Publicité
Music by VICE

Cum On Feel The Noisey : les trucs qu'on a écoutés cette semaine

Verdun, Angel Du$t, Stéphane Laporte, XKAP, Nuisible, Hans Zimmer, Love, Bad Brains, Columbine, The Time, Wire, James K, Higher Authorities, Geto Boys, J. Mascis et Bobby Brown.

par Noisey Staff
29 Avril 2016, 1:45pm

Tous les trucs qu'on a écoutés cette semaine, au bureau, dans les couloirs du métro ou ailleurs.

VERDUN The Eternal Drift's Canticles
Je n'arrive toujours pas à exprimer clairement tout ce que la vie de Prince m'aura apporté (beaucoup, énormément, en tout cas jusque 1991), par contre je sais désormais très précisément ce que sa mort m'a rapporté : 94.50€ sur Discogs. La mort gagne toujours.

Lelo Jimmy Batista, Rédacteur en chef
Lelo sur Noisey


ANGEL DU$T - « Toxic Boombox »
Pas de filtre VHS, pas de drone, ni scénario ni invité ni exotisme, pas de dossier de presse, pas de relance mail : simplement du pur impact.

Rod Glacial, Rédacteur
Rod sur Noisey | Rod sur Twitter


STEPHANE LAPORTE - « Sound »
Non, ceci n'est pas un nouveau porojet de pop foireuse type Michel Berger ou de revival Bérus sur les vigiles de Carrefour Market. Juste le meilleur truc « synthétique » entendu ces jours-ci.

Adrien Durand, Contributeur
Adrien sur Noisey | Adrien sur Twitter


XKAP – « Pardonne moi »
Avez-vous déjà vu, dans le même clip, un mec qui lève un Raptor avec une polaire Yamaha Racing, un rappeur en chapeau vêtu d’une douillette au col St Suplice qui se plaint de l’état du monde devant un mur d’armes, des vitraux, de la drogue, une bougie en forme de tête de mort, un grillz et un iPhone 6 ensanglanté ? Eh bien voilà qui est fait avec le dernier clip de Xkap à qui on pardonne définitivement tout.

Salim Jawad, Contributeur
Salim sur Noisey | Salim sur Twitter


NUISIBLE - « Out Comes the Wolves »
Un soupçon de Darkthrone, une larme d'Entombed, une lichette de Nasum, un poil de Tragedy, quelques feuilles de chêne normand, et des quantités industrielles de Rince-Cochon : voilà les crusts, vous l'avez, votre potage 100 % mandale pour Nuit Debout.

Iris de Saint-Aubin d’Aubigny, Contributeur
Iris sur Noisey


HANS ZIMMER - « No Time For Caution »
Samedi dernier, mon grand frère m'a emmené voir Hans Zimmer en concert. À en croire l'activité de Nadine Morano sur Instagram, j'étais environ trois rangs derrière elle, soit l'emplacement idéal pour apprécier un spectacle pyrotechnique digne du stade de Wembley, un orchestre composé d'un quatuor à cordes porté par des rates asiatiques qui concluaient chaque accord d'un headbang franc du collier, un Johnny Marr manifestement un peu paumé et des enfants de chœur. Ça ne voulait absolument rien dire, c'était à la fois stupide, émouvant et démesuré – c'était parfait.

Julie Le Baron, Rédactrice en chef web de VICE
Julie sur VICE | Julie sur Twitter


LOVE - « A House Is Not A Motel »
La plupart des gens vous diront sans sourciller qu'après tout, à la suite de deux guerres mondiales, de plusieurs famines, de crises humanitaires sans précédent, eh bien oui, somme toute, une maison pourrait peut-être, éventuellement, être un motel. FAUX. Une maison n'est pas un motel. Une maison ne sera JAMAIS UN MOTEL. Une maison, on peut y rentrer sans avoir de clé, surtout si le propriétaire s'appelle Arthur Lee et qu'il s'agit, à tous égards, de ce que l'on appelle un hippie de merde. Il vous laisse avec les clés, il vous laisse avec vos certitudes, et vous pouvez entrer. Vous pouvez tapoter sur un tambourin. À votre guise. Vous pouvez créer une communauté et inviter des femmes afin de satisfaire vos désirs les plus inavouables, et les entraîner dans des actes de sodomie. Dans un motel la sodomie, dans un motel le tambourin, dans un motel les pieds nus et les éclats de rire ? Non. CERTAINEMENT PAS. Alors à tous ceux qui avaient l'analogie facile, le regroupement un peu hasardeux, permettez-moi de mettre en doute vos « questionnements » et d'affirmer, en toute connaissance de cause qu'une maison n'est pas, n'a jamais été, et sera jamais un motel.

