FYI.

This story is over 5 years old.

Ce que j'ai appris sur la page Facebook de Joeystarr

Conseils du jour, autodérision, sneakers, street art, culs rebondis, clashs violents et moult activités.
Genono
par Genono
21 avril 2015, 11:30am

Je crois que le monde a commencé à partir en couilles le jour où les rappeurs ont découvert les réseaux sociaux. Il y a ceux qui utilisent Facebook à de simples fins promotionnelles, ceux qui confondent Twitter et parties de sms, et puis il y a l’Instagram de Booba. Mais surtout, il y a la page Facebook de Joeystarr. N'ayez crainte, ceux qui pensaient que Joey avait quitté les réseaux il y a quelques jours, peuvent se réjouir à nouveau, il avait juste été odieusement censuré par Instagram, tout ça au nom de l'art. Mais ça, c'est du passé, et 50 statuts plus tard, #joeyisbackbitch. Bienvenue dans les griffes du jaguar, là où graffitis côtoient paires de fesses et pensées du jour, et là où Doc Gynéco y est affectueusement sunrommé « gros tas ». Voilà ce que j'ai retenu de mon odyssée dans les carnets numériques de l'ex-moitié de NTM.

LA PROMO SOBRE

Jusqu’ici, tout va bien : le Facebook de Joeystarr remplit parfaitement son rôle. Bandes-annonce, liens vers des interviews, annonces de showcase… L’outil promotionnel de base, propre et balisé. Jamais rien qui ne sort des clous, on se demande même si c’est Joey lui-même qui gère ce type de publications. Un moyen de plus de vérifier que de Paris à Cannes, de Chartes à Megève, la domination de Joeystarr sur le territoire France est totale.

LE CONSEIL DU JOUR

Plus connu pour ses coups de gueule et son énergie parfois incontrôlée que pour ses envolées philosophiques, Joeystarr n'hésite pas de temps à autre à lâcher un « conseil du jour » pour ses fans. Il s’agit souvent de vannes à la Bouvard qui feront rire les collègues adeptes de la fameuse « chaîne de mail à base de powerpoint humoristique ». D’autres fois, Joey s'aventure sur le terrain miné de la philosophie de couple. Ne surtout pas s'amuser à changer l'ordre des posts, tout ici procède à une disposition validée par les planètes.

L'AUTO-DÉRISION

S’il fallait lister tous les clichés sur Joeystarr, on commencerait par parler de cocaïne, on enchainerait sur le tabassage de singes et on finirait avec un mot sur les hôtesses de l’air. En somme, une caricature ambulante. Notre bonhomme a pourtant l’air de plutôt bien accepter cette image et s’en amuse régulièrement, faisant preuve d’une auto-dérision parfois un poil trop débordante.

LE STREET ART

Joeystarr a commencé sa carrière en graffant son blaze sur les murs du métro. Malgré le succès et un mode de vie aujourd'hui radicalement différent, il a gardé l’amour de l'art de rue et s’extasie devant les prouesses de quelques artistes, reconnaissons-le, en abusant du hashtag #GRAFFITIIZALIVE. L'occasion, d'ailleurs, de se questionner une nouvelle fois sur la pertinence du hashtag sur Facebook.

#‎LEMONDEVAMAL

De toutes les sous-rubriques que constitue le dédale de la Starrosphère, #LEMONDEVAMAL est sûrement celle à prendre le plus au sérieux. Pour guider le commun des mortels, voici ce à quoi renvoient ses autres hashtags :
#ONVATOUSMOURIR : autant y aller à fond avant d'y passer, postons n'importe quoi.
#HUMOURDEMERDE : je suis pas sûr de cette vanne...
#‎OOOHMERDE : ...mais je la poste quand même.
#INSTAADDICT#FUCKINSTAGRAM!!!! : la vie n'est qu'une vaste série de contraddictions.
#STREETVYBZ!!! : attention, cliché pris dans la rue ! #‎iampunkfunk‬ : j'écoute A Certai Ratio mais aussi Fishbone.
#‎HEUREDEPOINTE‬ : je suis en scooter mais je viens de m'arrêter sur le côté pour poster.
#‎JOEYVADANSLEMUR‬ : je viens encore d'acheter une paire de pompes à 200 euros.
‪#‎BIGDREAMZ‬ : je vais me coucher

ÊTRE PREMIER SUR LES SNEAKERS

Vous vous souvenez de ce passage du documentaire Authentiques, où un « journaliste » est à deux doigts de reprocher à Joey de porter une paire de Nike, symbole de l'impérialisme ? Ce mec ferait probablement une syncope s’il tombait sur sa page Facebook. Et Rockin' Squat pareil.

LA PASSION DU CLASH

Des culs, des sneakers et 2/3 vannes… Tu te dis que la page de Didier Morville est la même que celle de la moitié de tes contacts masculins. Mais ce serait vite oublier que Joey est une pièce rapportée au grand bal politiquement correct de la Société-Internet : il n'a pas de poche assez grande pour ramasser sa langue et son activité sur les réseaux sociaux en est une bonne illustration. Thierry Ardisson, Doc Gynéco, Laurent Bouneau, et même les simples commentateurs d’articles… Il y en a pour tout le monde.

LA NOSTALGIE DE NTM

Le vrai intérêt des albums-photo de Joey, ce sont ces clichés d’une époque que Booba qualifierait d’Antiquité. Je croyais que Kool Shen avait mal vieilli, mais avec un peu de recul, je me demande si ce serait vraiment une bonne nouvelle pour lui d’avoir toujours la même tête que sur cette photo en bas à gauche.

TCHOUPI DJO DJO

Continuons cette session nostalgie avec l’immanquable scorie du profil Facebook de base : les photos de toi, petit. Joey ne déroge pas à la règle, lui qui a déjà utilisé un portrait de lui, enfant, en guise de pochette pour son dernier album.

UN SELFIE VAUT MIEUX QUE DEUX TU L'AURAS

« Tu veux ma photo ? Tête de mort ! @BAGARRE!!!!!! #VENER#FUCKSELFIEZ!!! »

L'AMOUR DU CUL REBONDI

Joeystarr est un homme. Joeystarr aime les culs. Que celui qui ne s’est jamais fait prendre en train d’en liker un sur Instagram lui jette la première pierre. (Et Joeystarr lit Brain aussi)

LA BITE

Pour Joeystarr, tout ce qui ressemble de près ou de loin à une bite est rigolo.

Variante possible : la chatte (mais toujours avec l’amour du graffiti et de l’esprit hip-hop)

LA BOUFFE

On connaissait l’amour de Didier Morville pour la boisson frelatée, la salade amnésique et le tabac bien roulé, mais moins sa passion pour les petits plats cuisinés façon Top Chef. La tendance du food porn n'épargne décidément donc personne et ses albums-photo regorgent d’entrées-plats-desserts dignes des meilleurs Instagrams de résidents du 9ème arrondissement.

KOOL SHEN & THE GANG

La masterpiece du Facebook de Joeystarr. Du génie pur. Rien à ajouter.

Genono n'est jamais avare en conseils du jour sur Twitter.