Mettre tout l’héritage de mamie dans le melon le plus cher du monde

Pourquoi se payer une belle bagnole quand on peut foutre la même somme sur un fruit japonais vraiment succulent ?
27.3.17
Photo via Flickr user Kabsik Park

On a trouvé un nouvel objectif de vie pour l'épicurien qui sommeille en vous : goûter ce melon japonais qui coûte grosso modo aussi cher qu'une voiture neuve.

Le Yubari King est la Rolls des melons. Il est le fruit d'un croisement entre deux variétés de canteloup. Pour être affublé de l'appellation, il doit être cultivé dans la province de Yubari à Hokkaido – comme le bœuf de Kobe, un autre mets luxueux de cuisine nippone, doit être élevé dans une certaine zone géographique.

Publicité

Outre son prix exorbitant, le Yubari King est connu pour son goût sucré. Une paire de melons peut atteindre 24 800 euros. Une somme réservée aux pièces les plus prestigieuses. Dans le commerce, on peut très bien trouver des Yubaris vendus entre 45 et 90 euros – un montant qui reste légèrement disproportionné quand vous réfléchissez un peu, mais qui, au moins, ne nécessite pas de casser entièrement son PEL.

Pendant que vous vous amusez à compter combien de costumes trois-pièces François Fillon peut se payer en échange d'un Yubari King, sachez que le Japon est en train de dominer le marché du fruit de luxe que les paysans de l'archipel cultivent assidûment.

LIRE AUSSI : Avec les mamies plongeuses du Japon

L'été dernier, une grappe de raisins Ruby Roman, était adjugée sur un marché de la préfecture d'Ishikawa au Japon pour environ 10 100 euros. Si vous faites le calcul, ça revient environ à 320 euros le raisin. Récemment, des framboises du Japon étaient vendues individuellement à Hong Kong environ 20 euros pièce. Présentées dans des boîtes customisées sur un coussin rose et avec du faux foin, elles permettent de relativiser le prix du melon.

Voilà de quoi rapidement détrôner l'insipide paquet de Pocky au matcha ou de kit kat goût saké qu'un pote voyageur vous a rapporté comme souvenir.