Publicité
Music by VICE

On vous le dit une dernière fois : retirez ces putains de bracelets de festivals

C'est moche, ça vous rappelle chaque jour que vous étiez à Solidays en 2010 et c'est surtout, surtout, surtout, un putain de nid à bactéries.

par Noisey Staff
27 Juillet 2016, 11:45am

Ah, l'éternel bracelet de festival, ce bout de tissu qui ronge la peau de vos poignets depuis... combien de temps maintenant ? Une semaine ? Un mois ? Un an ? Cinq ?! La plupart des êtres sensés qui peuplent cette planète (et Dieu merci ils représentent encore la majorité) ont jeté leur bracelet à la poubelle avant même que l'eau de leur douche post-festival ne soit tiède, mais vous, dans le confort arrogant de vos chassures de randonnée et sous l'inconsciente bonne humeur que vous procure ce bob, vous persistez, de festival en festival, de saison en saison, et continuez à porter ces nids à bactéries telle une médaille.

Et pour quelle raison, au juste ? Pour émietter ce qu'il en restera dans un bong et les fumer le moment venu ? Pour vous reconnaître entre semblables et évoquer ensemble vos excellents souvenirs de camping quand vous vous recroiserez dans le métro ? Vous vous prenez pour Jacquouille des Visiteurs, en vous baignant avec, en les gardant nuit et jour, jusqu'à la prochaine téléportation dans un nouvel espace-temps ? Vous êtes au courant qu'à chaque fois que vous allez aux toilettes pour la grosse commission, ces nids à saleté sont en contact direct avec votre orifice le moins plaisant au moment où vous vous essuyez ? Qui êtes-vous, Mr et Mme Festival, pour infliger ça à vos cellules souches et à votre entourage ? Quelle que soit votre réponse, sachez une chose : ces bracelets ne célèbrent en rien votre hédonisme (qui d'ailleurs ne sort du bois que trois fois par an). Réveillez-vous, la fête est finie ! Parce que oui, il faut que vous le sachiez : ces trucs vont vous rendre malades.

La science - cette entreprise studieuse qui nous a déjà apporté l'électricité, les moutons clônés et les montagnes russes, et dont l'efficacité n'est plus à prouver -, a récemment décrété ce que les plus malins d'entre nous savaient déjà : conserver son bracelet de festival ne vous fera pas seulement passer pour un blaireau, c'est aussi et surtout très mauvais pour la santé. Une étude d'Allisson Cottell, docteur en microbiologie, nous apprend en effet qu'il faudrait les retirer dès que possible. Dans le cas contraire, il y a un gros risque que tous ces germes que vous avec accidentellement collecté se disséminent jusqu'aux confins de votre corps.

Cottell a suivi de près un individu qui a porté deux bracelets de festivals pendant 2 ans, et elle a découvert pas loin de 9 000 micrococcus et 2 000 staphylocoques planqués dedans - dans seulement DEUX bracelets, on vous laisse vérifier votre bras et faire le calcul - ce qui fait 20 fois plus de bactéries que ce qu'on retrouve habituellement sur nos vêtements. C'est cette bactérie qui peut causer des infections, entraîner des furoncles, et dans certains cas, des intoxications alimentaires. Donc si votre projet de vie n'est pas une guerre lancée à l'hygiène, il serait peut-être temps de songer à mettre un coup de ciseaux dans ces merdes, pas vrai ? Pour reprendre la sentence du Dr. Brakish Okun dans le dramatique Independence Day : Resurgence : « il est temps d'aller casser de la bactérie. » Allez, hop !


Tagged:
Music
Noisey
Festivals
Noisey Blog
Hygiene
bracelets
poignets
alerte
babeloches