FYI.

This story is over 5 years old.

Tim Dog est bel et bien mort

Cette fois, c'est officiel.
17.9.14

NBC vient juste d'annoncer que Tim Dog, le rappeur/escroc qui avait déclenché la guerre entre Côte Ouest et Côte Est dans le rap avec son morceau « Fuck Compton », est bel est bien mort, et ce depuis que son décès a été annoncé une première fois le 14 février 2013.

En mai 2013, une femme nommée Esther Pilgrim accusait Tim Dog (Tim Blair de son vrai nom) d'avoir simulé sa mort pour éviter de payer une dette de 20 000 dollars. Un juge du Mississippi, Steve Jubera, avait donc délivré un mandat d'arrêt contre le rappeur, valable jusqu'à ce que l'État de Géorgie puisse produire un certificat de décès. J'ai couvert cette affaire en appelant plusieurs hôpitaux et plusieurs morgues d'Atlanta pour essayer de trouver des preuves de la mort de Blair, sans succès, puisque le certificat n'étais pas enregistré à ce moment-là, et que Blair avait succombé en soins palliatifs. Durant le processus, j'ai déterré sa seconde carrière : celle d'artiste-escroc, il réussissait à convaincre des femmes rencontrées sur des sites de rencontres de lui envoyer de l'argent, en jouant sur ses succès passés en tant que rappeur. Ses méthodes étaient parfois incroyablement absurdes -l'une d'elle a consisté à rassembler des investisseurs pour organiser une tournée de strip-teaseurs afro-américains en Europe du Nord, son arnaque finale fut une vente pyramidale de catalogues d'objets de luxe basée en République Dominicaine- et les détails scandaleux de la fin de sa vie (ainsi que les multiples déclarations de son ami Kool Keith selon lesquelles sa mort était un canular) n'ont fait qu'attiser la spéculation sur le fait qu'il avait effectivement simulé sa propre mort.

Plus je m'enfonçais dans l'affaire, plus je réalisai que Tim Dog semblait être un trou du cul complet, mais un trou du cul qui n'était plus de ce monde. Deux de ses victimes m'ont révélé qu'il était très malade, et chaque trace que je suivais me conduisait soit face aux spéculations de théoriciens du complot, soit directement dans des impasses. La meilleure hypothèse que j'ai eu fut la suivante : pendant qu'il gérait son arnaque en République Dominicaine, une femme que Blair avait engagée comme assistante a découvert qu'elle était impliquée dans un canular très élaboré. Elle alerta donc les autorités, et peu après, Blair disparut. J'ai développé une théorie selon laquelle Tim Dog s'était planqué parce qu'il avait senti le vent tourner, et, pendant qu'il se planquait, avait succombé à sa maladie. Sans preuve pour corroborer cette version des évènements, j'avais abandonné l'histoire.

Quand NBC Dateline a déclaré avoir enfin trouvé le certificat de décès de Tim Dog, j'ai ricané. Bien sûr que cet enculé de Tim Dog était mort, il l'était tout du long. Mais l'histoire de Tim Dog n'était pas celle d'un mec ayant simulé sa propre mort. C'était celle d'un homme tourmenté, qui avait touché la célébrité du bout des doigts avant de mener une vie tellement abusée que même mort, il avait encore réussi à gruger des gens. REP.

Drew Millard est chef de rubrique à Noisey US. Il est sur Twitter - @drewmillard