FYI.

This story is over 5 years old.

Vice Blog

PLEIN DE T-SHIRTS SLAYER

7.5.10

Comme la majorité des gens qui portent des t-shirts Sonic Youth, les gens qui portent des t-shirts Slayer se foutent un peu du groupe et ont tous le même - celui de 1991, avec l'aigle. Mes potes et moi, on aime vraiment Slayer et, à nous tous, on a assez de t-shirts pour créer un musée de la mode Slayer. Voici nos préférés, dans l'ordre chronologique.

En voici deux classiques, de l'époque Show No Mercy. Celui sans manche est un original, probablement de 1983. Celui en dessous date plutôt de 1984 ou après, puisque le EP Hauting The Chapel est sorti après Show No Mercy. C'est leur meilleur disque. Et le meilleur t-shirt, par la même occasion.

Le dos de ce t-shirt défonce, avec toutes les dates de la tournée inscrites sur des pierres tombales. Et les mots « Fall 1985 » ont quelque chose de vraiment attendrissant. Hey les américains ! Vous pouvez appeler ça « autumn », comme les adultes le font.

Sur le tee-shirt Hell Awaits, le logo se situe sur le devant et les informations sont dans le dos. Celui d'en bas est une édition de 1991.

Ah, les t-shirts Slaytanic Wehrmacht. Ils étaient hyper populaires quand j'étais jeune et j'en avais une imitation achetée au marché, mais sans les trucs imprimés derrière. Avec le temps, le personnage Wehrmacht est passé d'un dessin gribouillé par un gamin à un grand nazi du métal plutôt souriant. Le t-shirt du milieu avec le « Show No Mercy » imprimé à l'arrière, est une imitation. C'est grillé à cause de la mauvaise orthographe de Slaytanic.

La série de 1986 pour la sortie de Reign in Blood est préférée par les collectionneurs, parce que l'autre est marquée du sigle « Def Jam », à cause en partie de Rick Rubin qui les a fait signer sur le label. Et puis, le mec à tête de diable a l'air plutôt ridicule.

Encore du matériel issu du merchandising pour Reign in Blood, avec la cover de l'album insérée dans le pentacle Slaytanic et au dos, un dessin immonde repêché sur le dos de la cover de l'album.

Le seul t-shirt de cette époque dont il m'a été impossible de trouver une image décente est le « Altar of Silence », qui représente un prêtre crucifié sur un autel par deux guitares. En vrai, c'est aussi cool que ça en a l'air, regardez la petite image par ici.

Celui-ci a été édité pendant la tournée européenne Reign in Pain de 1987. Il reprend la cover du single Postmortem et inclus une fois de plus le logo Def Jam. C'est l'un des derniers visuels Slayer sur lequel le logo du label apparaît.

En 1988, année de la sortie de South of Heaven, Slayer a effectué un recentrage thrash qui s'est matérialisé sur les t-shirts par des éditions noires pour les vrais fans, mais aussi blanches pour le grand public. C'est à cause de ça que le seul sweatshirt qu'ils ont sorti n'a été édité qu'en blanc, à l'époque de Reign in Blood. Le t-shirt World Sacrifice n'est pas sorti qu'en impression « soie », puisqu'il existe aussi des versions où les logos semble passés, surtout au niveau du sang sur le devant du t-shirt, et sur le pentacle au dos.

Le t-shirt Mandatory Suicide a été interdit à sa sortie. À cause de ça, il fait partie des plus chers sur le marché de l'internet, surtout si vous le trouvez en blanc - ce qui n'arrivera pas.

Ils se sont tenus à cette formule jusqu'à la fin des années 1990. Il ont eu peut-être un t-shirt de bien après le Decade of Agression, mais, comme leur musique, tout est parti en couilles vers cette époque-là. Ah un dernier truc, n'oubliez pas d'aller voir l'impressionnante collection de tees Slayer sur la cover de notre numéro Obsessions de 2004.

JONATHAN ROCKWELL