Publicité
Société

Manger comme un jaïn en Inde

La religion jaïne prescrit un régime alimentaire « non-violent ». Pas de chair. Pas d'œufs. Mais les interdits ne s'arrêtent pas là. On s'est plié à ses strictes règles le temps d'un repas. Récit.

par Caroline Duval
23 Mars 2017, 5:45am

« Qu'est-ce que vous savez à propos de la religion jaïne ? » Au jeu des questions-réponses, Vinay Jain a lancé l'offensive le premier. À presque soixante-dix ans, bien accroché au volant de sa voiture, c'est lui qui pose les questions.

Ce n'est qu'une fois installé devant sa tasse de thé au luxueux Taj Hotel de New Delhi qu'il accepte de lâcher les commandes de la discussion. « 'Vivre et laisser vivre' est le principe qui guide toute action dans la religion jaïne », résume ce retraité qui occupe une partie de son temps libre à gérer le temple de son quartier à Dwarka, dans la banlieue de la capitale indienne.

Pour les quatre millions de disciples de cette religion née en Inde (soit 0, 4% de la population du pays), toute forme de vie est sacrée et doit être traitée avec respect et compassion. Tout un mode de vie fondé sur ce que l'on appelle l'ahimsa, la « non-violence », dont la première déclinaison chez les jaïns a lieu… dans l'assiette.

Lire la suite sur Munchies.