Fumer de la weed régulièrement pourrait affecter votre vue

C'est pas juste une histoire d'yeux rouges.
12.12.16

Une nouvelle étude indique que la weed pourrait être très mauvaise pour la vue, au-delà des traditionnels yeux rouges d'après joint.

Publiée dans la revue JAMA Ophtalmology cette semaine, une étude menée sur 52 personnes s'intéresse à l'influence du cannabis sur le fonctionnement des cellules rétiniennes du consommateur, c'est-à-dire les cellules nerveuses situées juste en-dessous de la surface de la rétine qui transmettent les informations vers le cerveau pour créer une image visuelle.

Publicité

« Nous avons observé un lien entre la consommation régulière de cannabis et un ralentissement du processus visuel, m'a explique le chercheur Vincent Laprévote, du Pôle Hospitalo-Universitaire de Psychiatrie du Grand Nancy, à Laxou. Notre hypothèse, c'est que la consommation régulière de cannabis ralentit la transmission entre les cellules ganglionnaires de la rétine. »

Les chercheurs ont découvert qu'il existait chez les consommateurs un délai dans la transmission de potentiels d'action, ou signaux neuronaux, de la rétine vers le cerveau – ce qui affecte la vision. Laprévote affirme qu'il s'agit d'un effet à long terme, puisque les participants ont du cesser leur consommation avant les tests. En moyenne, cela faisait six ans qu'ils consommaient du cannabis. Les chercheurs doivent encore déterminer si cet effet a des conséquences sur le comportement, dit-il.

« Nos découvertes sont importantes sur le plan de la santé publique, puisqu'elles révèlent potentiellement les effets neurotoxiques du cannabis sur le système nerveux central, résultant de son impact sur la rétine », écrivent les chercheurs.

Pour mener leur étude, Laprévote et ses collègues ont eu recours à un examen standard connu sous le nom de pattren-électrorétinogramme (PERG). Un électrorétinogramme est un test qui mesure l'activité électrique parmi les cellules rétiniennes neuronales et non-neuronales en cas d'exposition à la lumière.

Sur les participants de l'étude, 28 consommaient régulièrement du cannabis, tandis que les 24 autres servaient de contrôles. Les chercheurs ont découvert que le pattern-électrorétinogramme prenait plus de temps chez les consommateurs réguliers : une médiane de 98,6 millisecondes, contre 88,4 millisecondes chez les autres.

Ceci dit, même si le cannabis rend les yeux rouges, il a été prouvé qu'il pouvait être utile pour traiter certains problèmes oculaires comme le glaucome, et que les consommateurs réguliers étaient de meilleurs conducteurs – ce qui suppose d'avoir une bonne vue. Chez les patients atteints de glaucome, le cannabis permet de réduire la pression qu'ils ressentent dans les yeux, laquelle pourrait sinon endommager le nerf optique et les affecter leur vision.

Autrement dit, quelles que soient les implications concrètes de cette étude concernant les effets du cannabis, il est important de poursuivre les recherches pour comprendre réellement comment le cannabis affecte la vision, alors que sa légalisation fait débat dans de nombreux pays.