FYI.

This story is over 5 years old.

Cum On Feel The Noisey : les trucs qu'on a écoutés cette semaine

The Kill, Alec Mansion, Nina Millin, Oum Kalthoum, Baltaz, ZZ & De Maskers, Mr. Fingers, Joyce Manor, The Exploited, Ausmuteants, Trumpet & Badman, Ryan Paris et Purson.

Tous les trucs qu'on a écoutés cette semaine, au bureau, dans les couloirs du métro ou ailleurs.

THE KILL

– « From Pantera To Patch Jackets »

Cette semaine j'ai pas mal hésité entre l'album d'Iron Reagan (mais

je l'ai déjà mis la semaine dernière

et

on en a encore parlé une nouvelle fois depuis

), le nouvel album de Youth Code (mais

vous pouvez aussi bien l'écouter ici

), le prochain Jessica 93 (mais pour celui là, vous allez devoir attendre encore quelques petites semaines) ou

Publicité

ce remix d'Acid Arab dont je n'arrive décidement pas à me lasser

(mais eux, on vous en reparle bientôt de toute façon). Du coup, j'ai tout passé au broyeur et balancé ça en tarif économique direction l'Australie.

Lelo Jimmy Batista, Rédacteur en chef
Lelo sur Noisey | Lelo sur Twitter


ALEC MANSION - Laid, Bête et Méchant
Difficle à avaler, mais le meilleur funkeur français des années 80 n'était pas Français, mais Belge. Sur cet album sorti en 1983, il n'y a strictement aucune fausse note, de la pochette stylisée à la basse viciée en passant par ses lyrics tellement détachées qu'elles sont inatteignables. On en difusera sûrement une bonne moitié samedi au Lautrec, dans le cadre du Nouvel An Belge. Alors tenez bon. (Pour info : Alec Mansion et ses deux frères fonderont Leopold Nord & Vous quelques temps plus tard, eh ouais.)

Rod Glacial, Rédacteur
Rod sur Noisey | Rod sur Twitter


NINA MILLIN – « Single Ladies (Beyoncé Knowles) »
J'aimerais vraiment écouter Beyoncé et, je ne sais pas, peut-être me mettre à danser. Toutes ces filles trentenaires autour de moi ont l'air d'être « #onabeyoncehigh » (ça se dit comme ça, ça se hashtague comme ça, visiblement) – surtout celles qui ont vu Beyoncé et Jay-Z faire au Stade de France ce pour quoi ils ont l'air d'avoir été destinés. Mais bien sûr, les originaux sont trop produits et trop FM pour moi. Alors j'écoute cette version des lyrics déclamés par Nina Millin, qui est une actrice de Los Angeles. Mal fait, ce délire aurait été une sorte de slam pourri. Or ici c'est juste et maîtrisé. Sur YouTube, la vidéo a été rangée dans la catégorie « humour » alors que ça glace le sang comme un monologue de Lady Capulet.

Publicité

Guillaume Gwardeath, Contributeur
Guillaume sur Noisey | Guillaume sur Twitter


OUM KALTHOUM – Fakarouni
J'ai toujours pensé qu'on en faisait tout un flan de l’Egypte, sérieux, des pharaons qui épousent leurs sœurs, Cléopâtre, les pyramides et tout. Beaucoup trop de choses dans l'histoire égyptienne me rappelaient constamment que les égyptiens désiraient être soustraits au temps. Pour moi c'étaient des mecs qui se faisaient tirer dessus sans broncher en rétorquant : « On est immortels mec, remballe », tout en se brossant négligemment l'épaule. Tous ces trucs agaçants, Oum Khaltoum les a sublimés et a réussi à me les faire aimer.

Christelle Oyiri, Contributrice
Christelle sur Noisey | Christelle sur Twitter


BALTAZ – « Gun, Drogue, Money »
J'ai longtemps considéré le Nord comme un département de pédophiles incestueux. Puis Gradur est arrivé, et tout le monde s'est rendu compte qu'au milieu des sosies de Dany Boon, se cachaient d'excellents rappeurs. Et croyez-moi, Gradur n'est que la partie émergée de l'iceberg : Gun, Drogue, Money réunit une dizaine de chtis, tous meilleurs les uns que les autres. Leur grande force réside dans le fait que, comme tous les nordistes, ils ont un style très 90's -il suffit de jeter un oeil au clip, avec ces survêts et casquettes Lacoste et ces doudounes sans manches-, mais qu'ils rappent sur du son très 2014. Oubliez Sevran, Boulogne et Evry : l'avenir du rap français, c'est Roubaix, Calais et Wasquehal.

