Dans le cabinet d’un psychothérapeute russe fou
Photo

Dans le cabinet d’un psychothérapeute russe fou

Le docteur Andrei Gnezdilov pratique des méthodes peu conventionnelles, et propose notamment des thérapies par les contes de fées, les poupées et la musique.
25.11.16

Andrei Gnezdilov, un homme de 76 ans également surnommé « Docteur Baloo », est un psychothérapeute russe dévoué à son travail. Il a cofondé la première unité de soins palliatifs pour les personnes atteintes de cancer à Saint-Pétersbourg, et pratique des méthodes de psychothérapie peu conventionnelles – il propose notamment des thérapies par les contes de fées, les poupées et la musique. Il a mené de nombreuses études scientifiques et écrit des livres de contes thérapeutiques, dont les personnages sont fondés sur ses patients et ses amis.

Baloo a créé une ambiance mystique dans son appartement, situé au dernier étage d'un vieil immeuble de Saint-Pétersbourg, qu'il aime surnommer « le Château ». Des patients viennent fréquemment lui rendre visite, en quête de soutien et de réponses à leurs questions existentielles. Il tient aussi des séances de psychothérapie chez lui pour toutes les personnes qui seraient intéressées. Des psychothérapeutes venus des quatre coins de Russie viennent aussi le voir pour apprendre et adopter ses méthodes.

Publicité

Baloo compare souvent les problèmes de ses patients à des portes fermées, et estime que leurs réponses sont parfois profondément enfouies dans leur subconscient. Quiconque entre dans son Château doit devenir le narrateur de sa propre vie et partir à la recherche de sa clé perdue.