Santiago - « Le Tombeau »

Des kidnappings, des yeux crevés, des toilettes magiques, des hommes insectes et un clin d'oeil au génial « Street Trash » de Jim Munro, en passant.
22 janvier 2016, 11:45am

« Est-ce un cauchemar voodoo ou un rêve psychédélique ? », s'interrogait le regretté Nikola Acin à propos de Santiago Aldunate. Difficile en effet de cerner ce franco-chilien hors-catégorie, ni vraiment Syd Barrett, ni franchement Brian Eno et pas exactement rock non plus, de toute façon. À l'écoute des 5 titres de

L'Aurore

, premier album qui sortira le 29 janvier sur

Gonzaï Records

(et que vous pouvez

pré-commander ici

), on penserait plutôt à un Cheveu au moteur acoustique, à la fois pastoral et épileptique ; à un Polnareff en Cinemascope, taillé pour les grands espaces et les épopées faites de rouille et de sang ; à un Townes Van Zandt produit par Roger Corman, compensant le manque de moyens par une spontanéité et une sincérité de tous les instants. Ça tombe bien, c'est exactement à tout ça et bien plus encore que ressemble « Le Tombeau », nouveau clip de Santiago bourré de kidnappings, d'yeux crevés, de toilettes magiques, d'hommes insectes et même de clins d'oeils au génial

Street Trash

de Jim Munro, que l'on vous présente aujourd'hui, pour la première fois dans l'Histoire des cauchemars voodoo et des rêves psychédéliques.