FYI.

This story is over 5 years old.

Clash Kaaris/Booba : il se passe quoi au juste ?

« Demandez-lui pourquoi il m'a unfollow »
5.3.14

Depuis quelques temps, des bruits de couloir évoquaient une brouille entre les rappeurs Booba et Kaaris, sans qu'aucun confirme. À l'origine, au choix : un très vieux clip de Kaaris contenant une pique contre son futur pote, un litige autour des beats de Therapy, une prise de bec personnelle ou encore le refus de prendre position dans le clash opposant le MC du 92 à Rohff et La Fouine. B2O n'a pas commenté l'affaire, quant au Sevrannais, il a timidement démenti lors de son passage à l'émission Clique. Sauf que voilà, depuis le début de la semaine, rien ne va plus : un freestyle de K2A a mis le feu au village dès lundi avec des rimes en forme de déclaration de guerre, entraînant une réaction du Duc dès le lendemain sur Instagram, immédiatement suivie d'une réponse de Kaaris à la radio, le soir même. Vous vous rappelez les cours d'histoire sur le début de la première guerre mondiale, avec l'enchaînement d'événements super pétés juste avant ? Voilà, pareil. Du coup, la toile s'emballe, le microcosme rap perd son slip, les esprits s'échauffent, les médias offrent une nouvelle bague à Madame Cinq et la confusion règne. Alors, le clash Kaaris/Booba, il se passe quoi au juste ? Doit-on en rire ou en pleurer ? Être pour ou contre ? Spoiler : lisez l'article jusqu'au bout, on a deux invités-surprise après le générique de fin.

Le freestyle de Kaaris qui a tout déclenché lundi.

CLASH KAARIS/BOOBA : DES RAISONS D'ÊTRE POUR

Publicité

*Parce que ça forcera Booba à chercher ses beats ailleurs que chez Therapy Music ; dans le même temps, Kaaris fera tourner ses clips par quelqu'un d'autre que Chris Macari. Un peu de diversité ne fait pas de mal. *Parce que ça obligera Booba à chercher des feats ailleurs que chez Kaaris. Bon ok, si c'est pour ramener S.D.H.S à chaque fois c'est pas top, mais ne soyons pas défaitistes : il reste Shay et… euh… Dje, et… Gato… ouais enfin c'est pas le sujet. *Parce que c'est la même chose pour Kaaris : détaché de l'aura du Duc, il pourra enfin se re-mélanger avec ses petits camarades et nous donner des featurings sympas, vu qu'à la base il a plutôt bon goût en la matière (Dosseh, Despo, Mac Kregor, Nubi, Al K-pote, Sazamyzy). *Parce que ça ferait pas mal d'ombre à des projets merdiques qui ne méritent aucune lumière ces temps-ci et qu'on ne citera pas pour des raisons de bienséance et d'hygiène. *Parce que ça pourrait déboucher sur une compétition acharnée des 2 rappeurs tant au niveau qualité que quantité, ce qui serait tout bénéf pour les auditeurs. Si ça foire, ce sera au moins tout bénéf pour Capitol Records, éditeur de Futur 2.0 et Or Noir part 2, ce qui n'est pas à négliger dans une industrie en crise. *Parce que Kaaris qui fait un diss-track, ça peut être très drôle. Vu l'obsession quasi-pathologique du bonhomme pour ses organes génitaux et le sexe anal, on pourrait avoir une version rap(e)ologique de cette émouvante scène de la série Oz où Adebisi triomphe héroïquement face au jeune Scibetta. Les connaisseurs comprendront. *Parce que les vidéos, interviews et autres instagram/twitter/facebook des 2 artistes vont regorger de perles drôles et mesquines. Ça a déjà commencé avec l'insta du Duc, et Kaaris a promis que ça allait continuer de son côté.

La réponse de Booba sur Instagram *Parce que ça pourrait inciter Rohff et pourquoi pas La Fouine à enfin passer à autre chose. Oui, il faut aussi être optimiste dans la vie. Bon ok, on n'y croit pas une seconde, mais au moins ça peut leur redonner le sourire. *Parce que ça pourrait inciter les champions qui voyaient une alliance Kaaris/Booba comme un pacte entre 2 serviteurs du démon à passer à autre chose. Oui, il faut vraiment être optimiste dans la vie et non, on n'y croit encore moins que quelques lignes plus haut.

*Parce que même lorsque Booba réagit aux attaques de son ex-super-meilleur-pote, c'est toujours Fred de Sky qui se fait traiter de salope, et ça c'est remarquable. *Parce que ça permettra à de nombreux pseudo-journalistes -moi le premier- d'écrire beaucoup d'articles au contenu rédactionnel pauvre tout en étant quand même payés plein tarif. *Parce que Internet : le côté viral de la chose sera aussi délirant que ce que l'on a connu depuis 2 ans niveau commentaires de clash. Ce sera n'importe quoi, comme en témoigne les détournements de l'argument « c'est Booba qui a lancé Kaaris » ci-dessous.

