Avec les prostitués transgenres du Cap

FYI.

This story is over 5 years old.

LE NUMÉRO VOUS NOUS AVEZ MANQUÉ

Avec les prostitués transgenres du Cap

Devenir Cléopâtre, dealer ou mannequin : les membres du groupe SistaazHood évoquent leurs rêves et leurs espoirs.
Sandra  Proutry-Skrzypek
Paris, FR
16.8.16

Cleopatra, 23 ans : « Je veux devenir la nouvelle Cléopâtre et régner sur un pays d'Afrique. Je veux avoir beaucoup de pouvoir pour que tout le monde m'écoute. Et aussi gagner beaucoup d'argent, pour pouvoir acheter une petite maison pour moi ou pour ma mère. »

Extraits des entrevues menées par Jan Hoek et Duran Lantink avec les membres de Sistaazhood. Musique : Torus

Cet article est extrait du numéro « Vous nous avez manqué »

Ces photos sont le fruit de la collaboration de deux artistes néerlandais : le styliste Duran Lantink et le photographe Jan Hoek, avec les membres de SistaazHood, un groupe de prostituées transgenre originaire du Cap et affilié à l'organisation de défense SWEAT.

Publicité

Jan a photographié les SistaazHood l'année dernière, lorsqu'elles ont défilé pour la collection de Lantink. Ils ont élaboré ensemble plusieurs tenues afin de concrétiser les rêves de ces jeunes prostituées. « Nous avons voulu montrer ces filles sous un nouveau jour, mettre de l'avant leur créativité plutôt que leurs problèmes », déclare Jan Hoek. « Les photos ne portent pas sur la prostitution. Leur vie ne se résume pas à ça. »

Les créations seront présentées lors d'un défilé au Cap courant 2017.

SULAIGA, 30 ans : « Je voudrais me faire beaucoup d’argent en vendant de la drogue : cocaïne, crystal meth, héroïne. Je voudrais avoir de grosses voitures, vivre à Las Vegas, traîner avec la mafia et être heureuse. »

COCO, 25 ans : « Je veux aller à New York, et être les flammes de la torche de la statue de la Liberté. Je veux visiter tous les pays et être l’univers tout entier. »

OLIVIA, 44 ans : « L’œuf est le symbole de la renaissance. C’est le symbole de ma nouvelle vie en tant que trans. »

FLAVINA, 22 ans : « Je veux devenir top model. Je veux montrer qu’on peut être différente, à la fois trans et mannequin. Je veux être un exemple pour les autres. »

JOAN, 57 ans : « J’ai toujours rêvé de me marier et de porter une belle robe blanche. Comme ça n’arrivera sûrement jamais, ce projet est ma seule chance de réaliser mon rêve. »

GABBY, 29 ans : « Mon rêve serait d’avoir une magnifique maison victorienne. J’en ferais un bordel que j’appellerais le Lady Marmelade. Les travailleurs du sexe viendraient y réaliser leurs rêves. Personne n’a jamais fait ça pour moi, du coup j’aimerais le faire pour quelqu’un. »