FYI.

This story is over 5 years old.

Sports

La sélection olympique kényane est coincée dans une favela depuis la fin des Jeux

Leurs dirigeants attendraient des "vols moins chers" pour les ramener chez eux.
25.8.16

Le marathonien kényan Wesley Korir affirme qu'il est coincé dans une favela de Rio de Janeiro en compagnie d'autres athlètes de son pays, leurs dirigeants ayant retardé le départ de la sélection pour attendre des "vols moins chers" depuis la fin des Jeux.

Wesley Korir, en plus de participer aux JO, est un membre indépendant du parlement kényan de la circonscription de Cherangany. Dans une série de tweets postés mercredi après-midi, il critique vigoureusement les dirigeants et les politiciens kenyans à propos des dispositions prises pour la Team Kenya après les Jeux.

Publicité

Korir a posté des photos du logement de l'équipe kényane mercredi soir, montrant un immeuble délabré dans une favela de Rio. Il explique qu'ils ont entendu des "coups de feu toute la nuit" et qu'on a recommandé aux athlètes de rester à l'intérieur.

Unbeliable this is where the rest of kenyan team will spend their night today, after olympic village is closed! pic.twitter.com/h548Ds753g
— Hon wesley korir (@weskorir) August 24, 2016

Il a également posté une vidéo des environs, ajoutant qu'il s'était disputé avec ses dirigeants à propos de la situation. Dans un échange avec un fan outré, il a tweeté : « Voilà la meilleure sélection africaine et la deuxième meilleure équipe d'athlétisme du monde et c'est comme cela qu'ils nous traitent. »

See it for yourselve !! pic.twitter.com/slRBA4gEuj
— Hon wesley korir (@weskorir) August 24, 2016

Le Kenya a remporté 13 médailles à Rio, ce qui en a fait la nation africaine la plus médaillée des Jeux. Néanmoins, les organisateurs kenyans ont été poursuivi par des accusations de mauvaise gestion pendant ces Jeux, ce qui a conduit le gouvernement à démanteler le comité national olympique du Kenya et à demander une enquête interne.