Art

Jessica Richmond et sa sœur jumelle qui n'existe pas

The Madness of Many est une série photo montrant la relation fusionnelle entre une jeune artiste new-yorkaise et sa sœur de papier.
15.11.16

Toutes les images sont publiées avec l’aimable autorisation de l’artiste. 

Au début on se demande ce qu’il se passe dans les créations de Jessica Richmond. Il s’agirait selon cette jeune artiste new yorkaise, de l’histoire de sa jumelle, Connie. Et puis, étrangement, en y regardant d’un peu plus près, quelque chose cloche. Petit à petit, on comprend que non, elle n’a pas de sœur jumelle et qu’il s’agit en fait de copie en papier d’elle-même, échelle 1:1. Une simple impression.

Publicité

« Ce projet était au début, une sorte d’expérimentation, une sorte d’histoire avant d’aller se coucher. Rapidement, cela a évolué en quelque chose d’assez dérangeant. Une sorte de réflexion sur ma famille. Des questionnements que j’ai depuis l’enfance et qui ressortent, là, sous la forme d’une série photo. » nous explique Richmond.

Richmond_J_5.jpg

« Ce qui fait fonctionner l’ensemble, c’est qu’on ne peut pas entrer dans le cadre. Ce sont en fait, des trompe-l’œil. Pour gommer les évidences et perfectionner son mensonge, Richmond utilise des lumières très puissantes qui atténuent les contrastes et aplatissent les corps, même ceux qui ne sont pas en papier.

On vous laisse découvrir ça ci-dessous :

Richmond_J_2.jpg
Richmond_J_8.jpg
Richmond_J_1.jpg
Richmond_J_4.jpg
Richmond_J_3.jpg
Richmond_J_7.jpg
Richmond_J_10.jpg

Retrouvez tous les travaux de Jessica Richmond sur son site.