rapport gateway
Image : Alpgiray Kelem via Getty 

Comment échapper aux limites du temps et de l'espace, selon la CIA

Dans les années 80, le Pentagone a commandé le rapport « Gateway », une étude sur les techniques d'altération de la conscience humaine.
1.3.21

L'autre matin, une amie s'est tournée vers moi et m'a dit : « Tu as entendu parler du Gateway ? » Ça n’a pas fait tilt sur le moment. Elle a continué : « C’est partout sur TikTok. » J’ai compris plus tard qu’elle ne parlait pas de la société de matériel informatique des années 1990, mais d’un rapport secret de la CIA de 1983. 

Le Gateway Process, ou processus de la passerelle, porte sur un système d'entraînement conçu pour améliorer la concentration, augmenter la fréquence des ondes cérébrales, modifier la conscience et, enfin, échapper aux limites du temps et de l'espace. Il a depuis été déclassifié et est disponible à la consultation. En voici les grandes lignes.

The Gateway Experience report

Capture d’écran : CIA

Le contexte historique

• 1950 – Le producteur de radio américain Robert Monroe démontre que certains modèles sonores ont des effets identifiables sur les capacités humaines, notamment la vigilance, la somnolence et les états de conscience élargis.

• 1956 – Monroe crée un département de recherche et développement au sein de sa société de production RAM Enterprises. L'objectif est d'étudier l'effet du son sur la conscience humaine. Il est obsédé par le concept d’hypnopédie, c’est-à-dire l’apprentissage en dormant.

Publicité

• 1958 – En expérimentant l’hypnopédie, Monroe découvre un phénomène inhabituel, qu’il décrit comme des sensations de paralysie et de vibration accompagnée d'une lumière vive. Cela se produit neuf fois au cours de ses six semaines d’expérimentation et culmine par une expérience extracorporelle.

• 1962 – RAM Enterprises s'installe en Virginie, se rebaptise Monroe Industries et s’établit dans la production et la vente de cassettes audio. Ces dernières contiennent les enseignements du programme de recherche de la société, l’Institut Monroe (TMI).

• 1971 – Monroe publie le Voyage hors du corps, un livre qui va populariser le terme « expérience extracorporelle ».

Les livres écrits par Robert Monroe.

Les livres écrits par Robert Monroe.

• 1972 – Un rapport classifié circule dans l'armée et les services de renseignement américains. Il affirme que l'Union soviétique finance des recherches sur la perception extrasensorielle (PES) et la psychokinésie à des fins d'espionnage.

• 1975 – Monroe dépose le premier de plusieurs brevets sur l’Hemi-Sync (pour « synchronisation hémisphérique »), une technique audio conçue pour stimuler les deux hémisphères du cerveau afin qu’ils fonctionnent de manière synchrone.

• 1978 à 1984 – Joseph McMoneagle, vétéran de l'armée américaine, participe à 450 missions de télédétection dans le cadre du projet Stargate. Il est connu sous le nom de « Remote View No. 1 », mais c'est une tout autre histoire.

Publicité

• 9 juin 1983 – La CIA publie un rapport intitulé « Analyse et évaluation du processus de la passerelle ». Il fournit un aperçu scientifique de la conscience humaine, des expériences extracorporelles et d'autres états d'esprit altérés.

• 2003 – La CIA approuve la déclassification du rapport Gateway.

• 2017 – La CIA déclassifie 12 millions de pages de documents révélant des détails jusque-là inconnus sur le programme, qui sera finalement connu sous le nom de « Projet Stargate ».

LE RAPPORT

The Gateway Report

Capture d’écran : CIA

Le rapport Gateway a été rédigé par le lieutenant-colonel Wayne M. McDonnell. En 1983, Wayne a été chargé par le commandant du groupe opérationnel de l'armée américaine de déterminer comment fonctionnent la projection astrale et les expériences extracorporelles. Wayne s’est entouré d’une équipe de chercheurs pour produire le rapport, parmi lesquels Itzhak Bentov, un scientifique américano-israélien qui a été le pionnier du génie biomédical.

L’approche scientifique

Wayne commence par citer les différentes pistes qu'il emprunte :

  • Le biomédical pour comprendre les aspects physiques du processus ;

  •  La mécanique quantique pour décrire la nature et le fonctionnement de la conscience humaine ;

  •  La physique théorique pour expliquer la dimension spatio-temporelle et les moyens par lesquels la conscience peut la transcender ;

Publicité

  • La physique classique pour traduire le phénomène des états extracorporels en langage scientifique commun (et combattre l'association avec l'occultisme). 

