cuisine japonaise

Balèze comme le Chanko nabe, le super bouillon que s'enfilent les sumos

Le « chanko nabe » est la bouffe de base des sumotori ainsi qu'une grande partie des 10 000 calories journalières dont ils ont besoin pour botter des culs.

09 Septembre 2016, 5:00am

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Comme le chanko nabe, plat traditionnel et quotidien des lutteurs de sumo. Cette bombe protéinée n'obéit à aucune recette mais leur apporte une bonne partie des 10 000 calories journalières nécessaires pour garder la forme. Elle est composée de poulet, de poisson, de bœuf ou de tofu et mijote dans une marmite midi et soir.

Depuis les premiers tournois apparus il y a 1 500 ans environ, le chanko nabe est la bouffe de base que s'enfilent les rikishi afin d'être capable de balancer leurs adversaires hors du cercle de combat. Ailleurs, on aurait probablement privilégié les bons gros steaks, les packs de boissons à la taurine ou les milkshakes de stéroïdes. Au Japon, tout est fait avec style et un beau bouillon rempli de légumes.

À FAIRE : La recette du Chanko-Nabe

Sur la balance, que vous soyez plus proche des 70 kilos que des 200, tout le monde a besoin de verdure. Avec ses choux, ses champignons, ses jeunes oignons, ses carottes et son radis blanc, le chanko nabe vous rassasie et fait du bien à votre corps. Vitamines et protéines sont assurées ici par la présence des boulettes de viande et du tofu.

Si vous cherchez l'authentique et que vous vous baladez à Tokyo dans Ryogoku, le quartier des lutteurs, vous pourrez facilement en choper un bol dans une des nombreuses échoppes qui en vendent. Si vous assistez à un tournoi, n'hésitez pas à déambuler dans l'arène, il y aura probablement un spot à chanko nabe. Les jours de combat, par superstition, les sumotori privilégient le poulet plutôt que la vache, histoire de rester sur leurs deux jambes.

Avant de vous gaver, n'oubliez pas que le plus important, c'est la bonne sieste qui suit le chanko nabe, pour métaboliser toutes les protéines et les transformer en muscle et en gras. Maintenant, vous pouvez aller faire des tractions.

À VOIR : FUEL : Le régime à 10 000 calories des lutteurs sumo

Please enable Javascript to watch this video