mangeur de viande

Avec quoi les Belges se tapissent l’estomac avant de sortir

Ce que vous mangez avant de sortir est d’une importance capitale si vous ne voulez pas passer le week-end entier la tête dans les toilettes.
14 juin 2018, 12:31pm

Pour éviter une chute de tension en plein club, un réveil brumeux dans une flaque de vomi ou un coma éthylique foudroyant, trois options s’offrent à vous :

  1. Rester sobre
  2. Passer la soirée affalé sur votre canapé en scrollant internet
  3. Tapisser intelligemment votre estomac comme un roux s’enduirait de crème solaire en terrasse

Soyons honnêtes, les deux premières options n’annoncent pas beaucoup de fun. Si vous avez pris la décision de boire en abondance, le seul choix qui s’offre à vous est de bien préparer votre estomac à se faire noyer par des litres d’alcool. Et vous le savez aussi bien que nous, les dés de fromages transpirants ou le bol de nachos sauce salsa sont bien loin de constituer une alternative viable à un repas complet. Encore pire, plus vous engloutirez de petits snacks salés, plus vous aurez soif. Afin de briser ce cercle infernal et sauver votre système digestif, cinq experts en guindaille se sont confiés à propos de ce qu’ils mangeaient en prévision d’une soirée arrosée.

Wing-Kwan (27), conseillère RH

1528979225549-wingkwan-1024x762

VICE : Salut Wing-Kwan, qu’as-tu fait à manger ?
Wing-Kwan: J’ai cuisiné un poke bowl. C’est un plat hawaïen à base de riz et de légumes. Un repas très frais.

Comment le prépares-tu ?
Je cuis une portion de riz que je mélange avec du vinaigre de riz. Ça lui donne un goût frais, comme celui des sushis . Niveau garniture, j’ajoute du saumon frais ou du tofu, des lamelles de carottes, des oignons frits, des graines de sésame, de l’avocat et du concombre. J’en ai déjà l’eau à la bouche.

Pourquoi manges-tu ça avant de sortir ?
Je varie bien une fois de temps en temps, mais la base de mon plat reste toujours le riz. Je suis l’incarnation même du cliché chinois.

Je ne vois pas du tout de quoi tu parles.
Je suis chinoise, alors, je mange du riz presque tout le temps, ce qui est d’ailleurs très bon pour l’estomac. Quand j’ai emménagé seule, j’ai aussitôt acheté un cuiseur à riz. Manger une pizza, ça te donne une sensation de ballonnement, et c’est franchement pas idéal si tu as prévu d’aller danser. Personne ne veut avoir l’air d’être enceinte avec un verre à la main.

Et qu’aimes-tu boire quand tu sors?
Aperol Spritz, gin-tonic, ce genre de choses. Mais à mesure que l’argent sur mon compte diminue, je revois mes critères au rabais. Une fois minuit passé, la bière c’est comme de l’eau pour moi.

1528979262487-wingkwanfood-1024x683

Jordan (26), étudiant en informatique

1528979274658-2-1024x683

VICE: Hello Jordan, que manges-tu en général avant de sortir?
Jordan : Le plus important avant d’aller en soirée, c’est de faire le plein d’énergie. Manger de la viande, ça m’en donne blindé, et surtout, ça remplit bien l’estomac. S’enfiler des bonnes protéines avant de sortir, ça permet une meilleure endurance. J’aime toutes les viandes, mais à l’approche de l’été, ce sont les spare ribs qui me font le plus envie.

Tu les prépares toi-même ?
Parfois, mais il y a pas mal de restaurants qui en servent dans le genre « formule à volonté ». Et ça, ça me parle ! Mon préféré est à Maastricht, il s’appelle le Gauchos. Là-bas, tu trouves des ribs de qualité, pour sûr. Je me suis même carrément cassé une dent en mangeant là-bas. Mais ça ne m’a pas empêché de sortir après.

Manger des ribs, ça fonctionne bien ?
Je crois, oui. Mais comme j’en mange énormément, il me faut d’office une pause avant de pouvoir faire la fête, sinon je me sens trop ballonné. Une fois que j’ai bien digéré, je sens que les protéines font leur effet et m’apportent l’énergie dont j’ai besoin.

Quel genre de sorteur es-tu ?
Je ne fais jamais les choses à moitié. Je rentre très tard ou très tôt, ça dépend du point de vue. Quand l’after dure assez longtemps, j’ai une autre petite habitude gastronomique : je vais chercher des beignets, du porc et de la chèvre grillée chez la tantine Odette. Elle les prépare au barbecue tous les weekends sur le marché d’Anderlecht.

