Sports

Comment Bastian Schweinsteiger a détourné un arbitre du suicide

L'international allemand s'est fendu d'une lettre plutôt convaincante puisqu'elle a contribué à redonner goût à la vie à ​Babak Rafati.
01 mars 2017, 8:25am
Babak Rafati. Photo DR.

Babak Rafati avait tout pour être heureux. Un emploi gratifiant, puisqu'il a arbitré plus de 150 matches de Bundesliga, et une vie stable. Mais, à 46 ans, il a tenté de se suicider 40 minutes avant d'arbitrer un match entre Cologne et Mayence. Ce sont ses assistants qui l'ont trouvé inanimé dans sa chambre d'hôtel, à temps pour le sauver heureusement. C'est donc depuis son lit d'hôpital qu'il avait alors dévoilé une part beaucoup plus sombre de son existence, minée par 18 mois de harcèlement.

Son métier et son statut d'arbitre l'avaient en fait exposé à des maltraitances, qui l'ont mené à vouloir mettre fin à ses jours. Depuis la clinique où il était hospitalisé, il avait d'ailleurs affirmé qu'il ne tenait plus à la vie, faisant craindre une nouvelle tentative. Heureusement pour lui, il a pu compter sur le soutien de ses collègues arbitres, et sur celui d'une star du football allemand, un certain Bastian Schweinsteiger.

Toujours alité, Babak Rafati a en effet reçu une lettre de l'international allemand, qui jouait encore sous les couleurs du Bayern Munich à l'époque : « Il m'a écrit une lettre qui m'a grandement ému. C'est d'autant plus noble de sa part qu'il savait qu'après ce qui venait de se passer, je ne pourrai plus arbitrer. »

Dans cette lettre, Schweini avait écrit : « Monsieur Rafati. Dans la vie, les gens font tous des erreurs, ils doivent juste savoir s'en remettre. Je vous souhaite le meilleur pour la suite. » Ces quelques mots ont touché le principal intéressé en plein coeur : « C'était un geste incroyablement humain de sa part. La dépression est encore tellement taboue dans le foot. Depuis cette époque, je travaille comme coach mental avec trois joueurs de Bundesliga, comme quoi cette expérience m'a nourrie grâce à Bastian en partie. »

Photo Flickr via Amir Marvi