périnée plancher pelvien
Illustration : Naida Mazzenga
Santé

Il est temps de donner à votre périnée le respect qu'il mérite

Nous avons parlé de vaginisme et de masturbation avec Violeta Benini, sage-femme spécialisée dans les soins du périnée, aussi appelé plancher pelvien.
09 avril 2020, 5:02pm

Tout le monde n'a pas une bonne relation avec ses organes génitaux. Que vous ayez du mal à avoir des orgasmes ou à mouiller, que vous ressentiez des douleurs pendant les rapports sexuels ou que vous ayez un clitoris hypersensible, si vous avez un vagin, vous avez probablement pensé à un moment donné que quelque chose n'allait pas. Violeta Benini est sage-femme et spécialiste de la santé du plancher pelvien. Elle propose des consultations privées à Livourne, Florence et Milan en Italie. Elle voit beaucoup de femmes dans la vingtaine et la trentaine qui rapportent souvent des problèmes concernant les muscles de leur périnée.

« La plupart de mes patientes viennent me voir parce qu'elles ont du mal à éprouver du plaisir ou parce qu'elles ressentent une douleur en s'enfonçant ne serait-ce qu'un doigt », explique Benini. D'autres cherchent un traitement pour les règles douloureuses et les kystes fréquents. « Certaines femmes ne peuvent pas avoir d'orgasme sans fermer les jambes, un mouvement qui active les muscles abducteurs [une partie du périnée], poursuit-elle. Ce n'est pas bon signe, car vous ne devriez pas avoir besoin de vous mettre dans des positions bizarres pour profiter du sexe. »

Le périnée est un ensemble de muscles et de ligaments qui permettent de soutenir les organes génitaux. Il est crucial pour la régulation des rapports sexuels et des fluides corporels : il vous empêche de faire pipi dans votre pantalon (ou pire), il aide le vagin à retenir le sperme après les rapports sexuels et, plus généralement, à gérer toutes sortes de choses qui entrent et sortent.

Malgré son importance, le périnée reste un mystère pour la médecine moderne. Il est comparable au cerveau, à la fois en raison de sa complexité et de ce bon vieux sexisme. Et bien que les hommes en soient également dotés, les problèmes de périnée sont beaucoup plus fréquents chez les femmes, et touchent des millions de personnes dans le monde entier. En l'absence de traitement, les symptômes peuvent être dramatiques – de l'incontinence au prolapsus génital (lorsqu'une partie des organes génitaux ressortent du vagin ou de l'anus) – et peuvent avoir un impact extrêmement négatif sur la qualité de vie. Et même si ces problèmes sont aussi fréquents, surtout après l'accouchement, les recherches sur le sujet sont relativement récentes et rares.

La maquette du périnée de Violeta Benini, réalisée à la maison. Elle l'utilise pour expliquer le fonctionnement des muscles aux clients.

Benini, « divulvinatrice » autoproclamée (dans le sens où elle divulgue des informations sur la vulve), dit que pendant trop longtemps, les problèmes sexuels féminins ont été expliqués comme étant des problèmes de santé mentale causant des symptômes physiques. Le problème est que, souvent, ces problèmes ne disparaissent pas lorsque nous changeons de mentalité ou de partenaire.

Elle a développé sa propre approche multidisciplinaire pour traiter les problèmes du périnée, en combinant la thérapie physique, psychologique et sexologique, comme le recommande une étude récente. « Tout d'abord, j’interroge les patientes sur leurs antécédents médicaux pendant environ une heure, explique Benini. Je les interroge aussi sur leur mode de vie et leur alimentation, leur posture, leurs mouvements et, bien sûr, leur vie sexuelle. » Ensuite, elle procède à un examen interne, qui consiste à palper le vagin et le clitoris de la patiente pour tester la réaction des muscles du périnée. Lorsque les examens sont trop douloureux, par exemple lorsqu'une personne souffre de vaginisme (spasmes involontaires empêchant la pénétration) ou si elle ne veut pas être touchée, Benini examine uniquement la zone externe.

Parfois, la cause du problème est émotionnelle, comme dans le cas d'un partenaire infidèle ; parfois, elle est physiologique, comme lorsqu'un muscle est tendu pendant une activité physique. Dans tous les cas, Benini pense que « lorsque le dysfonctionnement devient chronique, il implique à la fois le corps et l'esprit ».

Benini montre à ses patientes comment faire bouger les muscles du périnée tout en pratiquant des techniques de respiration spécifiques. À partir de là, le traitement peut varier selon la patiente ; elle peut utiliser des exercices de respiration axés sur le diaphragme, la médecine naturelle et parfois un type d'électrothérapie appelé TENS (Transcutaneous Electrical Nerve Stimulator) qui traite la peau et les nerfs pour réduire la douleur. Elle préconise également la masturbation à l'aide de sex-toys.

Comme pour tout autre muscle, une thérapie adaptée pourrait aider à remettre le périnée en forme. Et cela peut inclure les fameux exercices de Kegel que vous pouvez faire en conduisant ou en étant assis à votre bureau. Veillez simplement à les faire correctement : « Je respecte vraiment le Dr Kegel car il a compris à quel point ces muscles sont importants et à quel point ils peuvent être entraînés, dit-elle. Mais si vous ne respirez pas correctement, la tension dans le muscle peut s'aggraver. »

Les massages pelviens sont un autre moyen de traiter les problèmes liés au groupe musculaire. Ce tutoriel est un exemple d'auto-massage, développé par la physiothérapeute Amy Stein, fondatrice de Beyond Basics Physical Therapy à New York et experte en santé pelvienne. Si vous êtes curieux de tester, tout ce dont vous aurez besoin est d’une paire de mains propres et d’un lubrifiant à base d'eau.

Stein recommande de s’allonger sur le dos, les genoux fléchis et les pieds à plat. À l'aide de votre index et de votre majeur, appliquez une pression sur votre périnée, la partie de peau située entre votre anus et vos parties génitales. À ce stade, insérez le bout du doigt de votre choix dans votre vagin (jusqu'à la jointure), et faites-le tourner, en appliquant une pression à différents « horaires » sur une horloge imaginaire. Le tutoriel de Stein donne des instructions plus détaillées, mais l'idée est de trouver les points douloureux à l'intérieur de votre vagin, et de les presser doucement pour détendre les muscles. C'est plus ou moins la base du massage Yoni, une pratique tantrique permettant de se connecter à son vagin et à d'autres zones érogènes.

En plus de tout bénéfice thérapeutique, j'ai aussi trouvé le massage assez agréable. Et même si la thérapie du périnée n'est pas une panacée, je peux vous dire ce que je sais : le vagin est comme un troisième cerveau qui surveille tout ce qui se passe dans le corps. Et pour qu’il soit fonctionnel, nous devons d'abord en prendre soin.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.