FYI.

This story is over 5 years old.

La mort d'Elisa Lam demeure un immense mystère

Que s'est-il passé au Cecil Hotel de Los Angeles le 1er février 2013 ? Une vidéo terrifiante filmée par les caméras de surveillance agite Internet depuis des années.

Pendant une semaine, l'eau qui coulait des robinets du Cecil Hotel de Los Angeles avait un goût étrange et sucré. Quant à la pression, elle laissait à désirer : parfois, quelques gouttes coulaient à peine du robinet, ce qui incommodait les clients - autant des businessmen de passage que des occupants de longue durée attirés par les tarifs pratiqués par l'établissement. Mais il fallut environ deux semaines pour qu'un employé soit enfin envoyé sur le toit vérifier s'il n'y avait pas un souci avec les réservoirs. C'est là que le pauvre Santiago Lopez fit une macabre découverte : le cadavre en décomposition d'une jeune femme baignant dans l'une des cuves.

Publicité

Selon l'autopsie, son corps ne présentait aucune trace de lutte, ni de consommation de drogue ou d'alcool ; comment donc la jeune femme avait-elle pu se retrouver là ? Le réservoir était fermé à l'aide d'un couvercle particulièrement lourd, et le toit n'était accessible que via une porte blindée protégée par une alarme, comme le souligna Lopez. L'alarme n'avait jamais été déclenchée. Mais tout cela ne représente qu'une petite partie du mystère qui entoure aujourd'hui encore la mort d'Elisa Lam, une touriste de 21 ans originaire de Vancouver, au Canada.

La photo d'Elisa Lam qui a été diffusée au cours de l'enquête menée par la police de Los Angeles | Wikipedia | Fair Use

Le corps d'Elisa Lam a été découvert le 19 février 2013, et l'enquête sur sa mort s'est poursuivie jusqu'en 2015, avant d'être close faute de piste solide ; mais sur Internet, le débat fait toujours rage concernant ce décès pour le moins énigmatique. Si les spéculations vont bon train, c'est à cause d'une vidéo, tournée par l'une des caméras de surveillance de l'hôtel. Cette vidéo, diffusée par la police, contient les dernières images d'Elisa Lam vivante - à ce jour, elle a déjà été vue plus de 15 millions fois, pour plus de 14.000 commentaires au total.

Le succès de la vidéo tient autant à la mort inexpliquée de la jeune femme qu'à son comportement étrange et effrayant sur les images saisies par la caméra. Elisa Lam entre dans un ascenseur et appuie sur les boutons menant à plusieurs étages, tandis que la porte ne se referme pas ; l'ascenseur semble étrangement mal fonctionner. La jeune femme se tient dans le coin où se trouvent les boutons, qu'on ne voit pas de l'extérieur. L'ascenseur ne répond pas, les portes restent ouvertes, rien ne se passe.

Publicité

À plusieurs reprises, Elisa passe la tête par la porte, comme si elle attendait quelqu'un ou s'adressait à un interlocuteur invisible, et rentre parfois brusquement dans l'ascenseur comme pour s'y cacher. Vers la fin de la vidéo, elle ressort de l'ascenseur et gesticule dans le couloir de façon bizarre, agitant ses bras. Elle disparaît de l'image, tandis que les portes de l'ascenseur s'ouvrent et se referment plusieurs fois. Cette vidéo a été enregistrée le 1er février 2013, soit 18 jours avant que son corps soit découvert. Elle était alors nue dans le réservoir d'eau, ses vêtements et ses affaires personnelles flottant à côté d'elle.

D'après son programme, la jeune canadienne prévoyait de quitter l'hôtel la veille de cette séquence bizarre, le 31 janvier, et poursuivre sa route vers Santa Cruz. Ce sont finalement ses parents, qui connaissaient le programme de leur fille et n'avaient plus de nouvelles de sa part, qui ont alerté la police de Los Angeles et ont décidé de se rendre en Californie pour aider à retrouver leur fille.

Depuis que les circonstances pour le moins énigmatiques de sa mort ont été rendues publiques, les théories concernant son comportement dans l'ascenseur ne manquent pas. Certains n'hésitent pas à invoquer des causes surnaturelles, d'autres assurent que la jeune femme souffrait de troubles psychiatriques au vu de ses gestes, quand d'autres encore affirment que les images ont été manipulées, comme le youtubeur GeekenDorx.

Publicité

Mais que s'est-il bien passé ici ? | Image: Wikipedia | Jim Winstead | CC BY 2.0

Des chambres pas chères pour des occupants au long cours | Image: Wikimedia | ZhengZhou | CC BY-SA 3.0

Évidemment, ce mystère ne fascinerait pas autant si le Cecil Hotel n'avait pas été un repaire supposé de serial killers entre 1985 et 1991, ainsi qu'un lieu où, pour une raison inconnue, de nombreux suicides eurent lieu dans les années 50 et 60. Par ailleurs, dans le quartier avoisinant de Skid Row, au moment de la mort d'Elisa, les autorités menaient des tests de dépistage de la tuberculose baptisés LAM-ELISA.

La mort mystérieuse d'Elisa Lam, que le médecin légiste avait qualifiée de noyade accidentelle, suscite encore aujourd'hui de nombreuses théories du complot. "Les gens ont l'impression de participer à l'enquête", explique l'historienne et criminologue Kim Cooper. Le Tumblr d'Elisa Lam, qui est toujours en ligne, encourage lui aussi la spéculation. Entre les photos d'art et de mode, le blog héberge de nombreux articles consacrés à la dépression, à la souffrance et à l'angoisse. "Elle se livrait beaucoup sur les réseaux sociaux. Elle était si gentille et drôle, créative et douce, et en même temps elle souffrait beaucoup", explique Cooper.

À la recherche d'Elisa Lam | Image: imago

Jack Brown, expert renommé du langage corporel, a quant à lui livré son verdict sur le comportement étrange de Lam. Dans son analyse, il parvient à la conclusion qu'Elise ne montre en réalité aucun signe de peur dans la vidéo, mais qu'elle semble bien plutôt flirter avec quelqu'un.

Mais le plus étrange, c'est que des posts sont apparus sur son blog après sa mort, ce qui a bien évidemment là aussi donné naissance aux théories les plus folles. Pourtant, malgré l'épaisseur du mystère, la police a choisi de clore l'enquête. On ne saura peut-être jamais ce qui est vraiment arrivé à Elisa Lam.