L'explication de Kaaris suite à l'Instagram de Booba

CLASH KAARIS/BOOBA : DES RAISONS D'ÊTRE CONTRE

Publicité

*Parce que ça implique un arrêt définitif des feats Kaaris/Booba. Au total on n'en aura eu que 2,5 :

Criminelle League

,

Kalash

et

L.E.F

. Pire encore : jamais de feat Kaaris/Mala. C'est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup.

*Parce que ça voudrait dire que Kaaris attaque celui dont il reprenait le couplet sur

«

Kalash

»

en live la semaine dernière (au Cabaret Sauvage), et celle d'avant (au

Bataclan

). Un peu gros quand même.

*Parce que ce serait mieux si c'était monté de toutes pièces. Timing grillé (un clash pour la sortie de la réédition), foire aux rumeurs, hystérie, tout est là. On pourrait objecter

«

Booba a dit qu'il ne ferait jamais ça quand il commentait le faux beef La Fouine/Sniper

»

, mais il avait aussi dit qu'il ne répondrait pas au clash avant de s'en prendre à ses adversaires quelques mois plus tard, donc bon, voilà quoi.

*Parce que du côté de Kaaris la mise au point dans le

Planète Rap

du 4 mars ressemble quand même un peu trop à une fin de saison de

Game Of Thrones

(

ça parle même de nains dans une forêt à un moment

) : oui la guerre est déclarée, non on ne vous dit pas pourquoi, mais on en saura plus au prochain épisode qui arrive on ne sait pas trop quand. C'est diamétralement opposé aux réactions du K2A devant le name-dropping fantôme de La Fouine ou encore l'interview surréaliste où Fababy l'impliquait, sans parler des attaques de Mysa. Ah, et voir le MC de Sevran dire d'un air grave

Publicité

«

demandez-lui pourquoi il m'a unfollow

»,

c'est un grand moment de solitude pour tout le monde.

*Parce que Booba a déjà été en clash pendant bien longtemps avec d'autres, et au final très peu de bons morceaux en ont découlé : si vous compilez tous les épisodes de la saga Rohff/Booba/La Fouine et que vous les gravez sur un cd, vous avez un joli dessous de verre, mais pas grand-chose de plus. Pour les voyeurs/frustrés/amateurs de baston par procuration, même le face à face Drake/Chris Brown a fini par faire couler plus de sang, donc vous pouvez également vous barrer.

*Parce que ce serait quand même plus rigolo que Kaaris soit en clash avec Sofiane ou Niro, et non, aucun argument rationnel ne viendra étayer ce raisonnement. *Parce que la malédiction selon laquelle Booba ne peut s'associer durablement avec un MC talentueux se trouverait renforcée, et ça c'est quand même déprimant pour certains auditeurs. *Parce que ça va parasiter l'actu rap français pendant une durée indéterminée et faire de l'ombre à d'autres projets qui mériteraient plus de lumière, y compris chez les deux concernés. La preuve, dans le freestyle de Kaaris qui a tout déclenché, personne n'a relevé le plus important : l'instant romance accompagné de la science du bruitage à 1'19 ("prrffft prrrffft"). C'est triste. *Parce que c'est mieux quand Booba et même Kaaris dans une moindre mesure s'attaquent à La Fouine et ses potes, avec des tacles directs pour l'un et des phrases discrètes pour l'autre. Vous avez un punching-ball, utilisez-le et respectez les attentes du public bordel. *Parce que Internet : les fanatiques vont inonder les réseaux sociaux avec des réactions lamentables. Au mieux, on dirait des Beliebers atteints du syndrôme de Tourette, au pire cela évoque la scission des fans de Twilight quand ils ont appris que Kristen Stewart trompait Robert Pattinson. Sauf qu'ici on parle de deux bonhommes bodybuildés et souvent torse-nu, ce qui rend les réactions de groupies mâles assez embarrassantes.

Pour conclure, l'avis de deux professionnels de la profession : « Tu sais ce qui tuerait ? En plein beef, un concert où une tête d'affiche stoppe un son, dit : j'ai un truc pas prévu, et son ennemi déboule sur scène pour rapper avec lui, façon Nas et Jay-Z. Que ce soit une vraie réconciliation ou pas, rien à foutre. Si Booba, Rohff et La Fouine avaient fait ça, le public aurait hurlé de joie, en oubliant le reste. Mais en France on n'est pas assez biz, pas assez entertainment pour que ça marche. »
Escobar Macson, mai 2013.

To be continued… EDIT : Booba a riposté cet après-midi même, il y a tout juste une heure.

Personne ne unfollow Yérim Sar. Il est sur Twitter - @spleenter