Tout ce qu’il faut savoir sur le dérapage de Woodstock 50

Après que les plus gros investisseurs ont dit que le festival était annulé, les organisateurs ont assuré le contraire.
Drew Schwartz
Brooklyn, US
The crowd at Woodstock 94
Photo via Time & Life Pictures / Getty Images

Pendant des mois, le battage médiatique de Woodstock 50 annonçait la renaissance du « festival à l’origine de tous les autres », une « programmation fantastique » qui attirerait 125 000 personnes dans le nord de l'État de New York et une véritable fête de la paix, de l'amour et de la musique. Mais lundi, ça a dérapé.

Le principal investisseur de Woodstock 50, Dentsu Aegis, a annoncé l'annulation du festival, évoquant des problèmes concernant les soins médicaux, la sécurité et la logistique. Quelques heures plus tard, les organisateurs du festival ont cependant assuré, au contraire, que le festival aurait bien lieu, puis ils ont menacé de poursuivre en justice Dentsu Aegis. Alors, qu'en est-il vraiment? Comment un festival gigantesque organisé au coût de plusieurs millions de dollars peut-il, après presque six mois de préparation, se changer en chaos en une seule journée?

Publicité

À vrai dire, le festival a connu des ratés dès le départ. Les organisateurs de Woodstock 50 ne pouvaient pas obtenir le site qu'ils voulaient, un terrain d’environ 800 acres à Bethel, New York, où Woodstock avait eu lieu à l'origine, en 1969. Ils se sont donc tournés vers une piste de course à 250 km de là, à Watkins Glen. Ce site est beaucoup plus difficile d’accès et, bien, c’est une piste de course! En mars, selon Variety , le festival aurait eu des « problèmes financiers ». La semaine dernière, Woodstock a manqué le début de sa vente de billets, qui a commencé un jour plus tard que prévu. Et il n’y a encore aucun moyen d’acheter des laissez-passer pour les trois jours. Les organisateurs avaient prévenu qu’il y aurait « un retard ».

Mais ce n’est presque rien à côté du cafouillage de lundi, alors que Dentsu Aegis, qui aurait investi plus de 30 millions de dollars dans Woodstock 50, a annoncé l'annulation du festival. Selon Variety et Vulture , la compagnie a jugé que Woodstock 50 ne pouvait pas avoir lieu au train où allaient les choses. Les organisateurs avaient promis que tous les billets seraient vendus et qu’il y aurait donc plus de 100 000 spectateurs, mais ils n'ont demandé l’autorisation d’accueillir que 75 000 personnes, et ne l'ont toujours pas obtenue. Une source chez Dentsu Aegis a déclaré à Variety que la compagnie était sérieusement préoccupée par les installations à la piste de course de Watkins Glen : insuffisance d’eau potable, des installations sanitaires déficientes, des problèmes d’entrée et de sortie, et elle a jugé qu’il était impossible de tout régler avant le 16 août, premier jour du festival. Sans parler de la programmation : si de grands noms comme Jay-Z, The Killers et Janelle Monáe se sont engagés à se produire, de nombreux artistes n’ont jamais inscrit le festival dans leur agenda, et les Black Keys, une des têtes d’affiche, se sont désistés plus tôt ce mois-ci, sans explication.

Publicité

« Malgré notre immense investissement en temps, en énergie et en engagement, nous ne pensons pas que la production du festival puisse présenter un événement digne de la marque Woodstock, tout en veillant à la santé et à la sécurité des artistes, des partenaires et des participants », a déclaré Dentsu Aegis par voie de communiqué. « Amplifi Live de Dentsu Aegis Network, partenaire de Woodstock 50, a décidé d'annuler le festival. »

Toutefois, les organisateurs de Woodstock affirment toujours qu’il aura lieu. Ils nient que l'événement a été annulé et promettent de poursuivre en justice Dentsu Aegis, sans toutefois expliquer comment ils vont organiser un festival de trois jours où sont attendues 100 000 personnes, et ce, après avoir perdu leur plus gros investisseur. Selon Variety, une part importante des 30 millions de dollars investis par Dentsu Aegis a déjà été versée aux têtes d'affiche, qui auraient exigé de un à trois millions de dollars. En parallèle, le prix des laissez-passer – s'ils sont un jour mis en vente – augmente. Une source a déclaré à Variety qu'un laissez-passer de trois jours coûtera au moins 500 $.

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

On devra attendre pour voir si Woodstock 50 parviendra réellement à se relever. Les organisateurs n'ont pour le moment à peu près que nier l'annulation. Michael Lang, qui a collaboré à l’organisation du Woodstock original et qui est à la tête de Woodstock 50, n'a pas parlé à la presse depuis le début de ce fiasco.

Pour celles et ceux bien décidés à s’aventurer dans le nord de l'État de New York pour célébrer le 50e anniversaire de Woodstock, il y a une chose de sûre. Quoi qu’il arrive, le Centre des arts de Bethel Woods, où le festival original avait eu lieu, organise son propre festival de quatre jours avec des prestations de Santana, d’Arlo Guthrie, d’Edgar Winter, et il n’y a encore aucun signe de problèmes financiers ou de chaos logistique.

Suivez Drew Schwartz sur Twitter.