devoir de mémoire

Une minute de silence en solo pour les victimes de Barcelone

Le nageur espagnol Fernando Alvarez est resté seul sur son plot pendant que ses adversaires entamaient leur 200 mètres brasse.

par VICE Sports
21 Août 2017, 8:55am

La semaine dernière, la ville de Budapest, en Hongrie, était le théâtre des 17e championnats du monde des maîtres, compétition internationale réservée aux nageurs de plus de 25 ans. Le nageur espagnol Fernando Alvarez a profité de cet événement pour rendre hommage aux victimes des attentats de Barcelone et Cambrils.

Fernando Alvarez avait demandé à plusieurs reprises à la Fina, la Fédération internationale de natation, de faire observer une minute de silence. En vain. « Ils m'ont dit que ce n'était pas possible car on ne pouvait pas perdre une minute », a justifié l'intéressé au quotidien El Español.

Du coup, face au refus de l'instance dirigeante de la natation, l'Espagnol a respecté cette minute de silence seul. Alors que son 200 mètres brasse allait débuter, que tous les nageurs étaient en position de départ, Fernando Alvarez est resté de marbre sur son plot. Il n'a plongé qu'une minute plus tard, alors que ses adversaires avaient déjà bien entamé leur course. « Je n'ai pas bougé, comme quand ils disent "garde-à-vous" à l'armée, a affirmé l'intéressé. Je suis parti une minute plus tard. Mais cela m'est égal, je me sentais mieux que si j'avais gagné tout l'or du monde ».

L'intention du nageur est louable et se comprend tout à fait, mais les organisateurs de la compétition ont tout de même décidé de ne pas comptabiliser son temps et de ne pas diffuser de vidéo de la course. Sans commentaire !