FYI.

This story is over 5 years old.

Backslider rime avec bulldozer

Écoutez « Motherfucker », le premier album du trio fastcore le plus brutal de Philadelphie.
8.1.16

La musique de Backslider résonne dans les faubourgs de Philadelphie depuis 2009, année de sortie de leur démo qui posait déjà les bases de leur délire : Skull-Fracturing Fastcore. 7 ans et une demi-douzaine de disques plus tard, le trio est finalement prêt à acoucher de son premier vrai album. Motherfucker sortira le 15 janvier sur Six Weeks Records, et bordel, excusez des termes, mais il encule tout.

Powerviolence, grindcore, fastcore, hardcore, noise grunge, dirty rock'n'roll— vous trouverez tout ça sur ces 6 titres ultra brutaux. Quand les types m'ont cité Black Sabbath et Nirvana la première fois que je leur ai parlé, je me suis dit qu'ils se foutaient un peu de moi. Mais quand j'ai écouté leur disque, j'ai tout de suite compris où ils voulaient en venir. Que ce soit sur l'ultra rapide « Sex In Prison » ou le très noisy « Swollen and Sore », vous sentirez des vibes originaires de tous les recoins du rock. Leur cocktail est à la fois rentre dedans et inspiré, ne tombe jamais dans le piège doom-stoner relou, quant au chant, il passe son temps à vous enfoncer pour vous mieux vous relever.

Vous pouvez écouter Motherfucker en entier ci-dessous :

Kim Kelly est sur Twitter.