1528979289620-3-1024x683

Laurane (25), publicitaire digitale

1528979305486-4-1024x683

VICE : Salut Laurane, tu peux nous dire ce que tu manges habituellement avant de sortir ?
Laurane: Ça peut paraître étrange, mais j’adore manger des anchois en pré-soirée. Mon estomac n’est pas apte à résister à n’importe quelle dose d’alcool. Généralement le lendemain matin, je suis dans un état déplorable. Alors, il faut absolument que je tapisse mon estomac avec quelque chose de « gras » avant de boire !

Est-ce que ça fonctionne ?
C’est difficile à dire. J’ai l’impression que je me sens un peu mieux les lendemains, ou plutôt « moins mal ». Maintenant, c’est peut-être juste un effet psychologique. Ça me permet aussi de moins culpabiliser au moment de la déglingue.

À t’entendre, les lendemains ne sont que souffrance.
J’ai l’estomac un peu fragile. Même si je ne vomis quasi jamais au cours de la soirée, le réveil est souvent un sale moment à passer. Si je vomis une fois, ça peut continuer sans arrêt pendant des heures.

Qu’est-ce que tu bois généralement ?
Avec mes potes, on aime à peu près tout, mais surtout la vodka.

1528979320516-1-1024x683

Joey (26), event coordinator pour Guerilla Resistance

1528979330166-joey-1024x683

VICE : Salut Joey, tu mets quoi dans ton assiette Joey avant de sortir ?
Joey : Des hamburgers au tofu, c’est mon plat de prédilection quand j’ai des invités. Quand tu y goûtes pour la première fois, tu ne peux qu’être séduite. De plus, c’est vraiment parfait pour se préparer à faire la fête.

Et qu’y a-t-il de si bon dans ce plat ?
J’ai d’abord fait mariner un bloc de tofu par personne dans une sauce soja sucrée. Pour donner du goût, j’ai ajouté toutes sortes d’épices, comme le sambal. Ensuite, j’ai fait cuire une bonne quantité d’oignons rouges. J’ai fourré le tout entre deux tranche de pain, sans oublier d’y ajouter des cornichons et de la marinade. C’est un plat belge, non ? Je pense avoir appris à cuisiner ça ici quand je suis arrivé des Pays-Bas. Comme je pratique le rugby et le vélo, j’ai un appétit énorme. Je suis toujours prêt à sauter sur quelques rostis.

Tu bois quoi avec ça ?
Je trouve les bières belges fantastiques. Une Duvel ou une Jupiler, ça convient très bien à ce plat. Quand je sors, je ne suis pas très difficile : bière, vin ou autre. Bien qu’en réalité, je n’aime pas trop boire.

Où sors-tu en règle générale ?
Ça dépend. J’aime les fêtes queer entre amis. Je vais aussi parfois au C12. Sinon, la Gay Haze c’est assez dingue.

Tu tiens quand même sur la longueur après avoir mangé une telle quantité de tofu ?
Certainement, et je suis de ceux que tu trouveras toujours sur la piste de danse. Par contre, en fin de soirée, il y a des chances pour que tu me retrouves plutôt dans un bar à falafel. C’est uniquement après ça que je me sens capable de rentrer chez moi et que la nuit peut vraiment se terminer.

1528979374191-joeyfood

Lize (27), Job coach

1528979388735-lize

VICE : Hey Lise, il y a plein de choses sur la table. Qu’as-tu préparé ?
Lize : Un wrap végétarien, très riche en protéines.

Qu’est-ce que tu manges avant de te la coller ?
Des wraps de blé fourrés avec une sauce tomatée à l’avocat. A côté de ça, je prépare une patate douce que je mélange à du houmous pour obtenir une purée sucrée. Mais ce qui fait la beauté de cette recette, c’est le tempeh cuisiné au wok. Je le fais revenir dans de la sauce soja et du sirop d’érable.

Ton wrap semble très riche en apports nutritionnels. Pourquoi végétarien ?
Manger végétarien procure chez moi le meilleur des sentiments au monde. Je suis en bonne santé, et si tenir les animaux loin de mon assiette me permet de faire quelque chose de bien pour la planète, j’en suis très heureuse.

Où sors-tu en règle générale ?
Je suis très ouverte d’esprit. Je vais dans toutes sortes d’endroits différents. Mais il faut reconnaître que ce que je préfère, ce sont les soirées en plein air, les raves et les soirées organisées illégalement dans des squats. Je m’y sens bien parce que je suis entourée de personnes qui partagent les mêmes idéaux que moi .

Le genre de fêtes où les gens prennent des drogues ?
Effectivement, ça arrive parfois. Certains en ont besoin pour pouvoir tenir le coup et s’éclater. Mais pour moi, ces wraps ce sont mes bombes énergétiques. Un boost magique.

Suivez maintenant VICE Belgique sur Instagram.

1528979403385-lizefood