Publicité
Music by VICE

Black Flag mène à tout, à condition d'en sortir

Kira Roessler, bassiste du groupe au milieu des années 80, a remporté cette nuit un Oscar pour le montage son de « Mad Max Fury Road »

par Lelo Jimmy Batista
29 Février 2016, 2:28pm



Les mauvaises langues vous le diront : Black Flag mène à tout, à condition d'en sortir. Et pour le coup, les mauvaises langues n'ont pas complètement tort. De Keith Morris (premier chanteur, qui jouera par la suite dans Circle Jerks et plus tard encore dans OFF!) à Raymond Pettibon (qui a brièvement tenu la basse aux tout débuts du groupe avant de dessiner leur logo, leurs flyers et de devenir l'artiste qu'on connaît aujourd'hui), sans parler de Chuck Biscuits (batteur originel de Danzig, qui enregistrera également - le saviez-vous ? - les beats de l'album Tougher Than Leather de Run DMC) ou Henry Rollins (qu'on ne présente plus), les ex-membres du légendaire groupe de Hermosa Beach ont parfois suivi des parcours bien plus enviables que ceux de leurs collègues restés à bord du navire - navire qui a fini par couler de manière définitive il y a deux ans à force d'enchaîner reformations embarrassantes, procès absurdes et fautes de goût impardonnables.



À l'image de Kira Roessler, bassiste du groupe entre 1983 et 1985, qui a été récompensée cette nuit d'un Oscar pour le montage son de Mad Max Fury Road. Diplômée de l'UCLA en 1986, juste après son départ du groupe, Kira travaille depuis plusieurs années comme monteuse son à Los Angeles et a ainsi vu son nom crédité au générique de nombreux films et séries, parmi lesquels Man Of Steel, Game Of Thrones, Twilight, Sucker Punch ou encore Invictus. Côté musique, elle joue toujours dans Dos, le duo qu'elle a formé avec son ex-mari Mike Watt (bassiste des Minutemen) à la fin des années 80.



Tagged:
Music
Noisey
Noisey Blog
Black Flag
Oscars
Mad Max: Fury Road
Kira Roessler