FYI.

This story is over 5 years old.

Le Skate Rock n'est pas un crime

Larry Ransom, l'auteur du fanzine Pure Fun, nous a envoyé ses morceaux préférés pour grinder.
25.8.14

Larry Ransom a grandi à Lockport, un patelin perdu entre Buffalo et Rochester, coincé entre les lacs Ontario et Erie au nord de l'Etat de New-York. Une ville connue pour avoir été le berceau du volleyball, pour posséder le plus large pont du monde et pour avoir inventé les bouches à incendie et le moteur à refroidissement ! Côté skate par contre, zéro. Les flics se contentaient de confisquer les boards des kids et de les entasser dans leurs bureaux. Larry s'en fout, il se procure le maximum de mags (Thrasher, Transworld) et de fanzines (Skate Fate, Lapper, Swank, Awake) qu'il peut trouver, puis il découvre un jour Taking Flight, un zine fait par 3 mecs de sa ville qui lui prouve en 8 par 5 que, lui aussi,

Publicité

il peut le faire

. Avec un pote du bahut, Eric Shugats, ils trouvent leur futur blase devant la dernière vidéo Santa Cruz,

Speed Freaks

, qu'ils viennent d'avoir à Noël.

PURE FUN

, tel ce puissant graffiti ornant un bowl que skate John « Tex » Gibson.

Minor Threat, blasés par le style de Rodney Mullen

Parallèlement, Larry découvre le hardcore vers 1987 quand il entend Minor Threat sur la radio universitaire locale. « Je n'avais aucune idée de l'existence d'une telle scène ou d'un truc appelé hardcore ou musique underground. ». Il se met alors à chercher des groupes similaires. « C'était facile de trouver des groupes comme Suicidal Tendencies, mais creuser le truc c'était autre chose. » Peu de temps après, l'album Break Down The Walls de Youth Of Today sort ainsi que tous les EP's classiques de chez Revelation Records. « Ils ont en quelque sorte forgé mon identité. Je n'ai jamais écouté de hip hop quand c'est devenu courant dans le skate des années 90, je suis simplement resté hardcore. »

Muni de copies simples, d'un bic une couleur et de deux appareils photos rudimentaires (un Kodak 110 et un Vivitar PS 45s), Larry prépare les 12 pages du #1 qui sortira en juillet 1990. L'aventure durera un an et finira avec le #9 en juin 91. Le zine, évidemment amateur à fond, comprenait de rares articles mais surtout des interviews de quelques lignes réalisées avec des potes en classe et des photos prises de travers le samedi aprem sur les spots locaux.

22 ans plus tard, et après avoir bien rouler sa bosse dans le hardcore (il a notamment sorti un 45 tours de Up Front, compilé la discographie de Mouthpiece et réalisé un mini-documentaire sur The First Step), Larry a finalement décidé de sortir le #10 du zine ! Un numéro best-of de 120 pages dont la moitié regroupe toutes les photos d'époque. Le reste se partage entre des témoignages actualisés des participants, quelques articles/interviews et ces fameuses coupures de presse rapportant la chasse aux skaters des détectives locaux. Il a été édité par MTV Press et est

toujours dispo ici

Publicité

.

Tout ça a rafraîchi les idées de Larry, qui vit désormais à Orange County, Californie, depuis 1999. Pure Fun est bel et bien de retour et a célébré ses 25 ans en août 2015.

Pour fêter ça, Larry nous a balancé ses 10 morceaux de Skate Rock préférés :

1. STEVE CABALLERO - « You Will Go »

« Ce morceau de Steve Caballero

[skater vétéran de San José et membre du groupe The Faction]

est vraiment cool. Il est sorti en 1986 sur la compilation

Thrasher Skate Rock

,

Smash

. Cab chante, joue de la guitare et de la basse et il y a une boîte à rythme derrière. Tout simplement cool, le riff me rappelle d'ailleurs un morceau de The Faction. »

2. MCRAD - « Weakness »
« Dès les 3 premières secondes du riff, si tu n'as pas déjà chopé ton skate pour aller tout niquer tu dois être… je sais pas… cimenté au sol ou un truc du style. McRad est/était un super groupe hardcore de Philadelphie avec Chuck Treece dedans. La première fois que cette chanson m'a mis un pain, comme des millions d'autres skaters, c'était devant la fameuse section « Rubber Boys » de la vidéo Bones Brigade, Public Domain, en 1988. »

3. DRUNK INJUNS - « For Rea

l »

Pour moi, les Drunk Injuns ont défini le genre Skate Rock. Tellement un bon groupe. Avant que la vidéo du contest

Savannah Slamma

ne sorte, il y avait un très court extrait de ce morceau dans une vidéo Powell Peralta assez rare,