La méthodologie et la mécanique de la passerelle 

Wayne explique que le processus de la passerelle se distingue des autres techniques de modification de la conscience, à savoir l’hypnose, la méditation transcendantale et le biofeedback, car il nécessite d’atteindre un état de conscience dans lequel les schémas cérébraux des deux hémisphères sont équivalents en amplitude et en fréquence. Cet état s'appelle l’Hemi-Sync et il est impossible de l'atteindre seul, il faut pour cela recourir aux techniques créées par Bob Monroe et son Institut.

the Gateway Experience tapes

Image : E2-E4 Records.

La technique Hemi-Sync utilise un mécanisme de réponses répétées : une fréquence externe qui imite une fréquence reconnue incite le cerveau à l'imiter et à atteindre des fréquences différentes. Pour atteindre ces niveaux artificiels, Hemi-Sync met une fréquence unique dans l'oreille gauche et une fréquence contrastée dans l'oreille droite. Le cerveau fait ainsi l'expérience de la fréquence Delta, aujourd'hui plus connue sous le nom de musique binaurale. À ce stade, une série de fréquences sont introduites à un niveau subliminal, à peine audible. Lorsque l'hémisphère gauche est détendu et que le corps est dans un état de sommeil virtuel, les conditions idéales sont réunies pour favoriser des ondes cérébrales d'une amplitude toujours croissante et le sujet peut ainsi modifier sa conscience.

Hemi-sync

Image : Thobey Campion

En mettant le corps dans un état de sommeil, les cassettes audio de la passerelle réduisent la force et la fréquence des battements du cœur qui pompent le sang par l'aorte. Il en résulte une onde sinusoïdale rythmique qui amplifie trois fois le volume sonore du cœur. Cela amplifie donc la fréquence des ondes cérébrales. La membrane qui entoure le cerveau – la dure-mère – et le fluide qui se trouve entre cette membrane et le crâne commencent par se déplacer de haut en bas, entre 0,0005 et 0,01 millimètre. 

L'organisme fonctionne alors comme un système harmonique. Selon le rapport, le corps transfère de l'énergie entre 6,8 et 7,5 Hertz, ce qui coïncide avec celui de la Terre (7-7,5 Hertz). Les ondes qui en résultent sont longues, environ 40 000 kilomètres, ce qui correspond d'ailleurs au périmètre de la planète. Selon Bentov, le signal peut à ce moment-là se déplacer autour du champ électrostatique mondial en un septième de seconde.

The Gateway Experience

Image : kovacevicmiro via Getty Images

Un niveau psycho-quantique plus profond

Wayne poursuit en évoquant la nature même de la matière et de l'énergie. La matière solide, dit-il, n'existe pas. La structure atomique de la matière est plutôt composée de grilles d'énergie oscillantes entourées elles-mêmes par d'autres grilles d'énergie oscillantes en orbite autour du noyau, à des vitesses extraordinairement élevées. L'univers entier, en bref, est un système complexe de champs d’énergie, certains au repos, d’autres en mouvement, et les états de la matière sont des variations de l'état de l'énergie.

Publicité

Le résultat de ces énergies qui bougent et rebondissent est une projection, un hologramme en 3D, qui est la réalité telle que nous la percevons et la vivons.

La conscience n'est qu'un système superposé aux schémas énergétiques, écrit Wayne. Grâce aux mathématiques, chaque plan de cette grille peut réduire les données en une forme 2D. Notre esprit binaire est alors capable de les traiter et de les comparer à d'autres données stockées dans notre mémoire et c'est ainsi que notre réalité est formée. La moitié droite du cerveau fonctionne comme la matrice primaire ou le récepteur de cette entrée holographique. La moitié gauche compare les données et les réduit à une forme bidimensionnelle.

The Gateway Process

Capture d’écran : CIA

La phase de « click-out »

Wayne passe ensuite aux choses sérieuses : comment utiliser la passerelle pour transcender la dimension de l'espace-temps. 