Julien Morel, Rédacteur en chef de VICE
Julien sur Noisey


BAD BRAINS - « Destroy Babylon »
PERDU hier soir place de la République suite intervention policière : 2 atebas, une guitare portant un autocollant « Les Fils de Teupuh », un rat répondant au nom de « Champote » et quelques illusions. Me contacter si vous les retrouvez. Forte récompense pour le rat. Babylone ne perd rien pour attendre.

Sébastien Chavigner, Rédacteur en chef de Motherboard
Sébastien sur Noisey | Sébastien sur Twitter


COLUMBINE - « Les Prélis »
Étonnement ; le Pierre Berthelot Kleck de 17 ans est profondément déçu que le Pierre Berthelot Kleck de 27 ans écoute à longueur de semaine un groupe de mecs de 17 ans conçu pour mecs de 17 ans alors que lui, à 17 ans, écoutait des trucs pour mecs de 77 ans. Heureusement, le Pierre Berthelot Kleck de 27 ans s'en branle complètement et remet les mêmes 15 secondes en boucle à l'aide de son extension Chrome. Suce ça, Yung Kleck.

Pierre Berthelot-Kleck, Rédacteur en chef de The Creators Project
Pierre sur TCP


THE TIME - « Gigolos Get Lonely Too »
Hey poupée, retrouve-moi ce soir au Penty, pas besoin de panties, tu me reconnaîtras eazy, j'aurais du pento.

Léo Bourdin Rédacteur en chef de Munchies
Léo sur Twitter


WIRE - « Lowdown »
À méditer. (À éditer aussi)

Romain Gonzalez, Contributeur
Romain sur Vice | Romain sur Twitter


JAMES K – « Luv Me Too »
Un soir, James K – au passage, c’est une New-Yorkaise qui s’appelle Jamie Krasner. Bref, un soir, elle viendra faire péter une grenade dans ton local à poubelles au milieu de tes disques de Soko et la concierge sera encore super énervée.

Pascal Bertin, Contributeur
Pascal sur Noisey | Pascal sur Twitter


HIGHER AUTHORITIES - « Colour »
La lo-fi ne passe plus par toi ? Plein le popotin des gagne-petits qui se la jouent bohême du beat, tu veux du gros son américain ? Pas de bol, Higher Authorities te propose encore autre chose. Une troisième voie lactée que tu n'avais pas vu venir. Un premier album de folie, Neptune, à écouter au casque de chantier. À la baguette, Adrian Sherwood, maître dub. La musique ? Suicide et The Apartments se donnent rendez-vous au centre commercial un samedi après-midi.

Albert Potiron, Contributeur
Albert sur Noisey | Albert sur Twitter


GETO BOYS - « Still »
«
Die muthafuckas, die muthafuckas still fool
Die muthafuckas, die muthafuckas still
»

Nicolas Milin, Contributeur
Nicolas sur Noisey


J. MASCIS - « Every Morning »
Bim, moins de merch Mishka et plus de spontanéité ! Voilà « Every Morning » avec J Mascis en robe de chambre, fardé comme jamais pour la soirée Arizona Drink de Coachella. Derrière ce choix, un message : je vous attends sous le tipi central de Répu, le sourire en bandoulière, pour célébrer en grande pompe la levée de mon excommunication de la playlist hebdomadaire.

Sarah Mandois, Contributrice
Sarah sur Noisey | Sarah sur Twitter


BOBBY BROWN – « Two Can Play That Game »
Je viens de signer le bail d’un nouvel appart avec ma meuf, je prends le taxi pour rentrer de soirée à 23h : fin prêt pour écouter du new jack de daron renoi qui roule en merco et qui porte des costards à épaulettes.

Sylla Saint-Guily, Assistant de Production
Sylla sur Noisey | Sylla sur Twitter


À vendredi prochain. D'ici-là, suivez-nous sur Facebook, sur Twitter et sur Spotify aussi tant que vous y êtes.