FYI.

This story is over 5 years old.

Sports

Si vous êtes au chômage, il y a le Cameroun qui cherche un sélectionneur

Il y a quelques critères à remplir cependant. On vous explique comment postuler.
15.12.15

Depuis, le 31 octobre et la non-reconduction du contrat de l'Allemand Volker Finke, le Cameroun cherche un entraîneur pour son équipe nationale. Ils ont l'air de galérer un peu vu qu'hier, ils ont mis en ligne une offre d'emploi sur le site officiel de la Fédération (la Fécafoot, qui a un site bien chamarré), histoire de trouver le sélectionneur de leurs rêves.

Appel à candidature pour le recrutement d'un entraîneur sélectionneur de la sélection nationale A du Cameroun -----> https://t.co/YI6vnGskNx
— Fecafoot-Officiel (@FecafootOfficie) 14 Décembre 2015

Publicité

Les conditions à remplir de cet "APPEL INTERNATIONAL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D'UN ENTRAINEUR SELECTIONNEUR DE LA SELECTION NATIONALE « A » DU CAMEROUN" sont assez simples. Vous pourriez par exemple tenter l'expérience. Pourquoi pas ? Qu'est-ce que ça coûte ? Ce sera toujours mieux qu'équipier au MCDo ou caissier chez Picard. Regardez, c'est à la portée de tout le monde quand on passe en revue les critères de sélection.

- Etre de nationalité camerounaise ou étrangère. En d'autres termes, avoir une nationalité, c'est déjà un plus. Un bon point pour vous.

- Etre de bonne moralité. Une notion assez relative, il semblerait. A voir ce que la Fédération entend par là, il faudra éclaircir ce point au moment de l'entretien d'embauche.

- Etre physiquement apte et en bonne santé. Là aussi, on ne connaît pas exactement le niveau d'aptitudes physiques requis. Après tout, si des mecs aux physiques lambdas comme Guy Roux, Carlo Ancelotti ou Fred Antonetti ont une carrière d'entraîneur, c'est que ça ne doit pas trop demander d'efforts de faire des entraînements.

- Avoir une forte personnalité. C'est là qu'on voit que ce poste n'est pas pour tout le monde. Mais comment évaluer une forte personnalité ? Y a-t-il un diplôme de grande gueule ? Je ne crois pas, non. Vous pourrez faire valoir votre caractère au moment de l'entretien d'embauche, en refusant le café que vous proposera la secrétaire de la Fédération, et en demandant à la place un whisky sec et un cigare cubain. Des trucs de bonhomme, quoi.

Publicité

- Avoir une crédibilité et jouir d'une forte reconnaissance nationale et internationale. Là, il va falloir la jouer fine : la sélection camerounaise a bien compris qu'en exposant cette offre d'emploi au grand public, elle pourrait se retrouver avec des candidatures pas très sérieuses. Il va falloir mettre le paquet : tous les articles de presse locale vous mentionnant, quand vous avez participé au cross de l'école ou quand les résultats du bac sont tombés, il va falloir les mettre. N'hésitez pas à mentionner aussi votre nombre de followers sur Twitter et Instagram voire votre nombre d'amis sur Facebook ou votre Klout, ça ne peut que jouer en votre faveur. Après tout, Volker Finke n'avait même pas de compte Twitter, ce gros naze.

- Avoir une expérience professionnelle dans les clubs d'élites, dans les clubs professionnels ou dans les sélections nationales. Etre Entraîneur de Football de haut niveau titulaire des diplômes fédéraux ou étrangers obtenus à la suite des formations continues (Licence A, Licence A CAF, Licence A UEFA, Licence Professionnelle ou tous autres diplômes reconnus équivalents). Avoir un bon palmarès (trophées ou titres nationaux et internationaux remportés comme joueur ou entraîneur de club ou entraîneur national). Alors là, ça va peut-être être un peu technique. Comme pour toutes les offres d'emploi où vous n'êtes pas vraiment le profil recherché, il va falloir arriver avec les arguments qui pourraient séduire le recruteur et remettre en perspective son idée du poste. Là, vous pourriez par exemple mettre en valeur votre expérience sur Football Manager ou FIFA. Après tout, vous avez déjà sûrement entendu parler du mec qui est devenu directeur sportif du FC Baku après avoir vanté ses exploits dans Football Manager. Faites pareil, ça peut les convaincre. Sinon, si vous êtes Hervé Renard et que vous nous lisez, on pense que vous vous avez toutes les qualités requises et les diplômes nécessaires. Foncez.

Publicité

- Avoir une bonne connaissance du Football Africain. Roger Milla, Yaya Touré, Didier Drogba, Ibrahima Bakayoko, Titi Camara. Cinq noms à retenir pour briller en société quand il faudra aborder ce sujet à haut risque qu'est le Football Africain (avec des majuscules s'il vous plaît).

- Etre disposé à résider en permanence au Cameroun. Alors là, c'est à vous de voir. C'est vrai que ça demande quand même un temps de réflexion, c'est un choix de vie assez important. Si vous voulez vous renseigner sur les mille merveilles du Cameroun, vous pouvez aller visiter le site de l'office de tourisme du pays, qui promet « toute l'Afrique dans un pays ». On ne comprend pas trop ce que ça sous-entend, mais c'est alléchant. Sachez tout de même que la température moyenne du sud-Cameroun est de 26°C et celle du nord-Cameroun est de 30°C. C'est autre chose que Lille, Hervé.

- Avoir une bonne connaissance de l'outil informatique (logiciels : Word, PowerPoint, Excel…). Il est vrai que ne pas maîtriser PowerPoint peut être un handicap dans une carrière d'entraîneur : une slide passée trop vite, et c'est un schéma de jeu qui s'écroule. Soyez certains de bien maîtriser la suite Office avant de postuler.

- Avoir une parfaite connaissance de la langue française et/ou anglaise. Si vous nous avez lu jusqu'ici, on peut dire que vous maîtrisez assez bien la langue française. Pour la langue anglaise, dites que vous avez eu 85 à l'examen du TOEIC. Personne ne sait ce que ça vaut, mais ça impressionne toujours.

- Avoir un bon carnet d'adresses dans le milieu professionnel. Grosse erreur de la Fédé camerounaise : de quel milieu professionnel parle-t-on ? Ramenez leur un exemplaire des Pages Jaunes et mettez leur le nez dans leurs imprécisions. Ça peut laisser une grosse impression et en même temps, montrer votre "forte personnalité". Imprimez aussi votre page contacts sur LinkedIn, ça peut faire l'affaire. Pareil, si vous êtes Hervé Renard, on est sûrs que vous avez un bon carnet d'adresses sous la main, n'hésitez pas, allez-y, pourquoi vous hésitez, Hervé ?

Il va falloir vous dépêcher cependant, parce que l'appel à candidatures se termine ce mardi à 18 heures. Alors, vite vite, envoyez votre CV et lettre de motivation à lions.indomptables2015@gmail.com, et commencez à préparer votre compo en vue de la prochaine CAN.