FYI.

This story is over 5 years old.

Tech

La Station Spatiale Internationale a-t-elle une odeur ?

Dans l’espace, personne ne vous entend nettoyer.

Les astronautes peuvent peut-être échapper temporairement à la pesanteur, mais pas aux tâches ménagères. Ainsi, l'équipage de la Station spatiale internationale (ISS) consacre un peu de temps chaque samedi à nettoyer leur environnement de fond en comble.

Cette semaine, l'astronaute britannique Tim Peake a partagé où on le voit s'attaquer de bon cœur à toutes les corvées de la station. Cela passe notamment quelques coups de lingette et l'utilisation d'un aspirateur.

Publicité

Ce n'est pas la première fois que l'aspirateur adaptatif de l'ISS, spécialiste de l'aspiration en microgravité, connait son moment de gloire. En 2012, l'astronaute de la NASA Don Pettit s'en est servi comme didgeridoo pour expliquer aux terriens comment les ondes sonores se propagent dans l'espace.

Pettit. Video:

Physics Central/YouTube

Peake, quant à lui, fait une utilisation plus traditionnelle de l'appareil. En l'occurrence, le nettoyage est aussi important dans la vie de l'équipage que les concerts improvisés. Sans lui, l'environnement des astronautes devient rapidement invivable. La Station Mir avait ainsi été envahie par les champignons, les moisissures et les bactéries bien avant la fin de son service. Les micro-organismes se reproduisent le plus facilement du monde dans l'espace, et bien sûr il faut les surveiller.

L'ISS ne sera jamais un petit intérieur cosy qui fleure bon le frais 24/24h ; l'astronaute Scott Kelly a d'ailleurs précisé dans un AMA sur Reddit que la station sentait alternativement « l'antiseptique » ou « l'intérieur d'un sac poubelle ». Néanmoins, grâce aux soins de l'équipage, l'ISS ne se transformera jamais en boule puante orbitale.