Food by VICE

J’ai mangé par erreur l’un des animaux les plus protégés du monde

Si vous êtes à la recherche d’une expérience culinaire absolument cruelle, servie avec une pincée de culpabilité et une bonne grosse dose de mauvais karma, alors, bande d’enfoirés, la viande de pangolin est apparemment un truc pour vous.

par Anna Hirtenstein
20 Mai 2015, 11:00am

Un matin, alors que j'avais décidé de faire le marché avec un de mes nouveaux contacts locaux, il m'a montré une drôle de petite bête parmi les carcasses d'animaux inertes. « Tu vas adorer », qu'il disait.

Je suis journaliste en mission en Guinée équatoriale et pour autant, je n'avais foutrement aucune idée de ce qu'était réellement cette chose qu'il pointait du doigt. C'était un truc bizarre au pelage mince, avec des écailles et une grosse queue incurvée, un peu comme celle d'un iguane.

Le vendeur l'a saisi par la queue et l'a brusquement frappé contre la table, ce qui l'a immédiatement foutu K.O. Sa petite tête penchait sur le coté et ses membres pendaient mollement. Puis, il lui a littéralement mis le feu : « C'est pour bien brûler tous les poils », m'a expliqué mon ami.

J'ai assisté à la scène, un peu choquée, tandis que la peau de la bête noircissait et que son âme abandonnait son corps à jamais. Puis, le vendeur a plongé l'animal encore en flammes dans un seau d'eau brunâtre, l'a essuyé avant de l'enfermer dans un sac plastique et d'enfin nous le tendre, tout sourire : « Cuarenta mil francos ».

pangolin-meat-1

Quarante mille francs CFA, environ 60 euros. C'est un peu cher pour de la viande, surtout en Afrique de l'Ouest.

Nous avons ensuite rejoint des amis et on s'est attelé à la préparation d'un ragoût avec des oignons, des tomates et des poivrons. J'avoue avoir eu assez de mal à soutenir le regard lorsque mon ami s'est mis à couper en petits morceaux la créature morte et à les jeter dans la marmite. Pendant toute la cuisson, une odeur vraiment étrange se répandait partout dans la cuisine.

Deux heures plus tard, le repas était prêt et mon ami m'a tendu une assiette : « Tiens, voilà ton premier pangolin. »

—Attends, quoi ?

pangolin-meat-5

Le pangolin est l'animal le plus menacé par le braconnage sur cette terre, il représente près de 20% du marché noir d'animaux sauvages. Il y a huit espèces différentes et toutes figurent sur la liste rouge de l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) au registre des espèces menacées. Sur ces huit espèces, quatre vivent en Asie et les quatre autres en Afrique.

La viande de pangolin est considérée comme un mets délicat en Chine ainsi que dans d'autres pays d'Asie du sud-est. Des « guérisseurs » se chargent de rôtir et d'écraser les écailles de la bête jusqu'à obtenir de la poudre qu'ils utilisent dans la fabrication de toniques pour l'estomac et pour le foie. Son sang a également, paraît-il, des vertus thérapeutiques. Les écailles de pangolin sont enfin utilisées pour créer des vêtements, et on utilise des jeunes fœtus pour fabriquer divers remèdes médicinaux.

Je peux vous garantir deux choses sur cette viande : elle ne confère aucun pouvoir magique et elle n'a rien de délicieux. La seule qualité originale qu'on pourrait lui attribuer serait peut-être cette odeur à la fois bizarre et tenace qui a imprégné la maison jusque dans ses moindres recoins. Et d'ailleurs, dès ma première bouchée réticente, j'ai tout de suite pu constater que l'odeur avait également pénétré la viande.

pangolin-meat-4

La viande de pangolin est de couleur sombre et sa texture est visqueuse et filandreuse. Nous l'avons mangé avec du riz en accompagnement. Les écailles étaient à peine mangeables : j'avais la sensation étrange de me faire la dent sur des ongles humains. Mon ami a demandé si ça ne nous dérangeait pas qu'il prenne la tête. Réponse collégiale : « non, pas le moins du monde ». Il s'est aussitôt empressé de la fourrer dans sa bouche en la suçotant joyeusement.

À vrai dire avant cet incident, je ne savais même pas que les pangolins existaient et encore moins, je n'étais au parfum des problèmes liés au commerce illégal de ces petits mammifères. Pour mon ami (toujours le même), le pangolin est une viande de brousse comme les autres ; à noter que les locaux chassent et mangent à peu près tout ce qu'ils trouvent dans la brousse, singes y compris. La chasse au pangolin est assez répandue en Afrique de l'ouest et le prix élevé auquel ils sont vendus encourage les villageois à poser des pièges sur-mesures. De plus, la méthode de défense des pangolins qui consiste à se mettre en boule et compter sur leurs écailles pour se protéger, facilite grandement leur capture.

Une étude, publiée par le journal Frontiers in Ecology and the Environment en 2014, estime qu'environ 10 000 pangolins encore vivants sont confisqués par les autorités chaque année, principalement en Asie. Leurs écailles se revendent aux environs de 540 euros le kilo quand certaines parties plus prisées peuvent atteindre les 900 euros.

Le commerce illégal de pangolins est très peu connu du grand public, les médias préférant généralement traiter des sujets relatifs au braconnage d'animaux plus « charismatiques », comme les éléphants, les rhinocéros et autres animaux du « Big five » en voie de disparition.

pangolin-meat-3

Les pangolins se nourrissent principalement de fourmis et de termites, ils les attrapent grâce à leur langue tellement extensible qu'elle peut mesurer jusqu'à l'équivalent de la longueur de leur corps. Cette chasse au pangolin a des conséquences sur les écosystèmes des forêts tropicales qui inquiètent les scientifiques : avec la disparition de leur principal prédateur, les populations d'insectes xylophages explosent de manière exponentielle.

« Ici en Afrique, ils sont chassés en permanence : tant pour servir de viande de brousse pour la population locale, tant pour être exportés vers Asie », explique Mélanie Croce, directrice du Bioko Biodiversity Protection Program, un centre dédié à la protection de la faune en Guinée équatoriale. « Nous avons un projet qui vise à minimiser le braconnage en aidant les populations locales à développer d'autres moyens de subsistance qui soient plus durables, comme par exemple, la fabrication de bijoux ou des missions de patrouille sur les plages. Mais malheureusement, le braconnage persiste. Un de mes collègues a encore récemment vu des Equatoguinéens rôtir un pangolin vivant au-dessus d'un feu. »

Il y a des lois qui interdisent la chasse et la capture à l'aide des pièges pour animaux sauvages dans les différentes réserves en Guinée équatoriale, mais la réalité est qu'elles sont rarement respectées. Malheureusement, aussi longtemps que cet animal aura une certaine valeur sur le marché noir, le braconnage continuera.

pangolin-meat-2

Pour résumer, si vous êtes à la recherche d'une expérience culinaire absolument cruelle, servie avec une pincée de culpabilité et une bonne grosse dose de mauvais karma (le même qui va désormais me poursuivre toute la vie), alors, bande d'enfoirés, la viande de pangolin est apparemment un truc pour vous.

Et pour tous les autres, ceux qui préfèreront les épargner, un pangolin les attendra sagement, quelque part au paradis.