FYI.

This story is over 5 years old.

Cum On Feel the Noisey : les trucs qu'on a écoutés cette semaine

Bon Jovi, Ministry, Samhain, Turnstile, Alpha 5.20, Biggie, La Chat, Deftones, Franz Falckenhaus et plein d'autres trucs effrayants.
31 octobre 2014, 3:15pm

Tous les trucs qu'on a écoutés cette semaine, au bureau, dans les couloirs du métro ou ailleurs.

BON JOVI – « **Livin' On A Prayer »** Cette semaine, il y a eu une grosse embrouille au bureau autour d'une question cruciale : doit-on oui ou non laisser certaines personnes troubler la quiétude et la concentration dans l'open space en balançant des méga-watts de variété française ou de rap pour magasins de déstockage ? Perso, j'ai répondu non, tout simplement parce que la musique m'emmerde. Pas juste au bureau, mais tout le temps, partout. Qui a inventé ça ? On ne sait pas. On s'est réveillé un jour et c'était là. Ce genre de choses arrive. Pourquoi ? On ne le saura jamais. Du coup, j'ai décidé d'aborder ça de manière totalement factuelle et d'en faire mon job. Depuis, tout se passe mieux. La musique est devenue mon alliée, ma pitance. Je dialogue avec elle. Je la maîtrise. Mais parfois, quand j'entends Joe Dassin ou Mike Brandt à burnes dans le bureau de notre Head Of Digital/TV (rassurez-vous, je ne sais pas non plus ce que ça signifie) situé juste au-dessus de ma tête, sur la mezzanine, je repense à ces heures sombres durant lesquelles tout n'était que torture et souffrance. Comme le disait ma grand-mère : « quand tu veux te jeter un petit Bon Jovi derrière la cravate, vérifie au moins que le jack est branché ». Ma grand-mère était pleine de sagesse. C'est juste dommage que je ne l'aie jamais connue.

Lelo Jimmy Batista, Rédacteur en chef
Lelo sur Noisey | Lelo sur Twitter


MINISTRY – « Everyday Is Halloween »
Tant qu'à ressortir ce morceau, autant que ce soit un 31 octobre. Alors allons-y : voici le meilleur morceau de Ministry, avant qu’ils ne deviennent les Bérurier Noir de l’indus.

Rod Glacial, Rédacteur
Rod sur Noisey | Rod sur Twitter


EASY STAR ALL-STARS – « Thriller »
Tout est dit dans le deuxième couplet : « contre la créature de la nuit aux quarante yeux, il n'y a pas de seconde chance ». Et c'est pareil pour le reste des moments cruciaux de nos vies. Qui disait déjà, que chaque jour est Halloween ? Oh Seigneur, un seul mauvais pas et tout retourne à la poussière.

Guillaume Gwardeath, Contributeur
Guillaume sur Noisey | Guillaume sur Twitter


SALEM – « Till The World Ends »
Morceau insupportable pour une fête qui ne l'est pas moins, mais bizarrement : j'aime ça.

Adrien Durand, Contributeur
Adrien sur Noisey | Adrien sur Twitter


LA CHAT – « Don't Sang It »
Ce sample de Puppet Master (ouais, le film d'horreur tout pété de David Schmoeller) qui tourne en boucle me rend complètement maboule. Avec La Chat qui menace la Terre entière par-dessus le marché, ça ne m'aide pas à me sentir plus sereine. Cette chanson me fascine autant qu’elle me terrifie. Et un Halloween sans rap horrorcore de Memphis n'en est pas un. DUH.

Christelle Oyiri, Contributrice
Christelle sur Noisey | Christelle sur Twitter


THE DISEASE CONCEPT – « Black Cocaine »

Donnie Ka, Stagiaire
Donnie sur Noisey | Donnie sur Twitter


GUCCI MANE feat. WAKA FLOCKA – « Crazy (Halloween Edition) »
De la Zone 6 à Père Lachaise - quand le soleil se couchera à l'horizon - les crackheads se lèveront - et sur les villes déferleront.

S.T. Roy, Contributeur
S.T. sur Noisey | S.T. sur Twitter


PRGz – « Woodgrain »
Je n'aurais rien contre le fait de célébrer la fête des morts dans ce faux clip, quelque part entre une voiture à suspension hydraulique vert lime et une zone industrielle, mais je me contenterai cette année encore de regarder un énième film à sursauts entre deux citrouilles creusées par mes mains maladroites – et ça me va très bien.

Julie Le Baron, Rédactrice en chef web de VICE
Julie sur VICE | Julie sur Twitter


NOTORIOUS B.I.G – « Somebody's Gotta Die »
Biggie a toujours su qu'il allait mourir, comme à peu près chacun des milliards d'êtres humains ayant foulé cette planète depuis qu'Eve a croqué dans une pomme sur les conseils d'un serpent. Le truc, c'est que Biggie a également toujours su qu'il allait mourir jeune. La peur d'une mort soudaine et violente infusait tous ses morceaux et il est effrayant de constater que derrière sa puissante névrose, il avait raison. Le rappeur le plus talentueux de l'histoire du rap new-yorkais est mort assassiné le 9 mars 1997 à Los Angeles, dans l'un des deux énormes 4x4 GMC qui transportaient ses acolytes Puff Daddy (installé dans l'autre véhicule) et Lil' Cease de Junior M.A.FI.A (assis sur la banquette arrière du véhicule dans lequel Biggie occupait le siège passager) à la sortie des Soul Train Music Awards. Le tireur, échappé d'une Chevrolet Impala immatriculée à Los Angeles et ayant tiré quatre balles sur Christopher Wallace aka Notorioius B.I.G, n'a jamais été retrouvé. Biggie avait raison. Pensez-y. Ce soir, quand vous enfilerez votre costume pour vous déguiser en La Mort en priant pour que Celle-ci vienne vous serrer la main le plus tard possible, pensez-y. Biggie avait peur. Et il avait raison.

