FRANCE

Ce que l'on sait sur la fusillade des Champs-Élysées

Le président François Hollande a annoncé que la fusillade qui s'est déroulée jeudi soir sur les Champs-Élysées à Paris était « un acte de nature terroriste ».
20.4.17

Le président François Hollande a annoncé que la fusillade qui s'est déroulée jeudi soir sur les Champs-Élysées à Paris était « un acte de nature terroriste » ; un policier a perdu la vie et deux autres ont été blessés. L'État islamique a revendiqué l'attaque à travers sa chaîne de propagande Amaq.

Un porte-parole du Ministère de l'Intérieur a déclaré que l'incident s'est déroulé tôt dans la soirée, lorsque l'agresseur a commencé à tirer sur des policiers stationnés dans la célèbre rue parisienne. L'assaillant a été abattu par la police. Selon le Monde, il se nommait Karim Cheurfi,  était âgé de 39 ans, ne faisait pas l'objet d'une fiche S et « n'était dans le radar de l'antiterrorisme que depuis février ».

Les Champs-Élysées, qui attirent des milliers de touristes chaque jour, sont restés bouclés le temps que la police continue l'enquête. Des procureurs de la section antiterroriste vont participer à l'enquête. CNN et Associated Press ont confirmé que l'homme était né en France et avait déjà tiré sur deux policiers en 2001.

Selon le rapport de l'AFP, la police a fait une descente dans la maison de l'agresseur en banlieue parisienne et y a trouvé « des éléments de radicalisation », toujours selon Le Monde.

Cet article sera actualisé au fil des événements.