Le temps est une mesure du changement, du mouvement. Cette définition est très importante. Pour que l'énergie soit classée comme étant en mouvement, elle doit être confinée dans un schéma vibratoire qui peut contenir son mouvement, en le maintenant constant. L'énergie qui n'est pas contenue par quelque chose se déplace indéfiniment, dans un état dit « absolu » c’est-à-dire complètement au repos car rien ne l'accélère ou ne le ralentit. Elle ne contribue pas à notre hologramme, donc nous ne pouvons pas le percevoir.

Publicité

Revenons aux fréquences. L’oscillation d’une onde se produit parce qu’elle rebondit entre deux points de repos rigides. Sans ces points de repos, il n'y aurait pas d'oscillation. Lorsqu'une onde frappe l'un des deux points, elle « clique » brièvement hors de l'espace-temps et rejoint l'infini (un phénomène que Wayne décrit comme une phase de « click-out »). Pendant un instant, l’onde entre dans un nouveau monde.

Théoriquement, si le schéma énergétique de la conscience humaine atteint une fréquence suffisamment élevée, le « click-out » peut atteindre un état de continuité. En d'autres termes, la conscience humaine peut transcender l'espace-temps. L’expérience Gateway et la technique Hemi-Sync associée sont conçues pour permettre aux humains d'atteindre cet état et d'établir un modèle de perception cohérent dans la nouvelle dimension.

The Gateway Experience

Image : Spectral-Design via Getty Images

Passeport pour l'hologramme 

En théorie, il est possible d'accomplir ce qui précède à tout moment. Cependant, l'ensemble du processus est facilité si nous pouvons séparer la conscience du corps.

C'est là que les choses se compliquent un peu ; essayez de suivre. L'univers fait partie de cet hologramme, écrit Wayne. Ce super hologramme est appelé « tore » car il prend la forme d'une spirale massive et autonome. Comme ceci :

Observez attentivement son mouvement pendant un instant.

Cette configuration de l'univers reflète la configuration des électrons autour du noyau d'un atome. Les galaxies au nord de la nôtre s'éloignent de nous plus rapidement que celles au sud ; les galaxies à l'est et à l'ouest de nous sont plus éloignées. L'énergie qui a produit la matière qui compose l'univers dans lequel nous vivons reviendra tôt ou tard sur ses pas. Sa trajectoire est ovoïde, un principe également connu sous le nom d'œuf cosmique. Et en se recroquevillant sur lui-même, il entre dans un trou noir, passe à travers un noyau d'énergie ultra-haute densité, et est recraché de l'autre côté d'un trou blanc, et recommence le processus.

The Gateway Process

Capture d’écran.

L'hologramme complet de l'univers – le tore – représente toutes les phases du temps : passé, présent et futur. L'essentiel est que la conscience humaine, si elle est amenée dans un état suffisamment altéré, pourrait obtenir des informations sur le passé, le présent et le futur, puisqu'ils existent tous simultanément dans l'hologramme de l'univers. Wayne soutient que même après nous avons quitté la dimension espace-temps et de l'hologramme, notre conscience continue. Rassurant. 

Et c'est là le contexte général de la passerelle. Prenez une grande respiration. 

La technique Gateway 

Ce sont les étapes clés pour atteindre la concentration nécessaire pour défier la dimension espace-temps. 

La boîte de conversion de l'énergie : Le processus de la passerelle commence par apprendre au sujet à isoler les pensées étrangères à l'aide d'un processus de visualisation appelé boîte de conversion de l'énergie.

Publicité

Le bourdonnement résonnant : L'individu est soumis à un bourdonnement résonnant. Par la répétition d'un seul son prolongé, accompagné d'un refrain enregistré, l'esprit et le corps atteignent un état de résonance.

L’affirmation de la passerelle : L'individu est exposé à une sorte de mantra appelé « affirmation de la passerelle ». Il doit se répéter la phrase : « Je ne suis qu'un corps physique et je désire profondément élargir ma conscience. »

L’Hemi-Sync : L'individu est finalement exposé aux fréquences sonores Hemi-Sync et encouragé à développer une relation avec les sentiments qu'elles provoquent. 

Le bruit supplémentaire : Des techniques de relaxation physique sont pratiquées tandis que les fréquences Hemi-Sync sont étendues pour ajouter du bruit « rose et blanc ». Cela met le corps dans un état de sommeil virtuel tout en calmant l'hémisphère gauche et en augmentant l'attention de l’hémisphère droit. 

