FYI.

This story is over 5 years old.

Stuff

Girl News : des trucs à faire avec les filles cet été

16.6.11

L’amitié entre filles comporte une face cachée, - genre une face cachée classique, et une face cachée enfouie très très, très profond dans une mare d’eau glacée, sombre et pleine de requins – qui relève plus de la haine pure que de l'entente cordiale. J’imagine que notre culture est faite de telle façon qu’elle nous empêche de bien nous entendre avec nos meilleures amies, un problème sérieux qui risque de nous conduire un jour à la guerre civile. Mais saviez-vous que les filles sont en fait les meilleures, et saviez-vous que les filles sont vraiment hyper les meilleures en été ? Sérieux. Traîner avec des filles l’été c’est trop bien : être assommé par la chaleur, transpirer l’amour, se partager l’ombre des stations-service et la crème solaire. Faites ce genre de trucs avec des meufs cet été, au lieu de parler de trucs intéressants et de dominer le monde grâce à votre supériorité physique et intellectuelle—ces trucs barbants qui sont l'apanage des mecs.

ALLER À DES SOIRÉES FILLES

Publicité

Le meilleur truc à faire avec des filles l’été, c’est les soirées entre filles. De loin. Mais attention, pas des « soirées filles » qui signifie en fait « baiser » en langage codé pour berner celui ou celle qui te donne des leçons sur ta vie sentimentale, ou une « soirée filles », de type dormir sur le canapé de ta pote parce qu’il est trop tard pour rentrer chez toi. Non, je parle d’une putain de soirée pyjama quoi ! Je m’explique : c’est ce qu’on faisait tout l’été quand on était petites (ta mère ne pouvait pas te dire « demain y a école »). Quand arrive le mois de juin (même dans les régions où il fait toujours chaud, genre la Californie ; je sais de quoi je parle) une sorte d’atmosphère lila-téquila-hawaï flotte dans l’air. Ce qui nous rappelle à quel point c’est chanmé de rester debout toute la nuit sans avoir à se dire qu’on doit se lever le lendemain, parce que le boulot n’existe pas et parce que Endless Summer et parce qu’on s’en fout. Vous vous souvenez de l'air sec ? C’est le meilleur truc pour une soirée pyjama. Après, c’est un peu la honte de galérer pour retrouver les objets qui constituaient les soirées pyjama de notre enfance comme le téléphone secret, Girl Talk et un DVD de Clueless, donc à la place chopez juste de l'alcool (une bouteille vide sera parfaite pour jouer à la bouteille ; il s’agira de « s’entraîner à embrasser », c’est-à-dire générer de quoi nourrir ton imagination pour quand tu te tripoteras plus tard dans ton sac de couchage), et du papier et des stylos (les hormones femelles sont attirées par le Pictionnary) et de la teinture blondissime parce que si vous êtes trop une lopette pour aller jusqu’au blond Cobain, vous pouvez toujours vous faire des mèches assorties à la Alyssa Milano et ça marche aussi. Les mèches c’est la version durable des bracelets assortis, qui sont désormais bannis à jamais de la mode grâce au groupe Savage Garden. Vers quatre ou cinq heures du mat, il est absolument impératif de quitter la maison pieds nus, et de courir partout, ce que vous ferez sans problème parce que vous êtes insomniaque depuis l’âge de 20 ans et que vous ne dormez plus. Vous voyez, c’est à ce moment-là qu’on profite le plus de sa majorité et du fait d’avoir de la thune : quand on achète des clopes, du Coca et qu’on se pose sur un trottoir juste avant que le jour ne se lève et qu’on planifie le reste de notre vie, défoncé à l’adrénaline et à notre potentiel, bien plus réel que nous d’ailleurs. Incroyable.

FAIRE UN ROAD TRIP

Publicité

Pour cette notion là, je vais devoir séparer les filles des garçons. Parce que : 1. les filles sentent encore relativement bon même quand elles ne se douchent pas pendant plusieurs jours. 2. Les filles qui ont grandi en proche banlieue ont leur putain de permis de conduire ! Alors que les mecs sont plus dans un style « j’y vais en vélo ou je me ferai déposer comme un grand perdant que je suis »,  3. Les filles – je veux dire le genre de filles avec qui t’as envie d’être amie, pas le genre de filles à problèmes flanquées d’un père alcoolo et d’un petit ami « trop bon trop con » qui lui obéit au doigt et à l’œil, ces meufs là sont désagréables avec tout le monde de toutes façons -, les filles sont en général plus consciencieuses pour tout ce qui à un rapport avec le partage du plein d’essence ou l’anticipation du prix d’une chambre d’hôtel. Elles pensent aussi à partager le paquet de cacahuètes ou de raisins secs que vous achèterez sur une route départementale quelconque. Non, en fait : elles boufferont tous les M&Ms et vous laisseront les raisins secs, mais elles sont quand-même plus responsables économiquement. Pourquoi vous croyez qu’on est les seules à pouvoir choper un appart sans avoir à révéler les revenus de 250 garants potentiels ? 4. Nos pieds sont bien plus stylés lorsqu'on les affiche nus sur le tableau de bord. 5. Moins de bagarres pour le monopole du iPod/radio—on écoute toute la même musique de toute façon. 6. Les filles ne vous en voudront pas si vous décidez que le moment est opportun pour aller faire du shopping dans ce centre commercial glauque situé sur une portion terrifiante d’une autoroute des PyrénéesAtlantiques alors qu’il pleut des cordes. Et ce, en toute occasion.

