FYI.

This story is over 5 years old.

Trash Talk emmerdent les drones

Pour sauver l'humanité, le groupe de Sacramento livrera une lutte sans merci contre les machines.
12.8.14

via Peta Pixel

L'espèce humaine est en voie d'extinction. Tout ce qu'on a appris dans les livres va bientôt disparaître. Le moment où tout sera entièrement contrôlé par les machines (oui,

même le sexe

) n'est qu'à deux ou trois nouvelles versions d'iPhone de notre ère.

Heureusement, Trash Talk sont là pour nous sauver.

Lors de leur dernier concert à Détroit, le bassiste Spencer Pollard a décidé d'en placer une pour l'humanité en explosant un drone qui filmait le concert à distance et qui, visiblement, contrecarrait ses activités. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, le drone se balade au-dessus de la fosse, mais au moment de descendre vers la scène, Pollard chope un projectile (sûrement une cannette, d'une boisson encore non-identifiée) et vise pile l'objectif. Il le loupe une première fois mais comme tous les héros qui ont servi la race humaine, il ne s'avoue pas vaincu et la deuxième est la bonne. BIM ! Tel un lanceur de la Major League, il atteint sa cible et le drone de merde vient s'écraser vulgairement sur le sol. Prends ça, Obama.

Toi et tes attaques de drone

devriez faire gaffe la prochaine fois, parce que le mec de Trash Talk ne vous loupera pas !

Quoiqu'il en soit, la destruction de ce drone est une petite victoire pour le monde libre et pour tous les êtres humains qui peuplent encore cette planète. Par chance, aucun membre du public n'a été blessé après la chute de l'objet volant. D'ailleurs, nous ne devrions même pas être surpris de voir une telle chose arriver à un concert de Trash Talk, car comme vous le savez,

il s'en passe toujours de belles à leurs concerts

. Selon

le photoblog PetaPixel

, l'organisateur du concert a accepté de payer les dommages causés. On espère qu'il ne tiendra pas son engagement. Longue vie à l'homme !