FYI.

This story is over 5 years old.

Le guide Noisey pour sortir avec quelqu'un qui n'aime pas la même musique que vous

Parce qu'il est tout à fait probable que votre prochaine conquête soit incapable de vous citer la marque des synthés utilisés sur les 11 albums de Kraftwerk.
Emma Garland
London, GB

Guerres de religion, pandémies, trafics d'organes… Le monde est absurde. Mais il y a un truc encore pire que tout ça : blaster votre morceau favori à un volume défiant l'imagination, attendre fébrilement votre passage préféré, et, au moment où vous vous apprêtez à hurler « Man, I feel like a woman ! » à pleins poumons, se faire couper le sifflet par un gros relou. Mais comment faire quand ce gros relou est aussi votre conjoint ? Comment le convaincre qu'on n'a plus d'autre choix que d'ouvrir la porte et de le pousser dans les escaliers, en espérant que sa famille gobe cette histoire d'accident malheureux que vous êtes en train d'inventer ? Sans déconner, comment maintenir une relation avec quelqu'un qui n'aime pas la même musique que vous ? Est-il vraiment possible d'être attiré(e) par une personne incapable de vous citer la marque des synthés utilisés sur les 11 albums de Kraftwerk ?

Publicité

Je dirais que oui. Il y a même une tonne de raisons pour lesquelles vous devriez sortir avec quelqu'un dont les goûts sont diamétralement opposés aux votres. À vrai dire, passer du temps avec une personne qui écoute exactement les mêmes trucs que vous peut carrément avoir des effets désastreux sur votre libido. Vous vous êtes déjà retrouvés coincés dans une pièce avec un couple de fans de Radiohead en train de débattre sur Amnesiac ou Kid A ? OK, alors vous savez que ça n'a strictement rien à voir avec les mots « érotisme », « sexe » ou même « chaleur ».

C'est toujours bon de sortir de sa bulle et c'est précisément à l'extérieur que vous vivrez les expériences les plus excitantes. Sauf si vous êtes le genre de personne qui refuse catégoriquement d'écouter autre chose que Illmatic de Nas. Gardez toujours ça à l'esprit. Voilà les raisons pour lesquelles vous ne devriez jamais refuser les avances d'une personne qui ne partage pas votre connaissance poussée de la scène shoegaze néo-zélandaise.

C'EST L'OCCASION DE LUI FAIRE DÉCOUVRIR CE QUE VOUS AIMEZ

La frontière entre « saouler tout le monde » et « présenter avec succès vos albums favoris à votre personne favorite » est floue. Essayez de viser la seconde option autant que possible. Voilà quelques trucs à éviter absolument pour y arriver :

- Penser à votre rencard comme un sac vide qu'il faut absolument remplir de toutes les conneries inutiles que vous avez appris sur Pavement au cours des dix dernières années et que vos potes n'en peuvent plus d'entendre.
- Taiter son interlocuteur comme un être inférieur parce qu'il n'a jamais entendu parler de toute la musique obscure que vous adorez.
- Lui filer une clé USB contenant son top 50 des meilleurs morceaux de tous les temps dès le début de votre relation, comme des devoirs à faire.
- Ne jamais écouter ce que l'autre vous recommande.
- Dire à l'autre qu'il a tort de ne pas aimer ce que vous aimez.

Publicité

Dites plutôt des choses du style : « Hé, tu peux m'emprunter Tango In The Night si tu veux, il y a ton morceau favori de Fleetwood Mac dessus et je pense que le reste te plaira aussi » , ou bien : « Oh, tu ne connais pas Gorky's Zygotic Mynci ? Laisse-moi te faire écouter ce morceau, il te branchera peut-être. Sinon, tant pis » . Sérieux, répondre en permanence des trucs type « The Story So Far c'est de la meeerde, le pop-punk ça s'arrête aux Descendents, point. Tiens, voilà tous leurs albums. Reviens quand t'auras retenu la leçon » est le meilleur moyen de se faire jeter encore plus vite qu'un CD promo de Salut C'Est Cool.

