Photo

La classe moyenne française vue par Raymond Depardon

La France molle telle qu'elle est au temps de la globalisation.

par Julie Le Baron
07 Avril 2016, 5:00am

Raymond Depardon est probablement l'un des photographes les plus adorés de France. Avant d'immortaliser François Hollande dans les jardins de l'Élysée, il a notamment couvert des sujets aussi divers que la guerre du Viêt Nam, le quotidien des maquisards afghans et les audiences du tribunal correctionnel de Paris – que ce soit par le biais de la photographie ou de la vidéo.

Le 27 avril marquera la sortie du film Les Habitants, pour lequel Depardon a sillonné quinze villes de France pendant huit semaines – de Charlevilles-Mézières à Cherbourg, en passant par Morlaix et Nice. Il en également tiré un livre, qui sort aujourd'hui aux éditions du Seuil et compile les clichés qu'il a pris sur place. Pour les besoins de son documentaire, Depardon s'est arrêté « devant des habitations, des commerces, des places de mairie », avec pour seul objectif d'écouter les personnes qu'ils rencontraient lui parler.

Comme il l'explique lui-même dans son livre, l'idée du film lui est venue après avoir photographié les quatre coins de la France, entre 2004 et 2010. « J'avais pris beaucoup de plaisir à écouter des conversations dans la rue et je m'étais dit qu'il fallait absolument filmer ces échanges, mais pas n'importe quoi », a-t-il écrit. « Il fallait que je crée un dispositif pour donner une unité de regard sur tout le territoire. La solution fut de transformer une petite caravane toute simple en studio ambulant, de l'installer à proximité des lieux de passage, au plus près des gens de la rue, et de les filmer dans tout la France. Nous accostions des gens déjà en train de discuter et leur demandions s'ils étaient disponibles une demie-heure, pour parler devant la caméra des sujets qui les motivaient, les préoccupaient ou les enthousiasmaient. »

Au total, Raymond Depardon a filmé environ 180 personnes, en se focalisant uniquement sur des Français de classe moyenne. Voici quelques images extraites de son livre.

Sète, 2015. Toutes les photos sont de Raymond Depardon/Magnum Photos


Villeneuve-Saint-George, 2015


Armentières, 2015.


Nice, 2015.