FYI.

This story is over 5 years old.

Sports

La ville de Paris lâche le Paris-Levallois Basket

Est-ce la première étape dans la création d'un grand club de basket à Paris ?

Le Conseil de Paris a décidé ce mardi matin la fin du financement du club de basket de Pro A du Paris-Levallois. Dans un communiqué la ville de Paris énumère les raisons pour lesquelles elle a pris cette décision, et elles sont nombreuses mais tournent principalement autour de deux grandes questions : le manque de résultats et d'ambitions du club depuis sa création en 2007 (par la fusion du Paris Basket Racing et du Levallois SCB) ainsi que les affaires de corruption dans lesquelles trempe le président du PL Jean-Pierre Aubry et le maire de Levallois Patrick Balkany.

Publicité

La ville de Paris va cesser de financer le club de basket @ParisLevallois1. Le #ConseildeParis a voté en ce sens. pic.twitter.com/64H8GOagii
— Sylvain Tronchet (@SylvainTronchet) 17 mai 2016

La décision arrive après une nouvelle saison de galères du Paris-Levallois, qui a notamment vu le club errer dans les profondeurs du classement de Pro A tout en réussissant à se maintenir à la 14e place, ainsi que l'échec cuisant de la nomination d'Antoine Rigaudeau au poste d'entraîneur, celui-ci démissionnant fin décembre 2015.

Comme le rapportait Le Monde dans une enquête publiée en janvier dernier, les dissensions au sein du club sont avant tout politiques, entre une mairie de Paris de gauche et la mairie de Levallois de droite. Les subventions de la ville de Paris avaient baissé de 20% lors de la dernière intersaison.

Le Monde expliquait aussi en janvier qu'un projet de rachat par des capitaux qataris avait été tué dans l'œuf par Patrick Balkany en 2014. Un projet facilité par le cabinet Claude & Sarkozy de l'ancien président de la République, proche à la fois de Qatar Sports Investment - propriétaire des clubs de foot et de handball du PSG - et du clan Balkany. Finalement, le maire de Levallois avait brutalement mis fin aux négociations, les Qataris désirant enlever Levallois du nom du club, ce qui ne plaisait pas à Balkany.

Cela veut-il dire qu'on assistera bientôt à la naissance d'un PSG Basket ? Le raccourci est tentant mais Jean-François Martins, l'adjoint aux sports de la mairie de Paris, affirme qu'il n'y a pas d'autre projet soutenu par la ville pour le moment. C'est par ailleurs Levallois qui possède le numéro d'affiliation pour repartir en Pro A la saison prochaine et non Paris. Alors si grand club de basket à Paris il y a, il va peut-être falloir attendre : Jean-François Martins se donne trois à quatre ans pour qu'un nouveau projet ambitieux émerge, capable de remplir la prochaine salle de 7 000 places qui sera construite à côté de l'AccorHotels Arena et dont la livraison est prévue pour 2021.