Stuff

Pourquoi les musulmans n'ont pas à s'excuser pour l'attentat contre « Charlie Hebdo »

M'excuser au nom de ceux qui se réclament de ma religion ne ferait que créer un amalgame entre eux et moi.

par Javaria Akbar
09 Janvier 2015, 9:43am


Une petite sélection de commentaires qui défendent l'idée que les musulmans devraient s'excuser pour les actions d'extrémistes.

Si des étrangers vous demandaient de vous excuser pour quelque chose que vous n'aviez pas fait, que leur répondriez-vous ? J'imagine que la plupart d'entre vous leur diraient de ne pas être aussi agressifs, de vous laisser tranquille et de trouver la bonne personne à blâmer. C'est souvent l'approche la plus sensée face à une personne complètement à côté de la plaque.

J'ai trouvé étrange de voir tous ces justiciers de l'Internet demander aux musulmans modérés de prendre position, et de s'excuser pour l'absurde attentat mené par des extrémistes dans les bureaux de Charlie Hebdo.

Réactions stupides au massacre mises à part – je pense par exemple à l'éditorialiste Ivan Rioufol qui a demandé à la journaliste Rokhaya Diallo de se désolidariser du massacre –, de nombreuses chroniques et tribunes proposent des réponses mesurées et pertinentes. Mais les bas de page de ces articles sont cependant saturés de commentaires émanant de non-musulmans, stipulant que les musulmans devraient descendre dans la rue pour condamner ces attaques et endosser la faute au nom de l'Islam.

« Pourquoi les "musulmans dit modérés' ne font-ils pas entendre leurs voix ? Quand pourrons-nous obtenir une réponse de la "religion de la paix" ? »

Désolé si j'ai raté quelque chose, mais je ne saisis pas du tout ce raisonnement.

Il va sans dire que je ressens une compassion immense pour les victimes et leurs familles. Mais je trouve qu'il est aberrant de me demander de m'excuser pour des actes d'extrémistes, simplement parce que des personnes qui se réclament de ma religion l'ont commis.

Ces barbares qui se présentent comme des musulmans n'ont rien à voir avec moi, mes croyances, mon âme, ma personne. M'excuser pour ces crimes de haine n'a pas beaucoup de sens à mes yeux. Je n'ai absolument rien en commun avec eux, tout comme je ne comprends pas leur grotesque interprétation de l'Islam. Pourquoi devrais-je assumer la responsabilité de crimes perpétués par d'autres personnes ? Des crimes que je ne peux ni comprendre, ni saisir ?

J'irai à une marche de solidarité, non pas parce que c'est mon devoir de montrer que les musulmans n'encouragent pas les assassinats et le terrorisme, mais parce que je ressens de l'empathie pour ceux qui ont été touchés. Je parlerai de ma foi et essayerai de dissiper les doutes – mais je n'ai rien à voir avec ces extrémistes, tout comme je n'ai rien à voir avec ces « patriotes » du UKIP qui ne savent pas différencier l'Islam du fondamentalisme islamique.

Quand l'English Defence League fait une manifestation dans ma ville, je ne ressens pas le besoin que les Anglais blancs non-racistes s'excusent pour eux. Est-ce que j'aime voir des militants exprimer leur opposition au racisme ? Bien sûr que oui – j'apprécie toutes les entreprises humanistes. Mais je reconnais également que cela peut être réalisé sans faire acte de culpabilité.

De plus, je ne souhaite absolument pas créer de lien entre ma conception pacifique de l'Islam et les actions absurdes d'une poignée d'extrémistes. M'excuser en leur nom ne ferait que créer un amalgame – aussi vague qu'il soit – entre eux et moi.

J'ai le droit de me mettre à distance, et c'est exactement ce que j'ai décidé de faire. M'excuser serait accepter une responsabilité, accepter que l'Islam et un nombre conséquent de musulmans aient quelque chose à voir dans cet effroyable attentat. Je ne crois pas que ce soit le cas, comme le pense tout musulman sain d'esprit mesurant la valeur de la vie humaine.

Les musulmans innocents qui ne s'excusent pas pour des crimes d'Islamistes dérangés ne sont pas indifférents à ces atrocités. Ils prennent position dans leur foyer et dans leurs communautés, en portant la beauté de l'Islam par leurs mots et leurs actions. Le Coran nous apprend à être bons, miséricordieux, bienveillants et honnêtes. On nous enseigne aussi à croire en la force de la prière, et c'est peut-être pourquoi certains d'entre nous paraissent si taiseux.

Je ne m'excuserai pas pour l'acte de ces extrémistes, mais je prie pour les victimes et leurs proches.

@javaria_akbar