Axe Rated

. Je me souviens parfaitement de ce passage de 45 secondes, je me le repassais tout le temps pour réécouter le morceau. J'ai ensuite commandé la vidéo

Publicité

Savannah Slamma

sur le catalogue Thrasher et quand je l'ai reçu j'ai eu la surprise d'entendre d'autres morceaux de Drunk Injuns dedans. Des années plus tard j'ai enfin mis la main sur leur excellent LP,

Frontside Grind

. »

4. AGENT ORANGE - « Living In Darkness »

« J'ai découvert Agent Orange dans une vidéo Vision,

Skate Visions

. Le groupe avait même

une espèce de clip

filmé au Upland Pipline Skatepark. Leurs chansons étaient l'idée que je me faisais de la Cafifornie du Sud… En train de conduire une vieille Cadillac décapotable avec quelques potes, des boards à l'arrière, en route pour skater un pool ou une cour d'école, avec les haut-parleurs qui crachaient du Agent Orange. Ce morceau est le tube de leur premier album. »

5. JOHNNY RAD & THE EGGPLANTS - « Skateboard & Girls »

« Tout le monde connaît les fameuses chansons de Johnny Rad tirées des vidéos Powell Peralta,

Future Primitive

et

The Search For Animal Chin

. Mais est-ce que vous saviez que depuis 1988, Johnny et son groupe les Eggplants tournent dans tous les clubs de Sud-Californie ? Au début des années 2000, ils ont enregistré un EP 3 titres et voici le premier titre juste au-dessus. Je l'adore. L'influence surf du guitariste Dan « Wall Jammer » Carlson, la folie au synthé de Chuck « The Burner » Turner et évidemment, personne ne croone comme le Rad Man. »

6. THE FACTION - « Skate and Destroy »

« Après que Stacey Peralta ait défoncé sa télé et nous ait montré ce qu'était le vrai skate dans une des premières vidéos de skate jamais réalisées,

Publicité

The Bones Brigade Video Show

enchaîne avec

un montage

dont la bande-son n'est autre que le « Skate and Destroy » de The Faction. La vie n'a plus été la même depuis. »

7. BL'AST! - « Time To Think / Surf and Destroy »

« Si tu veux skater et détruire, alors tu dois aussi surfer et détruire ! BL'AST! est un groupe excellent et sous-estimé originaire de Santa Cruz, en Californie, et inspiré par Black Flag. Vous avez probablement entendu « Surf and Destroy » dans la vidéo Santa Cruz,

Streets On Fire

, au moment où

Jason Jesse

skate la rampe de Fallbrook.

Let the world end, but not before I go out and shred !

»

8. SUB SOCIETY - « A Whole Lot Less »

« Encore un autre classique des B.O. de vidéos de skate. Sub Society était un groupe relativement inconnu de San Diego mais a atteint le statut de groupe culte grâce à ce « A Whole Lot Less » qui allait de pair avec

la partie de Matt Hensley

dans la vidéo H-Street,

Hokus Pokus

. RIP Michael « Stimy » Steinman. »

9. WORKED WORLD - « Art For Art's Sake »

« Worked World comprend Hagop Najarian à la guitare et au chant, Neil Blender à la basse et au chant, et Eddie Glass à la batterie. Ils avaient quelques morceaux dans la première vidéo Alien Workshop,

Memory Screen

, que vous avez peut-être dû voir sans savoir qui pouvait bien être ce groupe. « Art For Art's Sake » est le premier morceau de leur rare EP,

G Major

. Hagop et Neil ont un nouveau groupe avec Lance Mountain qui s'appelle Noise For The Needy. »

10. fIREHOSE - « Brave Captain »
« Ce morceau a terrorisé des tas de jeunes skaters quand il servait de bande-son à Natas Kaupas dans la vidéo Santa Cruz, Streets On Fire. C'est sûrement l'une des meilleures associations jamais pensées dans une vidéo de skate, à tel point que tu ne peux plus penser à cette chanson sans penser à Natas Kaupas, et inversement. La perfection. « Brave Captain » était pourtant présent dans une autre vidéo, Ohio Skateout, un an plus tôt, pendant que Neil Blender était en pleine séance de skate de rue créatif. » Pure Fun sur Internet : Purefunskatezine.com / Facebook / Instagram / Twitter / YouTube

Le film préféré de Rod Glacial s'appelle411VM Best of #4. Il est sur Twitter - @FluoGlacial

Plus de skate sur Noisey Stupids et fiers de l'être
Cerebral Ballzy sont prêts à tout défoncer, y compris les portes ouvertes
Les Growlers ont deux nouveaux clips pleins de skate, de violence et de feux d'artifices
Anthony Pappalardo a fait des tonnes de trucs dans sa vie
Brett Novak fait les plus belles vidéos de skate de l'Univers