FYI.

This story is over 5 years old.

Sports

Des branleurs veulent transformer la maison de Pistorius en club pour branleurs

Aujourd'hui dans Tristesse Mag.
13.10.15

La pipologie est une science inexacte, qui tâtonne souvent pour définir ce qui relève de la piperie et ce qui n'en est pas. Mais parfois, l'évidence s'impose : on se retrouve face à une pipe, et on sait.

C'est par exemple le cas de ces deux mecs qui ont racheté la maison d'Oscar Pistorius, à Pretoria. Vous savez, la maison où il a tué sa compagne Reeva Steenkamp en février 2013. Eh ben ces deux débiles, Peter Scott et Kagiso Mogoape, ont décidé d'en faire une sorte de club pour que plein de gens aussi mongols qu'eux puissent venir y faire la fête. YO putain de LO.

Publicité

Comme en plus ils sont plutôt fiers d'eux, ils ont fait faire un petit tour du propriétaire à la chaîne sud-africaine Netwerk24.

Avec leurs bières de pipes à la main, ils sont tout contents de détailler l'incroyable "potentiel" de leur nouvelle maison, et l'un d'entre eux promet même de "la décorer en l'honneur de ce qu'il s'est passé ici." Sérieux, pipe ?

"Ça va être la grosse teuf ici tous les week-ends, mec", ajoute son pote Kagiso, qui trouve visiblement le temps d'organiser des soirées en marge de la préparation de son agrégation de lettres classiques. En vrai, ils se présentent comme des "investisseurs", ce qui paraît tout aussi douteux.

Le reste de la vidéo consiste essentiellement en blagues pétées sur le meurtre de Steenkamp par Pistorius, et sur une remise en cause de la défense de l'athlète sud-africain qui rappelle les heures les plus sombres de Thierry Meyssan. "Nan, mec, y'a pas moyen que des cambrioleurs soient entrés par là", explique doctement Kagiso, avant d'ajouter qu'il "a de la peine pour les parents de Reeva."

Rien qu'un bon vieux Major Lazer ne puisse effacer.