Sports

En Grèce, des footballeurs s'assoient au coup d'envoi pour alerter sur le sort des réfugiés

Le match de deuxième division a été interrompu pendant deux minutes.
01 février 2016, 10:10am

Oui, les sportifs peuvent avoir une conscience politique.

Juste après le coup d'envoi du match entre les clubs de deuxième division grecque de l'AEL Larissa et d'Acharnaikos, les 22 joueurs ainsi que les entraîneurs et les remplaçants se sont assis pendant deux minutes. La raison de ce sit in ? Protester contre le sort des centaines de réfugiés qui ont trouvé la mort en tentant de rejoindre l'Europe par la Méditerranée.

Une annonce au micro indiquait : « La direction de l'AEL, les entraîneurs et les joueurs vont maintenant observer deux minutes de silence juste après le coup d'envoi du match en mémoire des centaines d'enfants qui continuent de perdre la vie tous les jours en mer Egée à cause de l'indifférence brutale de l'Union européenne et de la Turquie. »

En tant que carrefour géographique, la Turquie a vu passer 2,5 millions de réfugiés par ses frontières et a accepté d'endiguer le flux en échange d'une assistance financière de l'Union européenne. Cependant, beaucoup de réfugiés continuent de payer des passeurs pour traverser la mer Egée dans des bateaux de fortune surpeuplés. Le lendemain de ce match, un groupe de 37 migrants, dont 10 enfants, se noyait dans la mer Egée après le chavirage de leur bateau.