ORGANISER UN PIQUE-NIQUE SUR UNE ZONE HERBÉE

Publicité

Les filles maîtrisent l’art du pique-nique. Parce qu’on lit tous les blogs qui nous expliquent que nos appartements pourris seraient plus agréables si on vivait dans des endroits complètement différents, il n’est pas rare d’entendre « Tiens cette nappe à trois euros fera parfaitement l’affaire, et si je convertissais mon panier de vélo en panier à fruits… », ce genre de trucs. Il y aura plein de super bonne bouffe estivale (des trucs crus et colorés que seules nous pouvons manger !), des couverts, et même des serviettes en papier. Ce sera aussi l’occasion de sortir vos accessoires fantaisie, comme ce chapeau dont vous avez récemment fait l’acquisition et que vos amis n’aiment pas. Parce qu’un pique-nique c’est le moment idéal pour être bizarre avec les filles, et les filles le savent très bien.

Conseil : Ne pas apporter de magazines aux pique-niques sur l’herbe. Ça peut sembler être une bonne idée, mais à moins que vous vouliez roupiller pendant que vos potes les lisent (et par la même, vous ignorent), oubliez les magazines. Si vous êtes une espèce de type anti-social qui s’en balance de savoir ce qu’il en est des extensions capillaires de Britney (un sujet particulièrement chaud en ce moment) et que vous apportez la PRESSE PEOPLE du jour, félicitations : vous serez décoré lors du prochain banquet annuel des meilleures amies pour la vie.

ROULER JUSQU’EN BAS D’UNE COLLINE

Il existe une espèce de phénoménologie en ce qui concerne les activités physiques destinées « aux hommes » et les autres, « aux femmes » (ce truc est prouvé par tout un tas de trucs scientifiques et sociologiques). Parce que l'humanité compte en effet deux catégories : celle des hommes qui ont été sociabilisés de telle sorte qu’ils grimpent aux arbres et escaladent des clôtures mais ne se laisseront pas rouler le long d’une colline, et celle des filles qui ne grimperont pas aux arbres et n’escaladeront pas de clôtures (en principe), ou mal en tout cas (j’ai un mal fou à escalader une clôture quand un homme me regarde ; le truc c’est que personne ne nous a jamais appris à faire ça et puis on a des nibards quand même et on n’est pas des porteurs de jeans fiables comme les mecs et c’est putain de difficile, merde !), mais je dis oui pour rouler jusqu’en bas d’une colline. Pourquoi ? J’en sais rien. C’est tellement fun ! Faites ça la nuit et ça devient particulièrement drôle. Ah mais je viens de réaliser : les meufs peuvent balancer leur sac en bas de la pente et la dévaler ensuite, mais tout ce qui a de plus important dans la vie d’un homme se trouve entre ses cuisses, ça leur fait mal en fait.

Publicité

BAISER

Il faut absolument que vous baisiez une fille cet été. Mi-journée, en plein milieu de l’été, pas de clim : le meilleur de l’anatomie féminine est décuplé par la chaleur. Cet état de semi-coma provoqué par une petite série d’orgasmes est plus profond et plus intense que d’habitude (vous avez déjà été bourré dans un jacuzzi ? C’est la même chose), et ce moment où vous hallucinez un peu avant de jouir dure plus longtemps, et un ou deux orgasmes en engendrent un autre, puis un autre et encore un autre, le tout accompagné d’encore plus de mouille chaude que d’habitude et des perles de sueur féminine ruissellent le long de vos corps. Et puis il y a ce regard de drogué, les yeux à moitié fermés, qu’il ou elle vous lance après avoir joui autant. Au bout d’un moment vous êtes tous les deux trempés et c’est à ce moment-là que vous vous versez le contenu de votre verre d’eau froide dessus avant de vous y remettre (la méthode la plus convenue certes, mais aussi celle qui fait le plus de bien). En plus, la seule autre chose à faire absolument quand la chaleur en ville atteint son climax paroxysmique, c’est d'aller s’enfermer dans les salles de ciné climatisées, donc bon.

DÉCIDER QUE VOUS CROYEZ À DES THÉORIES À LA CON SUR LA VIE

C’est difficile de se convaincre soi-même que Le Secret est réel quand vous êtes seule, tout comme il est facile de faire semblant quand votre pote vous dit « Oui ! Évidemment ! Mais grave ! C’est ce que je pense aussi ! » Un après-midi, ma pote Émilie et moi étions défoncée dans ma maison de campagne. Quand elle s’est endormie j’ai lu The Secret sur la terrasse et quand elle s’est réveillée j’étais en transe, littéralement. Étant donné le temps libre et le peu d’opportunités qu’offre et exige l’été – même aujourd’hui, en tant que vrais adultes sans vraies vacances scolaires, mes amies et moi on se fait des week-end à la campagne pour rompre avec la mornitude de nos pathétiques carrières– on a eu l’occasion de faire comme si The Secret était réel (et ça l’eeeeeeest). C’est une bonne idée de donner un thème (un meme ?) à vos étés selon votre état d’esprit, et « croire à des philosophies de merde ensemble » c’est un des meilleurs trucs.

KATE CARRAWAY

N'hésitez pas à suivre le twitter de @Kate Carraway à cette adresse