FYI.

This story is over 5 years old.

Sports

Nick Young intercepte une passe d'un coéquipier et rentre le trois points de la victoire

Grosse confiance chez l'arrière des Lakers qui se permet de prendre la balle même quand celle-ci ne lui est pas destinée.
23.11.16

Les Los Angles Lakers ont connu quantité de joueurs clutch dans leur histoire. On se souvient tous du shoot impossible de Derek Fisher contre les Spurs en 2003-2004 ou des innombrables fois où Kobe Bryant a donné la victoire à sa franchise de toujours. Désormais, il faudra aussi compter sur ce shoot à trois points de Nick Young pour prendre l'avantage sur le Thunder d'Oklahoma City à cinq secondes de la fin mardi soir.

« Le mien (de shoot victorieux, ndlr) est assez unique parce que je l'ai volé à mon propre coéquipier », déclarera Nick Young à la fin de la rencontre. Et c'est vrai que l'action est étrange : après une tentative de pénétration de Brandon Ingram, celui-ci se retourne et voit Lou Williams en tête de raquette. Mais Young, qui passait par là, coupe la trajectoire de passe et dégaine un shoot à trois points. Ficelle.

Une dernière possession pour le Thunder verra Russell Westbrook rater son shoot, et donc donner la victoire aux Lakers. Young peut donc se féliciter d'avoir eu la main heureuse sur ce shoot compliqué. « Ils auraient dû me compter une interception sur cette action », déclarera-t-il en riant à la fin du match. « On lui a tous dit que s'il avait raté son shoot, tout le monde aurait parlé de lui sur Internet », a déclaré de son côté son coéquipier Larry Nance Jr. Heureusement pour Young (17 points au final) et les Lakers, il l'a mis dedans, et cela permet à la franchise de Los Angeles de revenir à la hauteur de son rival du soir, à la 6e place de la Conférence Ouest.