Publicité

Genono, Contributeur
Genono sur Noisey | Genono sur Twitter


ZZ & DE MASKERS – « Dracula »
J'ai un pote qui bosse dans le milieu hospitalier - jusque là, pas de quoi se pisser dessus. Le truc, c'est qu'avant ça, il jouait dans un groupe de death metal, du coup, il adore raconter tous les trucs pas possibles qu'il voit passer dans son service. Notamment un motard anglais qui s'était mangé un poids lourd à contre-sens à 200 km/h. Toutes les veines sectionnées à partir du bassin, ce qui avait fait doubler de volume la moitié inférieure de son corps, et l'avait fait ressembler à un énorme salami - bite comprise. Ou bien la fois où lui et ses collègues ont dû déplacer un énorme Samoan qui était mort en se prenant une claque dans la tête par un minus (le cerveau du mec était déjà malade). Depuis, tout roule pour lui, il a été muté dans un hôpital corse juste avant que les indépendantistes y posent une bombe, et il passe sa vie à descendre des montagnes en VTT. Physiquement, c'est presque la copie conforme de Bob Bouber. Je pense même que c'est lui : se balader avec un crâne dans la main en hurlant des conneries en hollandais pendant que des types sapés comme le Velvet Underground effectuent une chorégraphie qui oscille entre le moisi fini et le génie pur avant de rire comme un dément, c'est précisément le genre de truc qu'il aurait été capable de faire en 1964.

Donnie Ka, Stagiaire
Donnie sur Noisey | Donnie sur Twitter

Publicité

MR. FINGERS – « Mystery Of Love (1985 Dub Version) »
Ça doit faire un an que mon système olfactif fonctionne très mal. Étrangement, la seule odeur que j'arrive invariablement à reconnaître est le parfum d'une certaine personne. Mystery Of Love…

S.T. Roy, Contributeur
S.T. sur Noisey | S.T. sur Twitter


JOYCE MANOR – « Constant Headache »

L'année 2011 aura notamment vu l'entrée de l'Estonie dans la zone euro, le retrait des dernières forces américaines d'Irak et la satellisation de la sonde spatiale Dawn autour de l'astéroïde Vesta – mais visiblement, elle aura également été riche en cœurs brisés, en conseils malveillants et en maux de têtes permanents.

Julie Le Baron, Rédactrice en chef web de VICE

Julie sur

VICE

| Julie sur

Twitter


THE EXPLOITED – « Anti-U.K. »
SHITE.

Diane Lebel, Contributrice
Diane sur Noisey | Diane sur Twitter


AUSMUTEANTS - Livetape
J'ai acheté la K7 audio de ce show à la radio des Ausmuteants. C'est une édition limitée à soixante-neuf exemplaires. Elle porte le numéro vingt-huit, et elle m'a coûté quatre euros. Ce groupe de punks dingos australiens sort un nouvel album le 30 septembre sur Goner Records, et si je ne doute pas qu'il kicke dans la tête comme un cheval j'aimerais surtout qu'il les rende très célèbres, pour que je puisse revendre à prix d'or cette petite bande magnétique. Tant il est vrai, si je sonde les replis de mon cœur comme au Jour du Jugement, que je n'ai strictement rien à foutre des K7 audio limitées à soixante-neuf exemplaires.

Publicité

Pierre Jouan, Contributeur
Pierre sur Noisey


TRUMPET & BADMAN – « Str8 Jugglin »
J'ai passé la moitié de ma semaine grippé et fiévreux à cliquer nerveusement sur le compte YesGoLive du festival ECHAP. Autant vous dire que maintenant que je peux avaler autre chose que du gaspacho et du sirop maxilase gout mandarine (pas mal !), je vais me refaire une santé de fer afin d'assumer mon statut de brûleur de parquet ultime le weekend prochain : on fait jouer Dj Haus pour la première fois en France à Quimperlé les gars. Et j'y peux rien, si ce truc produit avec Dj Q ressemble à du John Reid fumé par un Maya sous taz.

Loïg Hascoat, Contributeur activateur
Loïg sur Noisey | Loïg sur Twitter


RYAN PARIS - « Dolce Vita »
« We’re walking in a Dolce Vita ». C’est pas du Shakespeare mais quand on a 18 ans et qu’on vient d’arriver en scooter à la piscine municipale du quartier de Tuscolano avec son beau maillot de bain rouge, son paquet de clopes et son écharpe de la Roma, cette phrase fredonnée à l’oreille des ragazze fait fureur. Le temps est à la leggerezza, de Florence à Rimini, de Naples à Bari. On essaie d’éachapper à la misère ambiante et les millions de disques d’italo qui innondent les rayons des magasins y participent un peu, le temps d’une danse esquissée sur un carrelage humide. (Ryan Paris a par ailleurs fait une apparition dans Il était une fois l’Amérique, l’ultime film de Sergio Leone. Comme quoi.)

Publicité

Antoine Rough, Contributeur
Antoine sur Noisey | Antoine sur Twitter


PURSON – « Danse Macabre »
En 2007, le cool à Londres traçait toujours plus à l’est dans les quartiers de Shoreditch, Brick Lane et Whitechapel. Le noir intégral était de rigueur, on assistait au triste come-back de la coupe au bol et des groupes comme The Horrors, Neils Children ou Factory Floor semaient chaos et désolation tant dans les caves du Old Blue Last que dans les pages du NME. Rosie Cunningham, tête pensante de Ipso Facto avait déjà flairé le traquenard de cette scène de poseurs désaxés. Elle fonde Purson, moins guindé et plus psyché, signe chez Rise Above et s’apprête à nous lâcher en octobre un deuxième album, In The Meantime, qui va surbuter, avec classe et patchouli.

Sarah Mandois, Contributrice
Sarah sur Noisey | Sarah sur Twitter

À vendredi prochain. D'ici-là, suivez-nous sur Facebook, sur Twitter et sur Spotify aussi tant que vous y êtes.