. Straeck, présente la culture du writing berlinois avec une collection d'environ 400 photographies à la Manufacture 111. On peut y voir l’évolution du graffiti à Berlin de 1983 à nos jours, étroitement liée aux bouleversements de la ville. L’occasion d’en apprendre plus sur la photo du graff’ que vous avez postée sur Insta pendant votre trip à Berlin - juste avant la story dans la file de Berghain.

D’AUTRES TRUCS

25 janvier - C12 Tattoo Day (Bruxelles)

Cinq tatoueur·ses talentueux·ses organisent une journée « flash » à Bruxelles dont les bénéfices seront reversés à l’association « Migrations Libres » qui vise à améliorer la vie des réfugié·es. Si ça c’est pas une bonne excuse…

22 janvier - Marche nocturne en forêt (La Hulpe)

La nuit n’est pas uniquement faite pour danser. Askip, on peut aussi aller se balader en forêt.

25 & 26 janvier - Ouverture de Papamaya Reptiles (Zoersel)

Y’a aussi un nouveau magasin de reptiles qui ouvre dans un bled à 30 km d’Anvers. Si vous passez par là, vous aurez droit à une photo avec un serpent ou un caméléon.

Suivez VICE Belgique sur Instagram.