ÇA VOUS REND SEXY ET INTELLIGENT

Vous savez ce qui est vraiment attirant ? Quelqu'un qui parle passionnément d'un sujet qu'il aime passionnément. Bon, OK, peut-être que la personne en question n'a aucune idée de ce qu'elle raconte, mais accordons-lui le bénéfice du doute. Une seule chose importe : faire preuve de conviction. Utiliser ses principaux atouts. Ne jamais, au grand jamais, utiliser la violence. Même si la personne en face de vous ne comprend pas la portée de The Age of Quarrel. Si cette personne ne pige rien au groupe ou à la musique avec laquelle vous la bassinez, ce n'est pas grave, tâchez juste de trouver ce truc qui vous rend sexy tout en racontant un tas de conneries. Les filles sont très douées pour ça. Oh, ça va, je blague.

VOUS NE VOUS GÂCHEREZ PAS LA VIE EN VOUS DISPUTANT SUR LES MÊMES ARTISTES

Si quelqu'un n'aime pas votre morceau favori d'Elliott Smith parce qu'il n'en a rien à carrer d'Elliott Smith, acceptez-le. C'est logique. Par contre, si quelqu'un n'aime pas votre morceau favori d'Elliott Smith mais est ultra-fan d'Elliott Smith, que faire ? Comment ça, « Between The Bars » n'est pas sa plus belle chanson ? T'es défoncé(e) ou quoi ? Perso, je ne compte plus le nombre de fois où j'ai failli en venir aux mains à cause de visions différentes sur certains points précis de la biographie de Kurt Cobain. La solution, la voilà : rencarder quelqu'un dont la connaissance du grunge commence à Puddle of Mudd et s'arrête à Puddle of Mudd.

Publicité

Et si vos artistes favoris sont les plus connus de la Planète ? Chaque personne sur Terre a écouté Yeezus au moins une fois dans sa vie, pas vrai ? Eh ben non. Récemment, j'ai fait découvrir Kanye West à quelqu'un. Ouais, je sais. Imaginez à quoi ressemble la vie sans Kanye, et à quoi ressemble le moment où vous écoutez Kanye pour la première fois. Maintenant, imaginez à quel point vous seriez reconnaissant à la personne qui a introduit Kanye West dans votre vie. J'ai été cette personne, et je me suis senti comme Jésus. Comme Yeezus, pardon.

LES MIXTAPES !!!

Vous avez déjà fait une mixtape ? C'est super marrant. Vous faites l'effort de choisir tous ces morceaux qui révèlent des aspects de votre personnalité que votre conjoint(e) ne déteste pas encore. Vous en apprenez un peu plus sur eux, ils en apprennent un peu plus sur vous, tout le monde est content et on fait un pas de plus vers la paix dans le monde.

D'un autre côté, ça peut faire légèrement ramasser de filer un mix et de recevoir ce genre de réponse :

- « Hé, je voulais te faire un petit cadeau, il y a mon groupe favori dessus, un truc qui s'appelle Cocteau… »
- « Ouais, je connais, j'écoute Cocteau Twins depuis que j'ai cinq ans. »
- « Oh. OK. »

IL FAUT VOUS CALMER UN PEU

Il y a des gens qui vont êtres béats d'admiration devant votre étagère de vinyles, et d'autres qui s'en taperont complètement. Aussi admirable que puisse être votre collection, je peux vous garantir qu'elle contiendra une poignée d'artistes que vous n'assumerez pas. Pour chaque Dilla, il y aura un Danzig. Pour chaque Teenage Fan Club, il y aura un Millencollin. Je ne crois pas aux plaisirs coupables, et pourtant, n'importe quel album de Justin Bieber me retournera bien plus qu'un épisode de Breaking Bad. Le seul danger : ne pas avoir de recul. Vous avez besoin d'un critique dans votre vie. Quelqu'un pour vous rappeler que DOWN, ça ressemble quand même pas mal à ZZ Top. Quelqu'un qui remettra vos choix en question. Quelqu'un qui vous forcera à vous justifier quand il ou elle découvrira que vous possédez cinq copies de « Boys Boys Boys ».

Les images proviennent du blog Leave The Kid Alone.

Emma est sur Twitter - @emmaggarland