Le ballon d'énergie : L'individu est encouragé à visualiser la création d'un « ballon d'énergie » commençant au sommet de sa tête et s'étendant dans toutes les directions. Entre autres choses, le ballon offre une protection contre les entités conscientes à faible niveau d'énergie que l'individu peut rencontrer lorsqu'il est hors de son corps. 

Publicité

Le focus 12 : L'individu peut être dans un état de conscience suffisamment profond pour commencer à interagir avec des dimensions au-delà de sa réalité physique. Pour atteindre cet état, il faut un effort conscient et davantage de bruit « rose et blanc ». 

Les outils : Une fois que le focus 12 est atteint, l'individu peut utiliser divers outils pour obtenir un retour d'information sur d'autres dimensions.

La résolution de problèmes : L'individu identifie des problèmes fondamentaux, en remplit sa conscience élargie, puis les projette dans l'univers. Il peut s'agir de difficultés personnelles, mais aussi de problèmes techniques ou pratiques. 

La modélisation : La conscience est utilisée pour atteindre les objectifs souhaités dans les sphères physique, émotionnelle ou intellectuelle.

La respiration des couleurs : Technique de guérison par laquelle un individu revitalise les flux d'énergie du corps en imaginant des couleurs de façon très vive.

La barre d'énergie : Technique qui consiste à imaginer un point de lumière pulsant intensément que l’individu charge. Il utilise alors le cylindre d'énergie vibrant et scintillant pour canaliser les forces de l'univers afin de guérir ou revitaliser le corps.

La visualisation à distance : Technique qui suit celle de la barre d'énergie, dans laquelle le point est transformé en un vortex à travers lequel l'individu peut envoyer son imagination à la recherche d'informations éclairantes. 

Publicité

La carte du corps vivant : Une utilisation plus organisée de la barre d'énergie dans laquelle des flux de différentes couleurs circulent du point aux systèmes corporels correspondants par couleur.

À ce stade, sept jours d’entraînement se sont écoulés. Selon le rapport, seuls 5 % environ des participants passent au niveau suivant. 

Le focus 15 – Voyage dans le passé : Les bandes Hemi-Sync contiennent des sons supplémentaires, notamment des messages subliminaux pour élargir la conscience. Les instructions sont hautement symboliques : le temps est une grande roue, dont les rayons donnent accès au passé de l'individu.

Le focus 21 – L'avenir : C'est le dernier et le plus avancé des états. Comme le focus 15, il s'agit d'un mouvement hors de l'espace-temps, vers l'avenir.

Le mouvement hors du corps : Une seule des cassettes audio est consacrée au mouvement hors du corps. L’objectif est de faciliter un état hors du corps lorsque les ondes cérébrales et les niveaux d'énergie de l'individu sont en harmonie avec le milieu électromagnétique environnant.

Les conclusions 

Wayne exprime son inquiétude quant à la fiabilité des informations obtenues grâce à la technique de la passerelle, et par la manière dont ses applications pratiques peuvent être affectées par le « biais de l'information ».

Il cite plusieurs religions et systèmes de croyance qui sont parvenus à des résultats similaires. Comme le Tsal tibétain, l'Indra hindou, la philosophie mystique juive, et le concept chrétien de la Trinité.

Publicité

Enfin, peut-être avec ses patrons de la CIA en tête, Wayne conclut en soulignant que la passerelle peut fournir un moyen plus rapide et plus efficace d'élargir la conscience. Et il ajoute un certain nombre de recommandations à la CIA sur la façon d'exploiter son potentiel pour la défense de la nation.

The gateway process

Capture d’écran : CIA

The gateway process

Capture d’écran : CIA

La page manquante

Un fait curieux concernant le rapport Gateway est que la page 25 est manquante. Cela laisse vraiment du suspens. À la fin de la page 24, on peut lire : « Et la pensée ou le concept éternel de soi qui résulte de cette conscience de soi sert le… » Le document reprend ensuite à la page 26, comme si Wayne ne voulait pas révéler le secret même de l'existence. 

La page perdue n’est pas passée inaperçue. Une pétition sur Change.org exige sa publication. Mais la CIA dit n’en avoir jamais vu la trace.

CIA FOIA Response

Capture d’écran : CIA via Muckrock

Une théorie veut que l'astucieux Wayne M. McDonnell ait volontairement omis la page, comme une sorte de test : si jamais quelqu'un réussit vraiment à défier le temps et l'espace, il sera certainement capable de trouver la page 25.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.