FYI.

This story is over 5 years old.

all originals represent

Syrine regardait plein de clips en 1995

Syrine est le clippeur attitré de 1995. Logiquement, on est allé lui demander quels clips il regardait en 1995, quand il avait 11 ans et des rêves caillera plein la tête.
10 octobre 2012, 9:13am

Quand on a vu la vidéo que le Garage a fait pour le concours all Originals Represent d’adidas, on a percuté que Syrine, le clippeur attitré de 1995, faisait partie du collectif qui réunit aussi des designers, des graphistes et des photographes. Outre plein de projets avec des groupes qui défoncent, Syrine est en train de préparer un film sur Paris sans Louis Garrel. En attendant de voir ce que ça donne, on a décidé d’aller lui demander quel genre de clips il regardait vraiment en 1995, quand il avait 11 ans.

ALLIANCE ETHNIK – « SIMPLE ET FUNKY »

Syrine : J’étais un grand fan de « Simple et Funky ». Dans les booms c’était incroyable. C’est ce qui nous servait à impressionner les meufs et à faire un peu le gangsta, quoi. Enfin moi, je dansais pas trop… je dois avoir un problème de coordination. Le clip est très cool. De toute façon, dans les années 1990, les clips étaient chanmé. Il y avait de l’oseille, quoi. Je trouvais qu’ils avaient trop le style avec leurs grosses vestes Carhartt qu’on pouvait pas se payer parce qu’on avait 10 ans. On était une petite clique de rebeus à traîner ensemble et pour nous, Kamel d’Alliance Ethnik c’était… le rebeu stylé, tu vois ? Donc il nous a aidés à serrer des meufs quand même. Quand j’ai vu qu’il portait un sweat Naughty by Nature, je suis allé direct m’en acheter un au marché de Clignancourt. Et comme j’avais acheté le sweat, je me suis mis à écouter, et j’ai bien aimé.
Dans le clip, j’aime bien le passage où il sont en Mustang alors qu’ils doivent être à Melun, tu vois ? Ils tracent en Mustang à Melun !

RECIPROK – « BALANCE-TOI »

Ça aussi, c’était un bon son de boom. Le clip est assez cool : le scénario, c’est des mecs de cité qui s’incrustent à la fête d’une fille qui fête son DEUG de lettres et qui mettent l’ambiance à cette fête. Je me suis pas mal pavané là-dessus. Je me baladais les bras en l’air. Ça et le MIA, ça a quand-même aidé les gens à se placer en soirée.
VICE : C’est bonne ambiance alors que c’est quand même « la cité va chez les bourges ».
C’est un clip pour la télé, ça reste un produit commercial. D’ailleurs, on est tous contents que la meuf qui fête son DEUG se fasse choper par un des mecs de la cité.

BEASTIE BOYS – « INTERGALACTIC »

Ça, c’est LE clip qui donne envie d’être un Beastie Boys. Beaucoup plus que « Sabotage ». Je crois que c’est eux qui l’ont réalisé. J’adore leur manière de se déplacer face à la caméra. Je voulais trop être un Beastie Boys, parce qu’ils kickent vénère comme des cailleras, mais c’est pas des cailleras. Et moi j’ai toujours rêvé d’être une caillera. C’était mon rêve absolu. Mais j’ai jamais été assez courageux pour ça. Donc eux, c’est le compromis assez cool.
VICE : Pourquoi t’as jamais osé être une caillera ?
Ben, je pense que c’est par lâcheté.
Du coup, maintenant t’essaies de faire des clips un peu caillera ?
Ben même pas. Ce que je fais ça ressemble pas vraiment à des clips de cailleras. Je me cherche encore, quoi !

THE PHARCYDE – « DROP »

[daily_motion src='http://www.dailymotion.com/embed/video/x1cio5' width='640' height='480']

Là, t’as vraiment LE clip de référence de cette époque. Spike Jonze. Le meilleur clip de l’histoire du clip. Il date de cette époque, mais c’est une référence qui m’est venue après. C’était complètement ouf de faire ça pour l’époque. Personne n’était prêt à voir ça. La chanson est incroyable, les mecs ont un charisme fou, et la réal est parfaite. Le truc, quand tu fais un clip, c’est d’apporter un truc nouveau. Faire un clip pour faire un clip ça sert à rien.

KERY JAMES – « HARDCORE »

[daily_motion src='http://www.dailymotion.com/embed/video/xcwl8' width='640' height='480']

Ça date d’après 1995, mais cette chanson est incroyable. Il y avait un clip en version non censuré qui était fou. Avec plein d’images d’archives. Ils étaient habillés comme des Black Panthers et ils avançaient. Dans le symbole, ils étaient vraiment cool. Avec Kery James en Black Panther trop classe, le poing levé, tu vois. Cette chanson est vraiment bien.
VICE : « Deux pédés qui s’embrassent en plein Paris : Hardcore. »
Ouais mais maintenant cette phase, il la dit plus. Il est revenu là-dessus.

IAM – « LE MIA »

Celui-là aussi est incroyable. C’est une référence évidente. Le clip m’a marqué, et plus tard quand j’ai appris qu’il était fait par Gondry, je me suis dit : « Ah ouais, normal en fait ». La danse était trop simple. On peut encore la faire.

2PAC et DR. DRE – « CALIFORNIA LOVE »

VERSION MAD MAX :

VERSION VILLA :

Ils ont fait deux clips : pour le premier, ils sont dans une grosse villa, c’est la fête et tout, et l’autre c’est Mad Max. C’est Mad Max avec Dr. Dre, des grosses caisses, tout ça. Il est incroyable ce clip. Cette chanson, c’est l’une des plus cool de tous les temps parce qu’elle se permet d’être à la fois caillera et smooth. À cause de 2Pac quand j’étais petit, j’étais persuadé qu’un jour j’aurais « THUG LIFE » tatoué sur le corps. Mais c’est jamais arrivé.
Je me souviens très bien de ce que je faisais le jour de sa mort. Je déjeunais avec ma mère. Elle écoutait France Inter et ils ont dit : « Le rappeur 2Pac est décédé. » Ma mère a éteint la radio, moi j’étais là : « 2Pac est mort ! » Je suis arrivé à l’école, je l’ai raconté à tout le monde mais personne ne me croyait. Journée de merde. Pourtant j’avais mon sweat Naughty By Nature ! 2Pac, il a un truc : dans tous ses clips, il attrape trop bien la caméra. Vraiment. Il a un charisme qui fait qu’il chope la caméra mieux que tous les gens qui sont autour de lui.
Le deuxième clip, c’est la version fête. Il vient de rêver du clip Mad Max. Il se réveille avec une biatch bien-sûr. Elle est très mal floutée. Tu vois, le mec a Thug Life tatoué sur le corps, et a plein de biatches. Nous on est jeunes et on voit ça… mais pour moi c’était ça, la vie quand t’es une caillera ! Et en plus ils avaient des flingues. Tu te rends compte la chance ?