FYI.

This story is over 5 years old.

Stuff

Une rencontre avec un pédophile sur Habbo

Et plein d'autres interactions avec de dangereux criminels âgés de 12 à 16 ans
3.4.12

L'Internet est peuplé de connards. Depuis la naissance des communications en ligne, les extrémistes de tous bords se cachent dans les fin fonds de l'Internet, à la recherche de coins sombres où ils pourront fomenter d'horribles opinions sur le monde en se masturbant dans la pénombre de leur chambre.

Le 21 mars dernier, The Sun affirmait avoir retrouvé plusieurs de ces creeps et racontait dans un reportage que des extrémistes islamistes utilisaient les « jeux de guerre en ligne comme Call of Duty pour préparer des attaques terroristes ». Les chats privés sur CoD seraient apparemment l'endroit parfait pour les terroristes en herbe qui souhaiteraient organiser des stratégies de djihad domestique. La police n'est jamais parvenu à les approcher, même si, « une source » du Sun n'a eu aucun problème à récolter cette information.

Publicité

J'avais envie de voir par moi même si les extrémistes s'emparaient réellement du monde virtuel ou si, comme je le soupçonnais, Internet ne laissait personne se comporter comme un connard sans le sanctionner. Du coup, j'ai commencé mes recherches à l'endroit qui me semblait être le plus évident pour quiconque voudrait concocter un nouveau 9/11 : Habbo.

Il n'y a pas si longtemps, Habbo était encore l'eldorado des adolescents effrayés par le monde extérieur. Il s'agit d'une planète virtuelle composée de « rooms » que vous pouvez explorer et dans lesquelles vous pouvez chatter avec le premier interlocuteur digital venu. Ça fait plus de dix ans qu'Habbo existe, mais la plate-forme brasse toujours plus de dix millions d'utilisateurs par mois. Et voici mon avatar :

Pour vous montrer à quel point le jeu reflète la « vraie vie », me voilà en train de faire un tour dans une room en vogue : « Occupy Habbo ».

Je me suis dit que le meilleur endroit pour trouver mes extrémistes serait sans doute « l'aéroport international d'Habbo ». J'y ai rencontré quelqu'un qui se faisait appeler « hilmiextrem », et je l'ai interrogé.

Dommage. Heureusement, quelques minutes plus tard, j'ai remarqué un homme au cheveux gris, habillé d'une chemise et d'une cravate, en train de errer la plume au vent dans l'espace lounge de l'aéroport. Son pseudo était « ilovejailbait » (soit, en gros : « j'aime les jeunes ratasses » ). En conséquence, je l'ai approché.

Publicité

« ilovejailbait » avait choisi d'afficher cette phrase de description sur son profil : « j'aime les ados aguicheuses, elle me font vibrer ». Même s'il ne s'agissait pas d'un djihadiste, j'étais quand même content de tomber sur un autre représentant de la marginalité terrienne, à savoir, un pédophile.

Fatigué de rester debout sur ses jambes de pervers, son avatar s'est assis et, comme deux voyageurs réunis à cause d'un retard de vol, nous avons entamé une conversation. J'ai passé une grande majorité de mon temps a essayer de lui faire cracher le morceau sur ses tendances douteuses. Voici les moments forts de notre interaction nulle :

VICE : Hey, alors comme ça tu « aimes les ados » ?

ilovejailbait : Oui, j'adore ça.

Qu'est-ce que tu aurais à dire à ceux qui ne partage pas cet amour ?

Je dirais qu'ils sont intolérant et xénophobes.

Contre qui sont-ils xénophobes ?

Les pédophiles.

OK. Et tu préfères qu'elles aient quel âge en général ?

Entre dix ou treize ans.

Que des filles ? Ou les garçons aussi ?

Je suis hétéro.

Tu as quel âge ?

Seize ans.

Tu as une copine ?

Non.

Tu en as déjà eu une ?

Oui.

Elle savait que tu aimais les filles de dix à treize ans ?

Non, c'est plus quelque chose que je garde pour moi parce que c'est mal vu par la plupart des gens.

Oui, c'est vrai. Ça t'arrive de rencontrer d'autres mecs qui aiment les ados aguicheuses et de partager votre passion commune ?

Sur Internet, oui.

Publicité

Il y a beaucoup de pédophiles sur Habbo ?

Non, c'est simplement un jeu pour les ados.

Mais toi tu es là, et tu affiches clairement ton amour pour les enfants. Tu as vraiment 16 ans ?

Oui, j'ai 16 ans et je n'affiche rien du tout.

Tu as tout de même choisi un pseudo qui en dit long sur tes intentions ; « ilovejailbait ».

Oui parce que c'est la vérité, j'aime ça et je suis là pour foutre la merde.

Est-ce que tu te masturbes en matant des photos de filles de 10 à 13 ans ?

Non, parce que je ne me branle pas.

Tu ne te branles pas ?

Non.

Genre.

C'est mal de ne pas se masturber ?

Non, peut-être pas. Est-ce que les filles de 10 ans t'attirent sexuellement ? Aussi, quelle est ta personnalité politique préférée, vivante ou morte ?

Il m'arrive d'être excité par certaines filles de 10 ans. Mes politiciens préférés sont Vladimir Lenin, King George et John Curtin.

Quelle célébrité trouves-tu attirante ?

Selena Gomez.

Tu écoutes quoi comme musique ?

De la country et du heavy metal.

Tu écoutes quelque chose là ?

Oui : « Hello Walls » de Willie Nelson.

Pas mal. Quel est ton groupe de métal préféré ?

Alice in Chains.

« Yeaaaah, they came to shoot the rooster ! A-yeaaaah ! » J'adore cette chanson. Qu'est-ce que tu aimes comme genre de nourriture ?

C'est une bonne chanson. J'aime toutes les nourritures.

Est-ce que tu aimes Alice in Chains parce que tu es pédo ?

Non.

Pourquoi es-tu pédophile, mon pote ?

Publicité

Je ne suis pas ton pote.

Donc voilà. Habbo, ce réseau social tout pété pour ados mal grossis est aussi un terrain d'entraînement pour les prédateurs sexuels en herbe. Oh et pour confirmer la théorie sur le fait qu'Internet est un gouffre de dépravation ingérant le bien en permanence pour ne recracher que le mal, tout journaliste du Sun qui lira cet article devrait également se plonger dans l'une des rooms d'Habbo – elle s'appelle « Ouganda » – dans laquelle j'ai réussi à mettre la main sur Joseph Kony.

« Salut Joseph Kony.

- Salut poupée.

- Qu'est-ce que tu penses des gays ?

- Tous les gays iront en enfer, lmao. »

Terrible révélation ; il est homophobe lui aussi. Comme quoi, The Sun a raison, le monde dans lequel on vit est vraiment un monde de merde.