Julien Morel, Rédacteur en chef de VICE
Julien sur Noisey


HOLLY GOLIGHTLY & THE BROKEOFFS – « Devil Do »
C’était l'époque où les dessins animés créaient des générations de psychopathes en devenir. Quand Oncle Mickey pervertissait nos âmes avec le mal plutôt qu’avec des chansons toutes pétées. Rien ne m’a jamais fait aussi peur qu’un Silly Symphony. Rien. Vous vous souvenez du Vilain Petit Canard ? Allez, c’est bon, je retourne me foutre au pieu jusqu’à lundi.

Pierre Berthelot-Kleck, Rédacteur en chef de The Creators Project
Pierre sur TCP


DEFTONES – « 976-Evil »
Pour votre horrorscope : un seul numéro.

Loïg Hascoat, Contributeur
Loïg sur Noisey | Loïg sur Twitter


ALPHA 5.20 – « Les Guerres d'Apostasie »
Je ne vois pas qui mieux qu’Alpha en France a réussi à s’approprier et à incarner le son du rap de creuseur de tombes made in Memphis. A chaque fois que j'entends ce morceau je me mets à trembler comme une feuille de tourbe humaine et je saigne du nez devant sa flamboyance hallucinée de complotiste YouTube. C’est comme écouter un audiobook de Louis Farrakhan qui lirait le plus flippant des romans « Chair de Poule ». Frissonnez ! Pendant que je passe le salam à tous mes éleveurs de chauves-souris.

Monsieur Bisou, Contributeur
Bisou sur VICE


UMBERTO– « Everything Is Going To Be Okay »
Happy ending : Halloween est justement Halloween parce que ça finit toujours bien... Réveillez-vous ! La vraie vie est bien plus effrayante.

Kamal Mental, Contributeur
Kamal sur Noisey


SAMHAIN – « Archangel »
Avant que le groupe n’évolue vers le hard-rock et prenne le nom de leur leader pour répondre aux attentes de Rick Rubin et de son label Def American, Glen Danzig et sa bande pondaient des putain de titres goth-punk à mi chemin entre les Misfits et le death-rock californien pour neurasthéniques. Le statut culte de Samhain permit d’ériger le trône du crooner-musclor au-delà des abysses. Depuis, les serviteurs de la bête l’adorent et lui dressent des images. Et leurs vies se passent désormais de l’éclat du soleil car le chant de Glen les a tous enténébré. Helleluia.

Romain VO, Contributeur
Romain sur Noisey


CULT OF YOUTH – « Roses »
Hier, un petit génie a eu la brillante idée de se balader déguisé en Twister devant la Méca dans l'optique de se faire tripoter par ses petit(e)s camarades de promo. Bien vu l'artiste, mais c'était quand même un peu con d'avoir minimisé le risque de croiser des gros débiles (nous) un peu trop enthousiastes à l'idée d'avoir un tapis de jeu humain à disposition. Bref, si tu nous lis, on est désolé, on te le dit même avec des fleurs. Et on espère de tout notre cœur que tu seras parvenu à devenir un homme cette nuit. Joyeuse Samain fiston !

François Vesin, Contributeur
François sur Noisey | François sur Twitter


FRANZ FALCKENHAUS - « My Cold War »
J’ai jamais été passionné par Halloween, même enfant. Je n’aime pas les clowns, les films d’horreur et toute cette mascarade américaine en général. Par contre, j’ai toujours aimé John Carpenter, qui n’est certainement pas étranger à ce « My Cold War » signé Franz Falckenhaus, un des 360 pseudonymes de Danny Wolfers, et qui reprend en guise de clip des images d’Intruder, le meilleur film de supermarché signé Sam Raimi.

Antoine Rough, Contributeur
Antoine sur Noisey | Antoine sur Twitter


JOE TURANO – « Everybody But You (Night Train To Terror) »
Peu de films d'horreur peuvent se vanter de cumuler avec brio chirurgiens trépanés, nazis sur-maquillés et jeunes quadras excités par une calcination expresse. Et tout ça avec un lot respectable de boyaux baignés dans des hectolitres de sang et de créatures en papier mâché franchement gênantes. Night Train To Terror vaut mieux que la somme de toutes les soirées déguisées du 31 octobre multipliée par 17, sur une péniche ou sur la terre ferme. Et comme si c'était pas suffisant, les types font du zèle et nous crispent encore plus en ponctuant le film par ce clip hyper catchy et fort en spandex.

Sarah Mandois, Contributrice
Sarah sur Noisey | Sarah sur Twitter


TURNSTILE – « Gravity »
« Je veux dire au bout d'un moment, faut écouter de la vraie musique. De la musique qui fait faire des vraies choses : piner ou se battre, pas chouiner ou se poser des questions sur l'art et les sentiments. » La Musique comme moyen à paraître bientôt dans la Revue Audimat.

Sylla Saint-Guily, Assistant de Production
Sylla sur Vice | Sylla sur Twitter

À vendredi prochain. D'ici-là, suivez-nous sur Facebook, sur Twitter et sur Spotify aussi tant que vous y êtes.